Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 12:02

 

En Argentine, du fait des dérives catastrophiques du PC (browderisme, alliance avec l'ambassade US contre Peron en 1945, soutien au coup d'Etat (!) en 1976), c'est le péronisme qui a joué le rôle de la "grande illusion de masse" qu'a pu être (chez nous) la SFIO jusqu'à la 2de Guerre mondiale, et le P"c" de Thorez (puis Waldeck puis Marchais) ou le "gaullisme social" sous la Ve République... (on peut considérer que c'est l'ère Menem (1989-99) qui a mis fin à cette illusion).

Dans ce cadre, la bureaucratie syndicale s'est toujours clairement inscrite dans le péronisme de droite, fascisant, se présentant comme un rempart au communisme, et pour un "capitalisme national" argentin (forcément à la solde de l'impérialisme, ou impérialiste, puisque la "3e voie" n'existe pas). Elle a collaboré avec TOUTES les juntes (sauf celle qui a directement renversé Peron, 1955-58) et joué un rôle de milice fasciste contre les "gauchistes", mais aussi les "péronistes de gauche" (ceux qui voyaient, à tort, le péronisme comme un processus révolutionnaire, ou comme une "étape indispensable" avant la révolution prolétarienne).

Aujourd'hui, cette bureaucratie syndicale lutte ouvertement contre le mouvement des masses travailleuses, toujours vif depuis décembre 2001 - juin 2002, et recrute ses hommes de main chez les hools des stades... Tout un programme.

Le 20 octobre dernier, Mariano Ferreyra, militant ouvrier trotskyste, en lutte pour l'intégration des salariés cheminots externalisés (vers des entreprises sous-traitantes), a été victime de cette vermine.

 

Amerikenlutte

Argentine: un militant assassiné par des hommes de main de la bureaucratie syndicale

 

Mariano Ferreyra, 23 ans, militant d'un parti trotskyste, a été assassiné par balles et deux autres personnes ont été blessées, dont une femme entre la vie et la mort, par un groupe de matons du syndicat Union Ferroviaire après que des travailleurs d'entreprises sous-traitantes aient tenté d'interrompre la circulation de trains à Avellaneda. 

Aussitôt un rassemblement d'organisations politiques et sociales a bloqué des avenues principales du centre de Buenos Aires tandis que les travailleurs du métro (eux aussi affrontés à la bureaucratie syndicale de la CGT) ont paralysé le service durant une heure.

La Centrale de Travailleurs Argentins (CTA) a convoqué à une grève et une mobilisation demain jeudi. Une mobilisation convoquée par organisations sociales et politiques se rendra place de Mai à 17h.

 

******

Argentine: massive manifestation contre le meurtre de Mariano Ferreyra

 

Partis et mouvements de gauche, avec des organisations sociales, syndicales, étudiantes et de défense des Droits de l'homme, se sont mobilisé jeudi 21 dans la Ville de Buenos Aires pour répudier le meurtre du militant Mariano Ferreyra. Le rassemblement a commencé à 17 h, ensuite des dizaines de milliers de personnes se sont rendues Place de Mai, où a eu lieu la lecture du document consensué. L'exigence de la condamnation des responsables politiques et matériels - liés à des matons de l'Union Ferroviaire - a été la demande unanime des manifestants.

 

*************

Argentine: trois suspects du meurtre de Mariano Ferreyra arrêtés

 

La Justice argentine a identifié 3 suspects du meurtre du jeune militant, Mariano Ferreyra. L'un d'eux, Cristian Favale, a déclaré qu'il est innocent et a accusé un autre homme du crime.

Cristian Favale, le "hooligan" ("barrabrava") accusé de tuer par balle Ferreyra, a déclaré ce lundi devant la juge Wilma López.

Il a dit qu'il a participé à la manifestation "en soutien à l'Union Ferroviaire" mais il a assuré qu'il ne portait aucune arme. De plus, il a ratifié qu'il peut identifier l'assassin.

Selon la description qu'il a faite, il pourrait s'agir de Gabriel "el payaso" Sanchez, garde de train de la station Constitution et membre des "hooligans" du club de Racing.

Les déclarations de nouveaux témoins mettent en cause Aldo Amuchástegui, un employé de chemin de fer des ateliers de la ligne Roca.

Ce lundi a aussi déclaré Pablo Díaz, le délégué de l'Union Ferroviaire. Il est accusé d'avoir recruté et coordonné les matons qui ont attaqué les travailleurs qui essayaient de couper les voies. 

Díaz a soutenu que la balle qui a tué Ferreyra est parti de son propre camp, tirée par des militants du Parti Ouvrier (PO) durant un supposé affrontement avec les employés de chemin de fer.

Devant ces déclarations, le dirigeant du PO, Marcelo Ramal, a dit que les employés de chemin de fer détenus "essaient d'embrouiller les cartes" avec la version d'avoir vu une arme à feu aux mains des travailleurs.

Mariano Ferreyra est mort mercredi dernier d'un tir d'arme à feu après une embuscade aux travailleurs d'entreprises sous-traitantes de la ligne Roca de la part d'hommes de main (du syndicat) de l'Union Ferroviaire.

Les travailleurs réclamaient leur réincorporation et les matons de l'Union Ferroviaire ont essayé d'empêcher cette protestation.

Agence Pulsar, 26 octobre 2010.

http://agenciapulsar.org/nota.php?id=18382

 

***************************

Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire d'Argentine (maoïste) :

 

Châtiment pour les assassins de Mariano Ferreyra !

 El PCR en el acto de Plaza de Mayo

Le gouvernement national essaye de dissimuler sa responsabilité dans la « zone libérée » qu'a laissée la Police Fédérale à la bande (fasciste syndicale NDLR), et de cacher ses liens avec les dirigeants syndicaux.  Les responsables matériels et politiques de ce crime doivent être arrêtés sur le champ !

1. Ce crime ne restera pas impuni

Mariano Ferreyra, jeune militant de classe et membre de Parti Ouvrier, est tombé assassiné dans la lutte, dans une lâche embuscade de la bande syndicale organisée par la direction de l'Union Ferroviaire, avec l'appui de l'entreprise Ferrobaires, et la complicité de la « zone libérée » par la Police Fédérale du gouvernement K (Kirchner NDLR). D’autres militants du PO ont été blessés par balle. Le PCR et la JCR prendront part à la grande marche et au rassemblement Place de Mai pour exiger la punition des responsables matériels et politiques de ces crimes. Et nous accompagnons la douleur des parents et des compagnons de Mariano dans leur cortège funèbre.

Il y a des films et des témoignages. Le gouvernement est responsable de l'identification immédiate des assassins de Mariano et de ceux qui les ont commandités et protégés. Est démontrée, la participation de Pedraza et de ses complices de la direction de l'Union Ferroviaire, et de la direction de l'entreprise concessionnaire dans l'organisation de la  contre la mobilisation des cheminots externalisés. Et il est évident que la Police Fédérale leur a libéré la zone pour qu'ils opèrent. Depuis là partent les fils de la chaîne de commandement vers les responsables politiques.

Un business infâme

Pedraza et la direction de l'Union Ferroviaire, les concessionnaires ferroviaires, et le Secrétariat aux Transport du gouvernement K, ont constitué une trame d'affaires qui déplace des milliards de pesos. Les subventions du gouvernement nourrissent des concessionnaires, des amis patronaux du gouvernement K (comme Cirigliano, Roggio, etc.), l’une d'elles, le Belgrano Cargas (dont sont partenaires Moyano et Franco Macri), est gérée par Elsa Coria, conjointe de Pedraza. Ces entreprises sous-traitent le travail du chemin de fer à un réseau de coopératives que payent des salaires au noir, qui sont le tiers à peine de ce que perçoivent les cheminots. Celle qui est en lutte contre les licenciements et pour la reconnaissance comme cheminots, compte parmi ses propriétaires Maximiliano Pedraza, fils du dirigeant de l'UF, et participent à sa direction d'autres dirigeants de l'UF comme Armando Matarazzo et Raúl Castellano.

Les assassins ont été envoyés pour défendre le business infâme dans lequel on a transformé des directions syndicales en entreprises qui se sont rempli les poches par la surexploitation ouvrière la plus brutale. Ce sont des hiérarques associés avec le patronat et des clans politiques du gouvernement.

2. Le gouvernement doit s’expliquer

Le gouvernement des K, dès le début, a monté une opération politique dans laquelle il a prétendu se présenter comme « victime » d'une supposée « conspiration » de Duhalde et « de ceux qui cherchent un mort », comme a dit Cristina K. La présidente peut continuer avec ses discours autocentrés (ce permanent «j'ai dit, j'ai fait, j'ai vécu…», par lesquels elle croit se donner une importance).

Mais quand il y a du sang versé, et qu’il n'y a même pas le plus petit "persil" (militant de base) emprisonné, alors elle salit la victime et cherche à en prendre la place. Se sont prêtés pour cette infâme théorie K des "deux démons" (théorie argentine des années 70, renvoyant dos à dos fascistes et révolutionnaires, un peu comme la "théorie de la tension" des révisionnistes NDLR), Hebe de Bonafini et autres partisans K dans les mouvements démocratique, d’autres ont gardé le silence, comme Carta Abierta.

Duhalde a des responsabilités impunies pour le meurtre de Kosteki et Santillán, mais ce sont les mêmes que celles du Chef de cabinet K, Aníbal Fernández, qui était le secrétaire général de la Présidence dans le gouvernement de Duhalde.

Dans ses premiers discours, Cristina K a dit des énormités. Elle a défendu la Police Fédérale face aux accusations de « zone libérée » (de même que Aníbal Fernández). Elle a également dit qu'elle ne voulait pas d'un pays « avec des bâtons et des armes à feu ». Comment peut-elle mettre sur un pied d’égalité les assassins de Mariano, qui sont sortis pour tuer avec leurs armes à feu, avec les grévistes qui se sont défendus avec quelques bâtons contre les bandes syndicales-patronales et les groupes provocateurs des services ?

L'opération du gouvernement a échoué, et maintenant il y a beaucoup à expliquer, comme les photos montrant le responsable présumé du meurtre de Mariano, Cristian Favale, bras dessus bras dessous avec Sandra Russo, chroniqueur du programme K 6.7.8, et désignée par le gouvernement « biographe » de la présidente ; et aussi avec les ministres de l'Éducation, Sileoni, et de l'Économie, Boudou, organisateur de la fête dans laquelle ont été prises ces photos, à laquelle on ne pouvait entrer qu’avec invitation. Favale était-il un garde du corps d'un certain ministre ?

3. L'irruption de la jeunesse ouvrière

Ceux qui ont pris la décision d'organiser la bande assassine, et qui lui ont ordonné de tirer pour tuer contre une manifestation de travailleurs, sont ceux qui travaillent, depuis décembre 2001, à déloger des rues les protestations ouvrières et populaires, liquidant ainsi la plus importante conquête démocratique de l'Argentinazo (l’insurrection argentine de décembre 2001).

Maintes et maintes fois ils ont essayé. Les plus de 30 assassinés en décembre 2001, de Kosteki et Santillán à Avellaneda, à Cuéllar et Ibáñez à Libertador. La répression contre les travailleurs de l'Hôpital français et ceux du métro. Le meurtre de Carlos Fuentealba à Neuquén. Le délogement dans l'héroïque grève de Kraft et la répression contre les cheminots à Constitucion. Les meurtres de Diego Bonefoi, Nicolás Carrasco et Sergio Violettes à Bariloche. Et tant d'autres cas.

Chaque fois que se sont produits ces bourgeons fascistes, de forces de choc de l'État ou paraétatiques, la lutte de la classe ouvrière et le Peuple les a démasquées et les a empêché d'avancer.

Dans cette poussée, ces dernières années a fait irruption cette immense masse de jeunes travailleurs avec lesquels les patrons ont «changé le sang» dans leurs entreprises, pour aller au fond de la flexibilité du travail, de l’externalisation et du travail au noir, en les soumettant à de brutales journées de travail et à des rythmes de production infernaux. Surexploitation qui a été possible avec la participation des hiérarques syndicaux et de l'État, ce qui a provoqué la haine de cette jeunesse ouvrière contre les appareils syndicaux et politiques, putréfiés, du système. La réponse n'a pas tardé à arriver : les manifestations débordent les chefs syndicaux, et jettent dans l'air les appareils qui, avant, fonctionnaient comme outils pour contenir la lutte des classes.

4. La « gouvernabilité » au pilori

L'irruption de cette masse de jeunes travailleurs rejoint avec les vétérans de classe, en produisant les grands combats qui ont placé la classe ouvrière au centre de la scène politique. En particulier, à partir de l'emblématique grève de Kraft, qui a été précédée de la lutte qui a conquis la contractualisation de centaines de jeunes, qui imposent le fonctionnement dans des assemblées et des corps de délégués, et cherchent des chemins combatifs avec des barrages routiers. Face aux trahisons de leurs directions syndicales, ils trouvent appui dans des plurisectorielles, dans lesquelles ils peuvent être associés avec d'autres secteurs ouvriers et populaires en lutte.

Ces masses de jeunes ouvriers et travailleurs, font irruption là et dans le monde entier, comme on l’a vu en France et dans presque toute l'Europe, ou en Chine. Ils font face aux ajustements des gouvernements, et aux licenciements et au manque de travail que provoque la crise qui, comme celle des années 30, frappe sans miséricorde, et revient quand on annonce qu'elle est terminée.

Les Pedraza voient comment leur force est peu à peu minée. Mais pas seulement les Pedraza. Les monopoles et les propriétaires fonciers qui contrôlent le pouvoir, ceux qui soutiennent le gouvernement et ceux qui se sont bercés d’illusions selon lesquelles, de la main de Kirchner, ils allaient reconstruire la «gouvernabilité» du système, se trouvent maintenant face au fait que « la prospérité économique n'a été jamais été mise à profit - intentionnellement ou par impéritie - pour essayer de reconstruire un système politique qui a été pulvérisé par la crise de 2001 », comme l’a reconnu Van Der Koy (Clarin, 23/10).

5. Une blessure ouverte

La pourriture sort à la lumière après l'infâme meurtre de Mariano Ferreyra, avec Elsa Rodriguez luttant entre la vie et la mort, et d'autres blessés par balle dans l'embuscade de Barracas. Il va y avoir des conséquences très profondes dans la situation politique.

La blessure qui a été ouverte dans le mouvement ouvrier et populaire est très profonde.

S’effondre le mensonge du double discours kirchnériste. Le gouvernement devra faire beaucoup plus que ce qu'il fait, et devra bourrer beaucoup de têtes, s'il le peut.

Dans la propriété de Moyano (leader syndical péroniste CGT, farouche anticommuniste et ennemi du "péronisme de gauche", aujourd'hui soutien du gouvernement Kirchner), avec les Kirchner, n'y avait-il pas la bande de Pedraza ? Les photos de Yasky (leader de la Centrale des Travailleurs Argentins NDLR, scission de gauche de la CGT) avec les Kirchner, et de ses embrassades avec Moyano, éclairent aussi vers où était poussée la CTA, jusqu'à ce qu'il ait été balayé par le triomphe de la Liste d’opposition de Micheli et de Perillo. Les oppositions de droite qui appellent à la « réconciliation » avec les fascistes, et demandent des ajustements, savent bien que « le four n'est pas pour les pains » (la situation est compliquée, "il est urgent d'attendre" NDLR).

Les trente assassinés de l'Argentinazo, comme le camarade de la CCC, Daniel Rodriguez ; comme Kosteki et Santillán, Cuéllar et Ibáñez, Fuentealba, Diego Bonefoi, Nicolás Carrasco et Sergio Violettes, Mariano Ferreyra, et tant de d'autres, sont des drapeaux de la lutte ouvrière et populaire. Nous n'oublions pas, nous ne pardonnons pas. Nous les avons quittés en chantant :  Hasta la victoria, siempre ! Et nous allons remplir ce mandat.

 

Compañero Ferreyra, te vengaremos !
Burocratas y patronos, todos los ahorcaremos !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Amériques
commenter cet article

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 05/08/2011 23:15


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-19: BUREAUCRATIE AU QUÉBEC !

Cordialement

Clovis Simard


Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple