Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 13:10

 

 

Partie 1

 

Partie 2

 

 

Le Gouvernement Indien vous a désignés comme une organisation de terroriste.  Comment répondez-vous à ceci ?

La première chose est que cette désignation est une partie d'une soi-disant guerre "contre la terreur" lancée par les impérialistes US.  Les classes dirigeantes indiennes sont en émergence rapide comme favoris de l'impérialisme US en Asie du Sud.  En fait les classes dirigeantes de l'Inde luttent avec les classes dirigeantes pakistanaises pour être les favoris de l'impérialisme US.  Ainsi qu'est ce que l'impérialisme US signifie-t-il par terrorisme ?  N'importe quel mouvement, ou n'importe quelle mobilisation ou n'importe quel acte de protestation qui va à l'encontre de l'intérêt de l'impérialisme des USA, qui va à l'encontre de l'hégémonie de l'impérialisme des USA, qui va à l'encontre du grand projet de l'impérialisme US d'un nouvel empire, est qualifié de "terroriste" par les impérialistes des USA.

Les gouvernements en Asie, en Afrique et en Amérique latine désignent les mouvements des nationalités, et les mouvements des masses travailleuses dans leurs pays, comme terroristes.  En Inde aussi, les classes dirigeantes désignent les mouvements du Peuple sous la conduite des maoïstes, les mouvements des nationalités dans les provinces du Nord-Est, et le mouvement national au Cachemire comme mouvements terroristes.  L'étiquetage des maoïstes comme "terroristes" donne plus de pouvoir à la police pour arrêter toute personne qui est progressiste et démocrate - il n'y a pas besoin d'être lié à une organisation de masse du CPI (maoïste).  Les forces de police peuvent arrêter les personnes si elles parlent contre n'importe quelle méthode antidémocratique, n'importe quelle méthode répressive, de l'Etat.  Ceci inclut des journalistes, des avocats, des intellectuels et des activistes des libertés civiles.  Donc tout d'abord, nous condamnons sévèrement ce étiquetage.

La deuxième chose est qu'il y a quelques différences significatives entre nous et ceux qui commettent des actes de terrorisme.  Les activités terroristes causent généralement le massacre aveugle, y compris le massacre des personnes innocentes.  Nous condamnons un tel massacre et nous sommes totalement contre de telles actions dans lesquelles les personnes innocentes deviennent des victimes.  Nous n'avons jamais soutenu même une petite action qui nuit à un villageois innocent.  Partout où une unité armée a commis une telle erreur, nous sortons aisément pour faire l'autocritique sur de telles choses.  Nous sommes totalement contre le massacre de citoyens innocents ; nous sommes contre le massacre aveugle.

D'ailleurs, nous n'allons pas transformer l'Inde en État théocratique.  On observe souvent le fondamentalisme religieux dans les actes de terrorisme : quelques organisations utilisant des activités terroristes disent qu'elles travaillent à bâtir un État théocratique.  C'est entièrement l'opposé de ce que nous voulons réaliser dans la Nouvelle Inde Démocratique.  Notre idéologie est le Marxisme-Léninisme-Maoïsme.  Nous luttons pour la république d'Inde véritablement fédérale, séculière et démocratique.  L'étiquetage du CPI (maoïste) comme organisation terroriste est très malveillant.  Il montre l'adresse par laquelle le Gouvernement Indien veut tromper les personnes, trompe les personnes, par une fine propagande.

 

En ce qui concerne notre fonctionnement, l'étiquetage de terroriste ne va pas nous affecter.  Notre Parti en tous cas a fonctionné clandestinement dès le début.  Ainsi la seule chose que l'étiquette de "terroriste" réalisera est que cela donnera plus de pouvoirs aux forces de police pour harceler les gens ordinaires, particulièrement dans les secteurs de lutte.

Le gouvernement vient de déclarer qu'ils vont vous balayer totalement en trois ans.  La plus grande offensive militaire contre les maoïstes a commencé.  Que faites vous face à cela ?

Nous condamnons l'offensive militaire du Gouvernement Indien contre les maoïstes.  Ce plan est totalement en accord avec les impérialistes - le Gouvernement Indien a prévu en réalité cette offensive à la demande de l'impérialisme US.  Ce gouvernement de l'Alliance "progressiste" unie, sous la conduite du Parti du Congrès, est tout à fait fasciste dans sa nature.  Quand Chidambaran dit que nous ne parlerons pas du développement avant que les maoïstes soient éliminés, vous pouvez observer le contenu réactionnaire et le fascisme de ses intentions.

Les campagnes de répression ne sont pas nouvelles pour nous.  Nous avons fait face à tant de campagnes de répression dans le passé.  Mais c'est la plus grande.  Ils envoient 75 bataillons des forces paramilitaires avec un nombre égal de forces d'Etat pour combattre les maoïstes.  Les rênes des opérations sont aux mains du gouvernement central et les forces de police centrale de réserve sont aux commandes. Ils préparent en outre beaucoup de forces de commando - comme la Special Task Force, le  Jharkhand Jaguar et Cobra, le bataillon de réserve indien, la police auxiliaire spéciale, dans la ligne des Greyhounds.  Et ils ont fondé beaucoup d'écoles de guerre de jungle à de divers endroits.

Dans le Chhattisgarh ils ont commencé la campagne militaire en septembre 2009 - vous devez savoir qu'en un mois ils ont tué au moins 27 personnes dans deux massacres - 27 personnes innocentes.  Ils ont brûlé 12 villages.  Ils ont pillé, ils ont violé et brûlé.  Des milliers de personnes ont été force à fuir, à évacuer leurs villages.  Ils se réfugient dans l'Andhra Pradesh et l'Orissa.  Dans le Lalgarh ils ont envoyé 7000 hommes juste dans une zone.  Et ils tuent les villageois innocents.  Dans le Jharkhand ils ont également commencé.  Vous savez que le résultat est qu'ils vont impliquer même l'Armée et l'Armée de l'Air de tant de manières déguisées.  Vous savez que tout ceci signifie qu'ils vont tuer des milliers et des milliers de personnes innocentes.  Et la région entière du Chhattisgarh, du Jharkhand, d'Orissa et du Bengale-Occidental qui est très riche en ressources minières et que ce gouvernement essaye de vendre à la grande bourgeoisie compradore impérialiste et à d'autres grands entrepreneurs sera alors libre pour eux.

 

Il y a beaucoup d'aspects de cette offensive, cette campagne de répression.  Il y a non seulement le côté militaire ; il y a d'autres côtés aussi - ce que nous appelons en Hindi, sam, dam, dande, ved (crainte, tentation, punition et division).  Ainsi ils renforcent également leur réseau de renseignement.  Ils dépenseront encore plus d'argent en développant des couvertures et des sources du renseignement des personnes locales : informateurs de police.  Et ils ne garderont aucun enregistrement - ceci est l'instruction du gouvernement central - ils peuvent dépenser beaucoup d'argent dans ce travail.

Ensuite, ils ont passé beaucoup de lois noires et ils ont permis aux gouvernements des États de passer des lois noires pour les adapter à leurs besoins.  Donc réellement ce que nous allons avoir est un État policier complet en Inde.  Et encore la centralisation du pouvoir à Delhi sera observée encore plus.  Les gouvernements des Etats perdront beaucoup de leurs pouvoirs dans l'application des lois et dans ce qu'ils appellent maintenant "ordre public".  Ainsi le gouvernement ne prend évidemment pas ce mouvement comme un mouvement démocratique, et quand Chidambaran dit que le CPI (maoïste) est une organisation terroriste, leur position est claire.

Ce qu'ils ajouteront à ces campagnes est la propagande mesquine contre nous ce qu'elles avaient déjà écarté.  Par exemple, la notion que les principaux chefs maoïstes font de l'argent et qu'il y a eu un grand détournement des fonds du Parti par les dirigeants.  Ils répandent la rumeur qu'il y a anarchie sexuelle dans le Parti ; que les maoïstes sont contre le développement ; que les maoïstes favorisent la culture de l'opium ; et que les maoïstes obstruent le système de distribution public.  Ils veulent nous stigmatiser comme des criminels ; ils clament que nous tuons des personnes innocentes.  Chaque jour vous verrez des annonces par la police sous forme de rapports de nouvelles dans les journaux.  Parfois il y a des affichages dans les villes - propagation de tant de choses incorrectes au sujet de notre Parti et de notre mouvement.

D'ailleurs, les grands médias - les chaînes de télévision et les journaux et les autres formes des médias qui sont commandés par le monde des affaires - soutiennent le gouvernement et mettent en avant la position du gouvernement dans la propagande contre notre Parti, et contre la direction de notre organisation.  Les grands médias soutiennent le gouvernement de tout coeur.

Ainsi dans les prochains jours nous verrons que cette offensive militaire conduira l'Inde à un Etat fasciste complet où non seulement les luttes menées par le CPI (maoïste) mais également les luttes menées par les citoyens ordinaires contre le déplacement, contre les pertes d'emploi résultant de la privatisation, contre la faim, contre les politiques économiques anti-populaires - en particulier les politiques agricoles - et beaucoup de telles luttes feront face à la répression brutale de l'Etat et tous seront catégoriés dans un terme, "terroriste".  N'importe quelle lutte honnête sera stigmatisée terroriste ; c'est ce que vous verrez dans les prochains jours.

 

La lutte armée implique beaucoup de morts le long de la route.  Il y a des rapports des médias que des milliers de personnes meurent par année en raison de la violence liée aux maoïstes.  Comment justifiez-vous la mort de tant de personnes ?

D'abord, qui sont ceux que le Parti élimine ?  L'élimination est le dernier choix.  Nous éliminons seulement ces réactionnaires - les propriétaires, les agents de police et les membres des troupes levées par le gouvernement - qui n'acceptent pas leur crime et ne se rendent pas devant les tribunaux du Peuple.  Le gouvernement et les médias bourgeois créent de la propagande contre nous - que beaucoup de personnes sont tuées dans la violence maoïste.  Je ne connais pas les nombres exacts qu'ils proclament et ce qu'ils propagent mais une partie est de la propagande malveillante contre nous.

En second lieu, voyez l'autre côté de l'image.  Qu'est-ce que les centaines de milliers de personnels de l'armée et des forces paramilitaires font au Cachemire et au Nord-Est ?  Chaque jour ils tuent des jeunes dans de faux affrontements.  Que font les forces paramilitaires et la police d'Etat dans les zones de la lutte maoïste - en particulier dans l'Andra Pradesh, et dans le Chhattisgarh, le Jharkhand ?  Elles tuent la jeunesse par centaines.  Et vous rappelez-vous les pogroms des minorités organisées par les classes dirigeantes ?  Les émeutes anti-Sikhs en 1984, les meurtres récents des milliers de chrétiens dans l'Orissa, et les émeutes de 2002 au Gujarat ?  Combien de personnes les chauvins hindous et les forces d'Etat ont-ils tuées ?

Dès 1947, dès l'indépendance indienne, les forces d'Etat étaient vraiment main dans la main avec les forces chauvines hindoues.  Les médias capitalistes et les personnes des médias devraient montrer aussi l'autre côté de l'image - comment les minorités sont envoyées à la boucherie dans des pogroms soutenus par l'État ; comment on élimine les personnes appartenant aux nationalités opprimées dans le Nord-Est et au Cachemire ; comment les dalits et les adivasis dans les zones de lutte de l'Inde centrale sont tués par les forces d'Etat dans des massacres organisés au nom de Salwa Judum et de tels projets.

Et pour finir, savez-vous que pendant les dernières années, 500.000 paysans se sont suicidés en raison des politiques économiques anti-populaires ?  Dans la dernière année, 2008-2009, des milliers de paysans sont devenus des ouvriers agricoles journaliers ?  Beaucoup de personnes sont mortes de faim.  Cette république, comme Utsna Patnaik l'appelle, est une 'République de la faim'.  Alors qui est responsable de ces décès ?  Qui est responsable de la mort de milliers de personnes mourant de la famine et de la malnutrition, de tant de maladies ?  Les gens sont laissés sans l'autre option.  Personne ne va vous écouter.  Cette violence a été imposée par l'Etat au peuple de l'Inde.

 

Vous menez une guerre contre une des superpuissances économiques globales naissantes du monde.  L'Inde est un Etat très fort.  Quel espoir avez-vous de réussir ?

Il y a deux parties à cette question.  Il est vrai que l'Etat indien est très puissant.  Nous nous rendons tout à fait compte de la force de notre ennemi.

Cependant, dans une guerre, les armes et le personnel armé ne sont pas les choses les plus importantes.  La chose la plus importante est le Peuple.  Qui obtient l'appui du Peuple ?  Nous pensons que nous avions mené la guérilla pendant les 40 dernières années avec une très, très petite force armée.  C'est en raison de l'appui populaire dans ces régions que nous avons pu nous consolider.  Et naturellement parce que nous sommes un Parti du Peuple, nous sommes un Parti de l'homme du peuple, des masses laborieuses, ainsi l'appel du programme de notre Parti est beaucoup plus que ceux du compradore et ceux des classes dirigeantes.  Ainsi la chose la plus importante est l'appui du Peuple.  C'est l'appui du Peuple qui décidera finalement le destin de la guerre.

La deuxième chose importante colle aux politiques de guérilla, les méthodes de guerre de guérilla.  Si nous pouvons mettre en application les politiques de la guerre de guérilla complètement et d'une façon de plus en plus méticuleuse, et si nous continuons à gagner l'appui du Peuple de notre pays, nous croyons que nous gagnerons cette guerre.

Si nous pouvons réaliser ces deux choses, il ne sera pas possible ensuite que les classes dirigeantes de ce pays de nous supprimer, comme elles le proclament.  Il y a toutes les chance ques nous survivions non seulement à cette offensive, mais également à beaucoup de telles offensives, et de les défaire.

Tandis que la guerre s'intensifie, tandis que la campagne militaire du gouvernement monte, inévitablement beaucoup de pauvres paysans ordinaires vont se faire prendre par la guerre.  Vous avez vos AK47, vos mines terrestres, et vos 306 pour vous protéger.  Mais il y aura beaucoup de décès sanglants de villageois ordinaires dans le processus.  Comment pouvez-vous justifier ceci ?

Désolé, mais vous posez la question de la manière fausse.  Ce n'est pas une guerre entre le CPI (maoïste) et l'Etat indien.  C'est une guerre entre le Peuple de l'Inde et l'Etat indien.  Qu'est ce que le CPI (maoïste) ?  Qu'est ce que l'armée de guérilla de libération du Peuple (PLGA) ?  Ce n'est rien d'autre que la force organisée du Peuple.  Ainsi s'ils nuisent au CPI (maoïste), s'ils nuisent à la PLGA qui combat sous la conduite du CPI (maoïste), alors réellement ils nuisent à la force organisée du Peuple.  Et les personnes comprennent ceci et qu'une telle guerre n'est pas une guerre contre un Parti, c'est une guerre contre le Peuple - nous devrions regarder la situation entière dans cette perspective.

 

De la même manière que vous ne distinguez pas le CPI (maoïste) et le Peuple, vous ne pouvez sûrement pas différencier entre le Peuple et le Gouvernement Indien actuel ?  Par exemple, plusieurs des policiers qui sont vos cibles principales viennent des mêmes maisons que certains de vos propres défenseurs et cadres.  Ainsi pourquoi tuez-vous des policiers des milieux villageois pauvres en cours de guerre ?

Il est vrai qu'attirés dans un guet-apens, les policiers qui sont tués viennent généralement des milieux humbles.  Cependant, ils seulement ont été jamais visés quand ils ont été sur leurs opérations de contrôle du terrain, sur leurs opérations de peignée, et ils sont venus pour supprimer les personnes et le mouvement populaire. 

Je peux vous donner quelques exemples.  Vous savez qu'il y a beaucoup de policiers et de personnels armés vivant dans nos secteurs de lutte qui servent le Département de Police et l'Armée.  Leurs familles sont nos défenseurs.  Toutes les fois que ces personnes reviennent à leur village, à la maison pendant les festivals ou les vacances, vous ne pourrez pas citer un simple exemple que notre Parti leur ait nui.  Deuxièmement, rarement nous avons nui à tous les gardes territoriaux qui sont des villages.  Troisièmement, nous nous retenons de nuire à la police de zila, la police de zone, qui sont principalement des personnes locales.  Toutes les fois que nous avons attiré dans un guet-apens les policiers, nous  les avons attirés dans un guet-apens quand ils viennent comme forces de combat, quand ils viennent pour supprimer les gens, quand ils viennent pour supprimer le mouvement populaire - seulement alors ils ont été visés.  Dans une guerre, si votre ennemi emploie des personnes qui viennent de votre propre classe, il est inévitable qu'elles deviendront une cible de l'offensive.  Notre appel aux policiers, aux personnels de l'armée, est que l'Etat qu'ils servent n'est pas leur Etat.  Les classes dirigeantes qu'ils servent sont contraires à l'intérêt de leurs familles.  Ainsi il est mieux qu'ils sortent de cette armée réactionnaire, de ce Département de Police réactionnaire, et rejoignent la PLGA.

P. Chidambaram, le ministre de l'Intérieur, vous avait appelés à la table des négociations.  Pourquoi n'y allez-vous pas ?


P. Chidambaram a proposé en réalité que les maoïstes doivent déposer des armes avant qu'il les appelle pour n'importe quel genre de négociations.  Puis, après une protestation massive par les intellectuels et les personnes progressistes, il dit maintenant que les maoïstes doivent abjurer la violence avant que le gouvernement puisse les appeler pour n'importe quel genre de négociations.  Ceci signifie simplement que le gouvernement pose des conditions qui sont inacceptables pour nous.  Vous ne pouvez simplement pas avoir des négociations sous la menace du pistolet.  Vous avez vos forces paramilitaires à l'intérieur des secteurs de lutte et vous rendez des rapports quotidiens que vous enverrez de plus en plus de forces paramilitaires dans ces secteurs, et que vous enverrez des hélicoptères et tout cela.  Ensuite vous dites que les maoïstes doivent venir à la table des négociations : vous savez que c'est tout simplement inacceptable.  Dans beaucoup de rapports de presse et de conférences de presse nous avons expliqué maintes et maintes fois que nous ne sommes pas opposés aux négociations. Mais, pour n'importe quel genre de négociations - l'histoire nous dit cela pour toutes les négociations - vous devez avoir une atmosphère pour les négociations.  Dans ces conditions particulières cela signifie que si vous avez vos forces dans les secteurs de lutte et si vous faites à des rapports menaçants chaque jour, cela signifie que vous essayez d'avoir des négociations sous la menace du pistolet - que vous vous attendez à ce que nous nous rendions réalité.

Quelles conditions voulez-vous pour la négociation ?


Il y a seulement une condition - que le gouvernement crée une atmosphère propice pour la négociation.  Discuter concrètement signifie que le gouvernement doit retirer les forces paramilitaires des secteurs de lutte, d'une.  Le gouvernement doit libérer les chefs et les cadres révolutionnaires et doit les traiter en tant que prisonniers politiques, numéro deux.  Le gouvernement doit lever l'interdiction de notre Parti et le gouvernement ne doit pas empêcher les mouvements de masse démocratiques.  Ces choses sont les choses de base, mais nous pouvons parler ainsi de beaucoup de choses - telles que le gouvernement doit suspendre les protocoles d'accord qui sont passés avec la grande bougeoisie et les impérialistes.  Ce ne sont pas les conditions - ceci rendra la situation favorable pour n'importe quel genre de négociation.

 


http://southasiarev.files.wordpress.com/2010/01/1127.jpg?w=350

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Asie du Sud
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple