Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 13:15

 

OCML-VP :

1er mai 2011. Nationalisme : Non ! Internationalisme : OUI !

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/d/d9/OCML.jpg

Le capitalisme, c’est la catastrophe mondialisée :

Un tremblement de terre au Japon, un tsunami, une centrale nucléaire dévastée qui libère sa radioactivité. L’économie japonaise paralysée et une bonne partie de l’industrie automobile mondiale touchée par la destruction d’usines de leurs sous-traitants japonais.
Faillite financière d’Etats comme le Portugal, qui menace toujours le système financier mondial, comme les banques françaises. La crise du capitalisme en Europe comme ailleurs ne fait que commencer et les travailleurs n’ont pas fini d’être attaqués dans leurs conditions de vie et de travail.
Guerre économique, concurrence accrue pour l’accès aux ressources stratégiques entre puissances impérialistes : en Libye, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan. L’Armée française est en guerre en Côte d’Ivoire et en Libye, sans oublier les 4000 soldats en Afghanistan.
Crise et guerres, au prétexte hypocrite des « droits de l’Homme et des peuples ». Mais les droits des hommes et des femmes qui fuient la misère et les guerres s’arrêtent aux frontières de l’Europe et de la France. Ils sont pourchassés comme des criminels.

Le nationalisme, c’est l’impasse pour les exploités... !

Pas plus que le nuage de Tchernobyl ne s’est arrêté en 1986, aux frontières de la France, celui de la centrale de Fukishima Daiichi, ou d’une autre ne s’y arrêtera.
Les frontières ne sont pas plus efficaces contre la crise que contre la radioactivité. Que peuvent-elles contre la menace de faillites en cascade d’Etats super endettés et des banques qui leur ont prêté ? Ils ne sont « sauvés » que par des nouveaux prêts donc de nouvelles dettes. L’économie capitaliste est mondialisée.
Que peuvent les frontières contre la circulation des capitaux et les délocalisations, à la recherche de travailleurs plus faciles à exploiter, tant que le pouvoir économique et politique appartient aux capitalistes ?
Pourtant les partis de la bourgeoisie, de droite comme de gauche, cherchent à ancrer dans nos têtes que la solution serait nationale...Le FN avec la préférence nationale ne fait que récolter ce que d’autres ont semé : le « produisons français », la « fermeture des frontières » ou « l’immigration choisie », « l’identité nationale menacée ». Il faudrait selon eux renforcer les frontières, pour nous protéger, ... contre qui ? Non pas contre les capitalistes,... mais contre d’autres exploités, d’autres victimes de l’exploitation et de capitalisme. Alors que ce n’est pas l’étranger qui est le problème mais le capitalisme !
Les bourgeois organisent la division et la concurrence entre les exploités alors qu’ils savent, même concurrents, eux, s’unir contre nous, contre les prolétaires, pour maintenir à flot leur système qui a fait son temps. Alors que les bouleversements en cours dans les pays arabes peuvent être un exemple et un espoir pour tous les exploités, les bourgeois en font une menace « d’invasion de la misère du monde ».
Les capitalistes qui organisent le défense de leur intérêts au niveau mondial, dont les capitaux et les marchandises, circulent sur toute la planète, poussent les travailleurs à ne penser et agir qu’au niveau local. Ils nous enferment dans des frontières, pour nous diviser et mieux nous dominer.

L’internationalisme prolétarien, c’est l’avenir des exploités

Il faut lutter et résister ici, comme Toyota Valenciennes, Carrefour et bien d’autres. Il y a aussi les révolutions arabes. Ne les minimisons pas, comme le font les médias bourgeois, en disant que la situation de ces pays — la Tunisie, l’Egypte — était différente de la nôtre, et qu’au fond ils veulent être comme nous, démocratiques. Leurs premières revendications sont : du travail, et non à la vie chère. Ils montrent la voie à suivre, la méthode qui fait que ce qui paraissait un rêve la veille devient tout-à-coup possible. Ce qui manque à tous ces combats ce sont des perspectives et une organisation.
Les perspectives, elles existent aujourd’hui, sans attendre un programme communiste détaillé, ce sont des idées claires pour lesquelles nous devons combattre et convaincre nos camarades de luttes.
• Nous ne résoudrons pas les problèmes d’emploi, de délocalisations dans le cadre du capitalisme. La perspective, c’est le remplacement de la propriété privée des moyens de production par une propriété collective, de la concurrence capitaliste par la coopération socialiste, et du pouvoir d’Etat bourgeois par celui des comités de travailleurs.
• Il faut « aux destructions et au pillage dans les pays dominés, opposer l’égalité des nations. Reconnaître la responsabilité de l’impérialisme dans l’inégalité du développement et la nécessité de la compenser. A la division, au racisme et au chauvinisme, opposer l’unité internationale des exploités dans le combat contre le camp international des bourgeois... » (plate-forme politique de Voie Prolétarienne.)
• Le nationalisme, toutes les formes de préférence nationale, sont des instruments de division et d’affaiblissement des travailleurs du monde. Nous ne vaincrons qu’unis par delà les frontières.
Il faut des perspectives aux exploités du monde, mais aussi des organisations, pour propager ces idées claires et construire les solidarités.
• Des partis communistes locaux, mais aussi une organisation internationale de combat : une Internationale Communiste. Sans attendre celle-ci nous pratiquons la solidarité Internationaliste, avec les ouvriers du monde, avec les peuples exclus de leurs droits nationaux comme les Palestiniens.
• Nos organisations et nos solidarités se construisent dès maintenant, dans la lutte pour l’arrêt immédiat des interventions militaires et le retrait des troupes françaises, pour le transfert aux pays dominés des avoirs impérialistes, d’Areva au Niger, de Total en Algérie et en Birmanie, les chantiers de Bouygues et de Véolia, les hypermarchés de Carrefour, etc, etc. Elles se construisent dans la lutte pour la libre circulation des travailleurs et la régularisation de tous les sans-papiers.

Camarades, pour avoir une idée claire de ce qu’il faut faire aujourd’hui, de ce qu’il faut faire quand la révolte éclate, et de la voie à suivre après la victoire, militons d’une manière organisée, travaillons à créer NOTRE parti des exploités ! Luttons, additionnons nos expériences nationales et internationales, étudions ensemble pour dégager de nouvelles perspectives. _ Car le programme communiste ne pèsera dans la balance de l’histoire que par les hommes et les femmes qui le porteront ensemble. _ • « Défense de la France » ou internationalisme ouvrier, il faut choisir !
• Côte d’Ivoire, Libye, Afghanistan : Non à l’intervention impérialiste !
• Libre circulation des travailleurs et la régularisation de tous les sans-papiers.

PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSONS-NOUS !

Les capitaux et les marchandises circulent librement ! Un exemple : l’iPhone de Apple, fabriqué en Chine. Seulement 3,6% de la valeur est d’origine chinoise (puisqu’il s’agit uniquement de l’assemblage), mais 6% des USA, 34% des entreprises japonaises, 17% des allemandes, 13% des sud- coréennes etc. Tout cela pour un produit estampillé "Made in China"... Comment apprécier le caractère "national" de cette production ?


ROC-ML / JCML :

 

MOBILISATION CONTRE LA POLITIQUE DE CASSE SOCIALE

ET LES GUERRES IMPERIALISTES !

 
28132 402942369395 502999395 4015667 5429948 s

    LE PREMIER MAI, les travailleurs et les masses populaires descendent en même temps dans la rue pour lutter contre le capitalisme, l’impérialisme et le néocolonialisme. En Europe et en Amérique du nord, en Amérique latine, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique, c’est la même révolte qui s’exprime contre l’exploitation et l’oppression. C’est le moment où la phrase de Marx «  Les prolétaires n’ont pas de patrie » prend tout son sens et où le prolétariat montre qu’il est international. A cette occasion, les prolétaires des pays impérialistes expriment leur solidarité avec les  peuples et les nations dominés par leur propre bourgeoisie car leurs luttes constituent un puissant soutien à leur propre combat.

 

Ce 1er mai 2011 est marqué par un contexte de crise économique grandissante et d'agressions impérialistes de plus en plus violentes comme en Côte d’Ivoire et en Libye.

Alors que la bourgeoisie par toutes ses voix, tente de dévier l'attention des masses en la focalisant sur l'insécurité, l'islam et la laïcité dans des intentions racistes, la crise n'est pas finie et frappe encore la classe ouvrière et les masses populaires.

Tout le monde constate que les salaires ne suffisent plus à affronter le coût de la vie. Ceux-ci stagnent voir baissent pendant que les prix des marchandises, des logements, du carburant, des transports, de l'énergie, des impôts (sauf pour les pauvres nécessiteux assujettis à l'Impôt Sur la Fortune) augmentent parfois fortement. Le chômage est toujours à la hausse, et ce malgré les effets d'annonces liés aux radiations massives de Pole Emploi.


D'où vient cette crise? 

La crise n'est pas prête de s'arrêter: elle est la conséquence du capitalisme.

Ce système que nous subissons se caractérise par l'exploitation de classe ouvrière pour l'extorsion de plus values capitalisées. Mais pas seulement. Il se caractérise aussi par des limites objectives qui rendent ce système incapable d'organiser l'activité économique d'une façon harmonieuse: les capitalistes sont en concurrence les uns les autres (et cela ne peut être autrement) sur les marchés ce qui crée une production anarchique qui ne répond pas aux besoins; les capitalistes ont besoin de rogner les salaires pour faire plus de profit et en même temps ils ont besoin de vendre leur production. Les masses paupérisées ne peuvent acheter à la hauteur de la production, s'en suit une surproduction, accumulation de stocks, faillites, chômage, etc.

La baisse du taux de profit accentue la rapacité naturelle des capitalistes et les pousse à une fuite toujours plus en avant dans les agressions de pays étrangers et dans l'exploitation accrue des ouvriers.

 

Sans rompre avec le système capitaliste il n'est pas possible de rompre avec ces contradictions et ses conséquences. Les politiques « anti-crise » mises en place par les gouvernements de droite et de gauche partout en Europe, ne sont que des moyens de tromper les masses, en leur faisant payer les conséquences de la crise.

 

Les agressions impérialistes sont des tentatives de résoudre cette crise. Elles correspondent à des plans politico-militaires mis en oeuvre dans le but de contrôler des territoires, les matières premières, les marchés, en surexploitant les ouvriers et les paysans de ces pays et en se livrant une rivalité sans merci avec les autres puissances impérialistes. Ce sont ces enjeux qui sont au coeur des buts poursuivis par l'impérialisme français en Libye et en Côte d'Ivoire en ce moment même. Pour justifier ces guerres de rapine, tout prétexte est bon à utiliser. On a droit en général au prétexte humanitaire. Ici il s'agit du prétexte démocratique « contre des dictateurs ». Les pays impérialistes, la France en tête sont pourtant les champions de l'installation et du soutien de dictateurs pantins à leurs ordres. Le voleur et dictateur Ben Ali a été soutenu jusqu'au bout par l'Etat français.

 

Pour tenter de résorber la crise, c'est à dire en faire payer les conséquences par les masses populaires et les peuples, pour sauver les profits des grands capitalistes, outre les guerres impérialistes, il y a aussi les politiques nationales menées dans nos pays. Elles consistent à écraser les salaires (par l’intensification du travail, sa précarisation et la flexibilité) et la part indirecte du salaire redistribuée ( pensions de retraites, allocations chômage, sécurité sociale, etc…).

Et tout ça pour quoi? Pour que se perpétue le capitalisme: pour qu'une minorité d'exploiteurs continuent d'accumuler les richesses produites par la majorité de la population.

 

Dans ce contexte, certains sont tentés d'attendre les élections de 2012 avec l'espoir qu'un gouvernement de gauche changerait la situation.

Nous n'avons rien à espérer de l'alternance en 2012. Dans le fond la social-démocratie ne se distingue pas de ses concurrents de droite et, s'il parvient au pouvoir en 2012, le PS appliquera sous une forme ou sous une autre les plans de rigueur fixés par le FMI et la bourse de Paris.

Aucun parti bourgeois (PS, UMP, FN, etc.) ne remettra jamais en cause le système qui fait la domination de cette classe. Le rôle politique de chacun de ces partis est de prendre la suite du précédent après que ce dernier ait fait faillite et de servir les intérêts de la même classe, avec pour le FN un double rôle : déverser le poison raciste et réactionnaire dans les masses populaires pour les diviser et les affaiblir ainsi (notons que pour ce rôle là, le FN n'a pas le monopole!), et servir d'épouvantail pour approvisionner en voix les deux autres partis.

Les autres partis plus ou moins radicaux à gauche (Front de gauche, NPA, etc.) servent objectivement de rabatteurs à la social-démocratie et ne peuvent constituer une véritable alternative révolutionnaire.

 

Depuis plus de trente ans le mouvement ouvrier ne parvient pas à arrêter la politique réactionnaire antisociale des gouvernements bourgeois successifs de droite ou de gauche. L’échec du grand mouvement contre la réforme des retraites en est le dernier exemple. Est-ce à dire que la victoire est impossible ? NON : la classe ouvrière et l’ensemble des travailleurs et des couches populaires ont les forces pour vaincre. Ce sont ceux qui les dirigent, qui les conduisent sur le chemin de l’échec ! Face à l'offensive de la bourgeoisie, offensive nécessitée par la crise du système impérialiste mondial, il n'y a en effet ni véritable parti communiste ni confédération syndicale de classe, pour opposer une stratégie offensive capable de  bousculer et  de déstabiliser les forces de la bourgeoisie.

Elle est là, la cause qui fait la force actuelle de la bourgeoisie et de son pouvoir politique

Allons-nous continuer à leur faciliter la tâche? Non, c'est pourquoi les communistes que nous sommes travaillons à la construction d'un parti communiste, armé de la théorie marxiste-léniniste permettant d'organiser les masses prolétariennes sur la base de leurs intérêts historiques. C’est pourquoi aussi nous militons avec nos camarades de travail et dans nos organisations syndicales pour redonner à nos luttes les moyens de vaincre les forces du capital.

 

Le ROC ML et son organisation de jeunesse, la JCML, portent ces objectifs et en font leur ordre du jour concret.  Ils vous appellent à rejoindre leurs rangs pour mener ce combat.

 

Vive la lutte internationale contre le capital!
Vive le communisme!
Dénonçons l'impérialisme français!
Construisons en France le parti communiste marxiste-léniniste!


 

La JCML proprement dite :

 

 

POUR UN PREMIER MAI DE LUTTE DE CLASSE !!

 

 

COLLEGIENS, LYCEENS, ETUDIANTS

 

Le capitalisme par le biais de l'Éducation Nationale vous prépare à accepter votre future condition de travailleur pleine de frustration, de soumission et d’ignorance.

 

STAGIAIRES ET APPRENTIS

 

Le capitalisme par le biais d’une myriade d’institutions complices permet aux patrons, sous prétexte de vous former, de s’enrichir sur votre dos de manière encore plus scandaleuse qu’un travailleur salarié.

 

CHOMEURS

 

Le capitalisme par le biais de son outil hypocrite d’apaisement social qu’est POLE EMPLOI, vous ment. Votre condition de chômeur est nécessaire au « bon » fonctionnement du système. Le chômage permet de faire pression sur tous les travailleurs et leur salaire.

 

INTERIMAIRES, SALARIES, JEUNES TRAVAILLEURS

 

Le capitalisme par le biais de sa propagande mensongère vous fait accepter les pires conditions de travail et les contrats les moins avantageux.

 

Vous tous êtes la force indispensable, présente ou future, des capitalistes. Vous êtes les véritables créateurs de toutes richesses. De la production d’allumettes à la fusée spatiale en passant par le papier et l’encre qui ont servi à imprimer ce tract. Vous faites tous partis de la même classe : LE PROLETARIAT.

Ignorants, divisés et passifs vous êtes méprisés et exploités. Conscients, unis et combatifs vous êtes le pire cauchemar de la bourgeoisie.

La fête du premier mai n’est pas comparable dans son essence à une fête folklorique ou une manifestation sportive. Elle est non seulement un symbole de lutte, mais une occasion de nous rassembler et de nous unir contre le patronat.

Le fait de venir à cette fête aujourd’hui est un acte de conscience politique qui doit amener les prolétaires isolés à dépasser le stade de la simple réflexion impuissante pour passer au stade de l’étude et de l’action.

 

La fête du premier mai n’est pas seulement la fête du travail elle est aussi celle des travailleurs, de notre classe et de tous les opprimés du capitalisme à travers le monde.

Car ne nous leurrons pas la lutte de classes est loin d’être terminée, si nous voulons en finir avec toutes ces injustices nous devons nous organiser, avoir notre parti communiste véritable et détruire ce système économique pourrissant.

 

VIVE LE 1ER MAI DES TRAVAILLEURS

VIVE LA REVOLUTION SOCIALISTE

 

 

Coup pour Coup 31 : 

 

Notre 1er mai est internationaliste et anti-impérialiste !

Le 1er mai, journée internationale des travailleurs et travailleuses, est un symbole fort de la résistance des travailleurs et des peuples en lutte, et de l'internationalisme. Mais chaque jour de l'année devrait lui ressembler, car c'est au quotidien qu'il faut faire vivre des solidarités concrètes et unir nos forces.

 

Là où il y a oppression…

 

Aujourd’hui plus que jamais, devant la crise du capitalisme et les révoltes qui grondent, les puissances impérialistes maintiennent leur pouvoir par tous les moyens. L’enjeu est de maintenir ses positions dans la guerre économique coûte que coûte.

Pour les peuples des pays dominés, cela signifie famine, misère, ressources confisquées par les multinationales…

Pour les prolétaires des pays impérialistes, cela signifie augmentation du chômage, du coût de la vie, licenciements, fermetures d’usines, précarité, attaques qui pleuvent contre nos droits (éducation, retraites, santé)…

 

il y a résistance !

 

Mais partout dans le monde, les peuples résistent ! Les peuples du Maghreb et du Moyen-Orient luttent toujours contre les despotes locaux et la misère. Les peuples de Tunisie et d’Egypte continuent de se battre pour ne pas se faire voler leur révolution. Le peuple palestinien résiste depuis plus de 60 ans contre l’occupant sioniste. Les peuples d’Asie, notamment aux Philippines et en Inde, luttent contre l’impérialisme et pour une nouvelle société.

 

Ici comme là-bas, nous menons le même combat !


La France, après avoir été un grand empire colonial, se débat désormais pour rester une grande puissance impérialiste. Par les entreprises françaises, elle maintient une domination économique importante notamment dans ses anciennes colonies et protectorats (Tunisie, Algérie, Maroc, Côte d’Ivoire etc.). Pourtant, ici en France comme dans le reste du Monde, ces richesses produites ne servent qu’une minorité. Et c'est cette même minorité qui exploite les travailleurs en France, français ou immigrés, comme ils exploitent et pillent les richesses là-bas. La lutte des ouvriers des pays impérialistes et celle des peuples et classes exploitées des pays dominés sont donc une seule et même lutte contre un ennemi commun.


Organisons la solidarité internationale !


Le système capitaliste est mondialisé et survit en opprimant les peuples et en exploitant les travailleurs du monde. C’est en combattant ensemble, ici et là-bas, que nous pourrons y mettre un terme ! La solution dépend de notre engagement pour combattre ici l’impérialisme et construire des solidarités actives avec les peuples du monde. C’est ce à quoi travaille le collectif Coup Pour Coup 31 ! Rejoins-nous !


Les prolétaires n’ont pas de patrie !

Travailleurs de tous pays : 

unissons-nous contre l’impérialisme et ses alliés !

 

RENDEZ-VOUS A 10H15 PLACE ARNAUD BERNARD

POUR UN CORTEGE ANTI-IMPERIALISTE !


Soutien au peuple algérien

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Lutte des classes - Hexagone
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple