Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 18:57

 

En ce début de semaine, la presse bourgeoise fait ses choux gras avec en gros titre : « La coalition se fissure» (voir aussi ici et ici pour le 22 mars). Surprise manifeste pour nos pisse-copies, mais rien de neuf sous le soleil pour Servir le Peuple, rien de plus que ce qui a été affirmé depuis le début : il n’y a pas de "communauté internationale"  (encore moins "d’Empire") unifiée, et sur le dossier libyen encore moins… Mais bel et bien, deux camps qui s’affrontent.

Le bloc impérialiste pro-Kadhafi campe sur ses positions, sans la moindre surprise. Ainsi l’impérialisme italien, dont les pétroliers ENI, la semaine dernière, ont repris l’approvisionnement en brut à la faveur de la contre-offensive kadhafiste : pour le ministre des Affaires étrangères, lundi 21 mars, il n’était « pas question que l’Italie fasse la guerre » à la Libye du colonel. Et ce mardi 22 mars, Berlusconi et Frattini affirment que l’Italie pourrait… interdire l’usage de ses bases aériennes, à moins que l’OTAN assure le commandement des opérations. Autrement dit, impossible : composé de 28 pays (pour la plupart impérialistes, ou « gendarmes régionaux » comme la Turquie), l’organisation militaire n’est pas plus unie sur le dossier que l’UE, l’ONU ou quelque « communauté internationale » que ce soit. Il est inenvisageable d’obtenir un consensus pour une opération estampillée OTAN… Cela pourrait passer inaperçu, mais en réalité, une telle décision serait la première que prend l’Italie, vis-à-vis de Washington, depuis la Seconde Guerre mondiale (la Turquie AKP, de son côté, avait déjà refusé l’utilisation de son territoire pour l’invasion de l’Irak) ! Jusque là, les bases de l’OTAN en Italie ont toujours pu être utilisées, contre la Yougoslavie, l’Irak, l’Afghanistan ou déjà la Libye, en 1986. Plus fort encore (dans le genre clair et net) : Frattini a ajouté que «l'attitude de la France n'est pas acceptable. L'Italie ne peut pas avoir seulement les immigrés, nous devons absolument protéger aussi nos investissements» en Libye ! L’antagonisme entre les intérêts italiens et l’opération franco-anglo-US ne pouvait pas être affirmé plus clairement…

De son côté, l’Allemagne réaffirme haut et fort « ne pas regretter son non-engagement » contre le régime du clan Kadhafi. L’Etat espagnol (qui assure 8% des achats de pétrole libyen) participera à l’opération, mais précise qu’elle sera « de courte durée » : sous-entendu, attention à ne pas aller trop loin… La Chine a répété sa condamnation, sur des préoccupations humanitaires, ce qui a de quoi bien faire rigoler, quand on connaît son soutien aux satrapes birmans, soudanais et autres nord-coréens, et l’oppression subie par les travailleurs chinois ou les minorités, à coup de milliers d’exécutions capitales par an. En Russie, le PM Poutine a comparé l’opération aux « croisades du Moyen-âge » ; cependant (encore un fait peu habituel), le président Medvedev (considéré comme représentant le courant plus pro-occidental de la bourgeoisie russe) a jugé ces propos « inacceptables ». L’impérialisme russe n’en appelle pas moins à un « cessez-le-feu immédiat ».

Du côté des semi-colonies, une sorte de « nouveau camp non-aligné » se fait jour contre l’intervention : après le Brésil et l’Inde qui, avec la Russie et la Chine (BRIC), s’étaient abstenus au Conseil de sécurité, la Turquie clame clairement son opposition et « exclut » sa participation aux frappes, tandis que pour le PM bulgare, il s’agit d’une « aventure guidée par le pétrole ». L’Algérie (qui achète pour plusieurs milliards de matériel militaire à la Russie) a également appelé à la « cessation des hostilités ». La Ligue arabe, par la voix son porte-parole Amr Moussa (égyptien) a jugé que « l’opération s’est écartée des termes de la résolution 1973 », tandis que l’Union africaine la condamne elle aussi fermement. Soyons clairs : JAMAIS ces « conférences » de bourgeois compradores et autre garde-chiourmes de l’impérialisme (ou candidats, comme Moussa en Egypte) ne prendraient de telles positions, s’ils n’avaient pas de puissantes forces impérialistes en appui derrière !

Mais du côté de la coalition, les choses prennent aussi une tournure curieuse. Ainsi pour les USA, les frappes vont « diminuer d’intensité » : "A moins que quelque chose d'inhabituel ou d'inattendu survienne, nous pourrions observer une diminution de la fréquence des attaques", a déclaré le général Carter Ham, propos confirmé par le secrétaire d’Etat (ministre) à la Défense, Robert Gates. Plus surprenant encore, pour le plus haut gradé US Mike Mullen, les frappes visent à « protéger les civils » mais n’ont « pas pour but de chasser Kadhafi du pouvoir »… Il semblerait bien que l’impérialisme US lui-même soit divisé sur le dossier… un certain nombre (dont peut-être la frange dure, conservatrice de la bourgeoisie) prenant au sérieux le risque de « mettre les islamistes au pouvoir », « comme Clinton au Kosovo » (NDLR 23/03 : opposition du "Tea Party" à l'intervention confirmée)… En tout cas, c’est ce que redoute leur « antenne » en France, le « parti républicain » de l’ex-FN Jean-François Touzé.

Côté français, si l’impérialisme BBR est en pointe de l’intervention, pour l’hebdomadaire intello-bourgeois « de gauche » Nouvel Obs, Sarkozy et son « conseiller spécial » improvisé BHL auraient totalement court-circuité Juppé et le ministère de la Défense, beaucoup plus réservés. L’état-major obéit au « chef des armées », mais serait également très réticent. Et Jean-Marie Le Pen, sans prendre position clairement pour Kadhafi (comme il l’avait fait pour Saddam ou Milosevic), a vivement critiqué (comme pour la Côte d’Ivoire…) la « précipitation » de Sarkozy… A un an des présidentielles, ce n’est pas le moment pour le FN de prendre trop nettement position sur une question qui manifestement, divise la bourgeoisie impérialiste (dont le fascisme, on le sait, n’est que le porte-flingue en dernière extrémité).

Enfin, on a déjà dit que côté anglais, la « cheffe de la diplomatie » UE Catherine Ashton (travailliste) était du côté des « réservés » sur l’opération… On le voit, l’unanimité ne règne pas même au sein des pays impérialistes en pointe de la "croisade" anti-Kadhafi !

La situation est complexe : cette phrase rabachée par les "anti-impérialistes" est  on ne peut plus vraie, même si pour SLP, elle n'implique pas de se ranger derrière Kadhafi et ses appuis impérialistes !

Ainsi donc, IL FAUT condamner sans ambigüité l’intervention impérialiste qui prétend « voler au secours » du Peuple libyen (en réalité, lui voler sa lutte !) ; mais il apparaît clairement que les « anti-impérialistes » (enfin, rien là que d’habituel...), traditionnels avocats des Milosevic, Mugabe et autre El-Béchir, mais aussi, plus surprenant (esprit de contradiction ?), les ultra-gauchistes qu’on a connu plus circonspects, se sont montés le bourrichon en se lançant à l’assaut d’un « complot impérialiste », insultant les masses populaires insurgées libyennes et versant dans le soutien objectif à Kadhafi. Comme si nous étions en face d’un nouvel Irak, ce qui n’est pas du tout le cas. La guerre d’Irak était une guerre s’inscrivant pleinement dans la crise générale du capitalisme par surproduction absolue de capital : une guerre qui ne visait pas seulement la rapine, mais aussi la destruction de capital, la réduction à néant d’un pays et de son économie (1 million de morts, par la violence directement, ou par la surmortalité)… Ici en Libye, il s’agit tout au plus d’assurer par les armes, face à un autocrate têtu qui s’accroche, la même « transition démocratique » (et confiscation de la révolte populaire) qu’en Tunisie et en Egypte, en conquérant au passage des « parts de gâteau » libyen supplémentaires… et encore : on s’aperçoit, au fil des dépêches, que les gouvernements et les états-majors eux-mêmes ne sont pas tellement fixés sur leurs propres buts de guerre !

Face à cela, Servir le Peuple réaffirme sa position : IL Y A DEUX GUERRES.

L’une oppose deux blocs impérialistes : France-Angleterre-USA appuyant le « CNT » (et encore, on a vu les dissensions internes !) contre Kadhafi soutenu par l’Allemagne, l’Italie, la Russie etc. etc. Celle-là, nous n’avons rien avoir avec, et nous la dénonçons et la combattons par la solidarité internationaliste.

L’autre oppose une révolte POPULAIRE à un clan corrompu, mafieux, sanguinaire (on l’a vu et que personne ne le nie !) et vendu aux impérialistes depuis des années, y compris ceux qui aujourd’hui veulent l’éjecter pour le remplacer par un autre. Dans celle-ci, LE CAMP DU PEUPLE EST NOTRE CAMP !!!


A lire aussi, les déclarations marxistes-léninistes du ROC-ML sur la situation en Libye :

 

DECLARATION DU ROCML

 

LYBIE

AVEC LE PROLETARIAT ET LE PEUPLE

CONTRE LA DICTATURE DE LA BOURGEOISIE
ET L’IMPERIALISME

 

 

Survenue à la suite des soulèvements populaires en Tunisie et en Egypte, l’insurrection armée en Lybie présente des caractéristiques communes avec les premières, mais aussi des différences sous quelques aspects importants.

En Tunisie et en Egypte, les dictateurs étaient de fidèles valets des puissances impérialistes occidentales, européennes et étasunienne. Ni Ben Ali ni Moubarak n’ont un jour mis en cause les intérêts des USA, de la France, ni ceux des autres puissances de l’Europe de l’Ouest. En échange, avant les soulèvements, ces impérialismes ont toujours soutenu les dictatures en place.

En Tunisie et en Egypte, ce sont les peuples, avec au premier rang le prolétariat et sa jeunesse, qui se sont soulevés contre les dictatures, contre le chômage et la misère. Face à la contestation du pouvoir à leur solde, les pays impérialistes ont hésité à prendre position. Fallait-il soutenir les dictateurs jusqu’au bout ou mettre en place une solution de rechange?

Sous-estimant la force du soulèvement populaire, la France qui était le principal investisseur en Tunisie, a commis l’erreur de soutenir son ami Ben Ali au-delà du « politiquement raisonnable ». Cette faute a été mise à profit (pas de cadeaux entre « alliés » rivaux !) par les Etats-Unis qui eux, ont eu l’intelligence de lâcher Ben Ali assez tôt, fait mine de soutenir le camp du peuple et en sous main ont travaillé à l’installation d’une solution « démocratique » maintenant la domination conjointe de l’impérialisme (des USA, maintenant) et autant que possible de la bourgeoisie locale, avec l’armée comme pilier du nouvel Etat bourgeois. Le même scénario s’est appliqué à l’Egypte.

La composition des gouvernements de transition censés établir la démocratie se modifie en fonction de la poursuite, des objectifs et de la force du mouvement populaire, par l’élimination des personnages les plus liés à la dictature. Mais en aucun cas, la bourgeoisie et l’armée chapeautée par les conseillers militaires américains ne laisseront franchir au peuple le fil rouge de l’ordre capitaliste impérialiste.

Les communistes ont soutenu la lutte des peuples tunisien et égyptien contre les dictateurs Ben Ali et Moubarak. Ils continueront à les soutenir dans leurs luttes présentes et à venir contre les gouvernements dits de transition fabriqués par l’impérialisme US, pour un pouvoir populaire, pour une société débarrassée de l’exploitation et de l’oppression capitalistes impérialistes.

 

La situation est-elle identique en Lybie ?  Non, pour plusieurs raisons.

 

La première est que la Lybie représente un enjeu économique important. Elle est en effet le troisième pays producteur de pétrole d’Afrique (1,8 millions de barils par jour) et son sous-sol en contiendrait d’énormes réserves (44 milliards de barils de réserves prouvées). Elle est donc l’objet des convoitises des puissances impérialistes et excite leurs rivalités.

Actuellement, l’extraction du pétrole est partagée entre les firmes BP, Royal Deutch Shell, Total, BASF, Statoil, Rapsol et Gazprom. Après la levée des sanctions internationales en 2004, les investissements de compagnies américaines comme Exxon Mobil, Chevron et Conoco Phillips, sont restés limités à l’exploration offshore avec des résultats décevants.

 

La seconde est la structure tribale de la société lybienne. Après le coup d’Etat de 1969 Kadhafi avait promis une juste répartition des revenus nationaux entre les différentes tribus. Or, il a n’a pas respecté cet engagement. La rente pétrolière profite principalement à son clan. L’insurrection est largement inspirée par une volonté de revanche des chefs des tribus spoliées et de leurs populations. Ce sont les milices tribales qui constituent le bras armé de l’insurrection.

 

La troisième, c’est le caractère incontrôlable de la politique de Kadhafi et sa propension à défier les intérêts américains. Ainsi en est-il de son soutien (réciproque) aux pays de l’ALBA, de son hostilité à l’Etat d’Israël, de ses rapports cordiaux avec la Russie (souhait de Kadhafi, en 2008, d’installation d’une base navale russe dans le port de Benghazi, contrats d’armements), de ses relations avec la Chine qui réalise une percée en lybie…

Les soutiens de Castro et de Chavez à Kadhafi, les mises en gardes de la Russie contre une intervention militaire américaine, les hésitations de la Chine, nouvelle venue en terre lybienne et qui attend de voir évoluer les évènements, les hésitations puis le ralliement de l’UE à une intervention militaire de l’OTAN sous condition d’un accord de l’ONU et de la Ligue arabe…Tous ces faits témoignent qu’un affrontement aigu et complexe entre les intérêts de plusieurs blocs rivaux se superpose à la juste lutte du peuple lybien contre la dictature et pour des rapports économiques, sociaux et politiques plus justes.

 

Il est clair qu’en ciblant Kadhafi, les USA ont décidé de liquider un adversaire.

Le déploiement de forces militaires américaines en soutien aux forces armées de l’insurrection, leur intervention directe en cas de besoin n’ont qu’un but : établir leur domination politique sur la Lybie et conquérir la première place dans le pillage du pétrole et du gaz lybien.

Cette politique impérialiste de la canonnière est inacceptable. Elle est contraire aux intérêts du peuple lybien. Les communistes dénoncent et combattent toute intervention militaire des USA contre la Lybie, sans occulter les visées d’aucun autre impérialisme. Ils dénoncent l’hypocrite aide humanitaire de l’UE, sa prise de position en faveur d’une intervention militaire, et en particulier les menaces de frappes aériennes de la France, qui n’ont d’autre but que de préserver leurs intérêts en cas de victoire de l’insurrection.

 

Notre dénonciation de l’impérialisme implique-t-elle que nous soutenions Kadhafi ? Nullement. Car les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis. Kadhafi foule aux pieds les intérêts de la classe ouvrière et du peuple de Lybie, et en particulier de sa fraction la plus exploitée et opprimée, les travailleurs immigrés. Il réprime par la violence toute manifestation de révolte ouvrière et populaire. Il sous-traite pour le compte de l’UE la chasse à l’émigration africaine. Il marchande les richesses de son pays aux impérialistes les plus offrants. Il ne fait pas partie de nos amis. Nous ne le défendons pas. Il va sans doute être victime des rivalités inter-impérialistes pour le repartage du monde et celui de la révolte contre le régime qu’il a imposé à son peuple. Nous ne le pleurerons pas.

Les communistes soutiennent et continueront à soutenir les luttes du peuple Lybien et en particulier du prolétariat de Lybie pour les libertés démocratiques, pour l’égalité et le bien être, contre le sionisme, contre l’impérialisme quel qu’il soit,  pour le pouvoir populaire.

 

DENONCONS ET COMBATTONS TOUTES LES INTERVENTIONS IMPERIALISTES, NOTAMMENT CELLE DE LA FRANCE !

C’EST AU PEUPLE LYBIEN SEUL QU’IL APPARTIENT DE REGLER SES PROPRES AFFAIRES !

 

 

Rassemblement Organisé des Communistes  Marxistes Léninistes   ( France)

11 Mars 2011

 

DECLARATION DU ROCML ET DE LA JCML

 

http://www.jcml69.com/article-declaration-du-rocml-et-de-la-jcml-69852238.html

  

MOBILISATION GENERALE CONTRE L’AGRESSION ARMEE

DE L’IMPERIALISME CONTRE LA LIBYE !

 

Après le vote positif du Conseil de Sécurité de l’ONU, les forces aériennes et maritimes françaises, étasuniennes et britanniques ont commencé à bombarder la Libye dans le but de faire tomber le régime de Kadhafi.

S’ingérant dans les affaires intérieures d’un Etat, les puissances impérialistes ont décidé d’imposer les adversaires de Kadhafi à la direction de l’Etat libyen.

Les chefs de la rébellion ont manifestement promis aux puissances impérialistes de meilleurs contrats pour le pillage du pétrole et du gaz libyen.

Cela signifie également que les puissances impérialistes -alliées pour piller les richesses naturelles de la Libye, mais rivales par leurs intérêts- sont tombées d’accord pour les parts respectives du partage du butin. La Russie et la Chine auront elles aussi accès au partage en échange de leur bienveillante abstention lors du vote au conseil de sécurité.

La France s’est à cette occasion placée en pointe de l’agression pour récupérer les points qu’elle a perdus en Tunisie et en Egypte.

Soyons clairs : l’intervention militaire est un acte d’agression impérialiste dont le but est le pillage de la Libye. Elle n’a rien à voir avec la défense du peuple libyen, la démocratie et l’urgence humanitaire. Les premiers bombardements des forces impérialistes ont d’ailleurs déjà fait des dizaines de morts dans la population civile.

Même si nous n’avons pas de sympathie particulière pour Kadhafi, le ROCML et la JCML condamnent les actes d’agression armés contre la Libye et en particulier le rôle incitatif de la France impérialiste en faveur de cette agression.

C’est eux peuples et aux peuples seuls de décider de leur avenir. Pas aux armées étrangères au service des pilleurs de la planète.

Le ROCML et la JCML appellent tous leurs membres, tous leurs sympathisants, et tous les hommes et les femmes épris de liberté à prendre toutes les initiatives possibles et à participer aux actions contre les actes de guerres perpétrés par les puissances impérialistes.

 

A BAS L’INTERVENTION ARMEE CONTRE LA LYBIE !

A BAS L’IMPERIALISME FRANÇAIS !

VIVE LA LUTTE DU PEUPLE LYBIEN POUR SON INDEPENDANCE, LES LIBERTES POLITIQUES ET LE PROGRES SOCIAL !

 

Le 20 mars 2011

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple