Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 14:34

 

La crise générale du capitalisme, s’enfonçant dans sa phase terminale, pousse chaque jour un peu plus les masses populaires (de toute "origine" et "culture") à la révolte.

L’été écoulé en a encore apporté la preuve, à Grenoble avec les jeunes prolétaires des "quartiers difficiles", comme dans la vallée du Cher avec la communauté "manouche" (Rrom Sinti). A chaque fois l’évènement déclencheur (la mort d’un jeune tué par la police) fait déborder le vase de toute l’exploitation et l’oppression subie depuis des générations, et aggravée chaque jour, depuis des années, par la crise…

 

Contre cela, la classe dominante, la bourgeoisie capitaliste et impérialiste, cherche à opposer une mobilisation réactionnaire des masses populaires, au service de ses intérêts : empêcher la révolte de se transformer en lutte révolutionnaire, mobiliser "l’opinion" contre la révolution, diviser les masses, les souder à leurs exploiteurs contre un "ennemi" extérieur et/ou intérieur, et enfin sortir de la crise par la guerre impérialiste (conquête et pillage d’autres pays, d’autres continents).

 

Cette mobilisation réactionnaire de masse a franchi, ces dernières semaines, une nouvelle étape qui la rapproche un peu plus du fascisme, de la dictature terroriste ouverte de la bourgeoisie la plus réactionnaire, dans laquelle nous ne somme pas encore.

 

Au lendemain des émeutes de la vallée du Cher, le chef de l’Etat bourgeois français, Nicolas Sarkozy, s’est engagé à "expulser tous les campements de Rroms illégaux" et très rapidement, jusqu’à encore aujourd’hui, ses forces de répression (police et gendarmerie) sont passées à l’action…

 

L’actualité de la précédente année politique avait déjà été chargée, avec le débat sur la burqa, le débat sur l’identité "nationale" (théâtre d’un flot de déclarations racistes), le vote contre les minarets musulmans chez nos voisins de l’Etat suisse, l’affaire Ilham Moussaïd (candidate du mouvement réformiste NPA, portant un foulard sur les cheveux). Tout cela n’empêchant pas la popularité du chef de l’Etat et du Gouvernement de chuter, et un raz de marée sans précédent (avec progression entre les 2 tours) de l’extrême-droite (FN) aux régionales

 

D’où une nervosité, renforcée par l’approche (dans moins de 2 ans !) des élections présidentielles et législatives… Nicolas Sarkozy et ses partisans tentent donc, dans leur concurrence avec le front électoral fasciste/fascisant FN, d’aller chercher leur réélection sur le terrain des idées fascistes ou fascisantes, de tourner leur politique vers les souhaits de la frange de la bourgeoisie la plus réactionnaire.

Avec quel succès ? L’avenir seul nous le dira…

 

Dans l’actualité de l’année écoulée, c’est souvent la question des personnes de culture musulmane (maghrébines, turques, kurdes, africaines…) et de la compatibilité de cette culture avec la "civilisation française" (ou européenne) qui avait été mise en avant.

 

Cependant, et malgré le vote de l’interdiction de la burqa (concernant quelques centaines de femmes en France, et inapplicable dans le cadre de la démocratie bourgeoise), l’Etat bourgeois avait reculé sur ce point, abandonnant le débat sur l’identité nationale et allant jusqu’à faire infliger, par sa justice, une sanction symbolique au Ministre de l’Intérieur Hortefeux, pour ses propos sur un militant UMP d’origine maghrébine.

 

C’est que Nicolas Sarkozy et ses partisans ont toujours eu une vision particulière des masses populaires d’origine immigrée, mélange d’intégration républicaine à la française et de cooptation d’élites "minoritaires visibles" (discrimination positive) à l’anglo-saxonne.

En particulier vis-à-vis des personnes de religion ou de culture musulmane : désigner des "leaders communautaires", religieux ou laïcs, pour encadrer les masses populaires (comme le CFCM). Bien sûr, comme on l’a vu dès la révolte urbaine de 2005, ces "élites communautaires" n’encadrent rien du tout, même pas les prolétaires aux plus profondes convictions religieuses.

 

Pourtant, Sarkozy semble rester attaché à cette méthode et refuse de céder aux appels des fascistes d’employer la "manière forte" : sur ce terrain, il chasse encore du côté de la bourgeoisie libérale.

 

Il faut dire, aussi, qu’en politique tout est rapport de force… 4 millions de musulmans déclarés, et beaucoup d’autres encore originaires des pays musulmans, non croyants ou non pratiquants mais néanmoins solidaires, ce n’est pas la même chose que 300.000 Rroms dans tout l’Etat de France, dont seulement 40.000 originaires des Balkans, concernés par l’expulsion… La manœuvre est bien moins risquée pour notre courageux, mais pas téméraire Gouvernement bourgeois.

 

C’est donc vers les Rroms que s’est dirigée l’accélération quantitative dans la politique réactionnaire, répressive et xénophobe.

 

Qui sont les Rroms ?

 

Il s’agit d’un peuple, venu du Nord de l’Inde en Europe au Moyen-âge. Ils se caractérisent, dans la conscience collective des masses, par un mode de vie nomade, bien que la grande majorité ait aujourd’hui abandonné ce mode de vie. Ils se divisent en 3 branches principales :

 

- Les Rroms proprement dits, qui vivent dans les Balkans et les régions du Danube : globalement, les régions de l’Europe sous domination ottomane au 16e siècle. Ils parlent le romani, ce sont les fameux "Roumains" qui font la manche dans les grandes villes, et que Sarkozy veut expulser vers leurs pays d’origine. Dans ces pays, ils font l’objet de persécutions permanentes.

- Les Sinti ou "manouches" (terme devenu péjoratif). Ils vivent dans les pays germaniques, en France et en Italie. Ils parlent un dialecte propre (les fameux mots en -ave), ainsi que les langues locales, et portent des noms germaniques, français ou italiens. C’est le peuple de Django Reinhardt, le père du jazz manouche, ou du forain Bouglione.

- Les Gitans, qui vivent dans la péninsule ibérique et en Occitanie, et parlent le calo (influencé par les langues de la péninsule). Ils sont célèbres pour la musique flamenco, ou le pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer. Cette célébrité fait que le terme gitan est aujourd’hui souvent employé, de manière générale mais improprement, pour tous les Rroms.

 

Il existe des communautés itinérantes qui ne sont pas Rroms, comme les Pavees ou Tinkers d’origine irlandaise, et les Yéniches ou "Vanniers" d’origine germanique. De leur côté, tous les Rroms ne sont pas nomades, loin de là.

 

Depuis leur arrivée en Europe, ils ont toujours fait l’objet de persécutions. Leur mode de vie pré-féodal, clanique et tribal, encore marqué par le communisme primitif, maîtrisant mal la notion de propriété privée, s’est vite trouvé en contradiction avec des Etats entrés dans l’ère moderne : la concentration absolutiste de la propriété féodale et les débuts du capitalisme.

Le nomadisme est puni de mort dès le 16e siècle dans le Saint Empire Germanique. En Roumanie et en Bulgarie, ils furent réduits en esclavage, jusqu’au 19e siècle.

 

Et bien sûr, tout un chacun connaît le sort qui leur fut réservé par les Etats fascistes : regroupement (camps de concentration) en Italie, et le Porajmos ou Samudaripen, la déportation et l’extermination par le régime nazi entre 1938 et 1945 : 200.000 assassiné-e-s.

 

Encore aujourd’hui, dans l’Etat français, ils sont des citoyens de seconde zone, massivement au chômage et sous le seuil de pauvreté, soumis lorsqu’ils sont itinérants à des mesures administratives d’exception et à la mauvaise volonté des élus locaux pour le stationnement, leur langue et leur culture combattue etc.

 

La révolte de la vallée du Cher, menée par des Sinti de nationalité française, a servi à Sarkozy de prétexte pour annoncer l’expulsion des Rroms étrangers, originaires des Balkans : cela montre bien l’amalgame (et le mépris) qui règne, au plus haut niveau de l’Etat bourgeois, au sujet du peuple Rrom. Un peu, d’ailleurs, comme pour les "Arabes" (dans lesquels on classe allègrement des Berbères, et même des Turcs…) ou les "Noirs".

Cela montre bien que la citoyenneté française chantée par tous les réformistes légalistes et les démocrates bourgeois n’est qu’une farce : ce n’est pas elle mais la classe sociale qui donne des droits… ou la non-appartenance à une minorité nationale, telle que les Rroms.

 

Depuis, donc, les forces de l’ordre bourgeois procèdent à l’expulsion des campements. Hommes, femmes et enfants Rroms sont raflés, les campements avec tout ce qu’ils possèdent sont rasés, puis ils sont triés comme des bestiaux : les "intégrables", ceux (très minoritaires) qui sont perçus comme pouvant être utile à la production capitaliste en France, se voient offrir une régularisation. D’autres se voient offrir une "aide au retour" dans leur pays d’origine, les forces françaises étant accompagnées de fonctionnaires roumains ou bulgares. Le reste est expulsé sans ménagement… Un peu la même chose que l’on observe avec les immigrés sans papiers, mais à un niveau supérieur, ciblé, planifié et méthodique.

 

Il faut dire que la Roumanie et la Bulgarie sont devenues des terrains alléchants pour nos capitalistes, où ils peuvent délocaliser (ou sous-traiter) la production pour un très bon rapport entre la qualité et le coût de la force de travail. Dans le "partage" impérialiste du bloc soviétique après 1989, ces 2 pays sont passés en réalité sous la domination de l’impérialisme français...

 

Et les Rroms de ces pays ont été sédentarisés administrativement, mais ont aussi reçu une très bonne formation professionnelle au temps du capitalisme d’Etat révisionniste. C’est la faillite de celui-ci, et le rétablissement du capitalisme concurrentiel le plus sauvage, avec un chômage de masse, qui les a poussés à émigrer vers l’Ouest.

Ils peuvent donc s’avérer une main d’œuvre très productive pour les entreprises capitalistes implantées dans ces pays. Il importe alors d’y "rapatrier" cette force de travail.

Il y a toujours une cohérence derrière les politiques bourgeoises, comme la déportation des prolétaires étrangers : ne pas voir cette cohérence, c’est s’empêcher de combattre ces politiques.

 

Mais dans ces pays, comme dans toute l’Europe de l’Est, les Rroms sont également la cible de la mobilisation réactionnaire de masse. C’est aussi la raison pour laquelle ils ont émigré massivement. Ces déportations les renvoient donc vers une situation de grave danger pour leur vie même !

 

Et dans le même temps, la bourgeoisie désigne à la vindicte une minorité, trop faible pour se défendre (contrairement aux millions de prolétaires maghrébins, africains ou caraïbes des "quartiers"), à la mauvaise réputation ("voleurs" etc.), afin de souder les masses populaires "de souche", "européennes chrétiennes", à la classe qui les exploite : la définition même de la mobilisation réactionnaire de masse.

 

D’une manière générale, le peuple Rrom peu nombreux, peu organisé et victime du racisme même par les autres minorités, est une cible facile pour le déchaînement de la barbarie des fascistes, et des gouvernements que le fascisme parvient à influencer.

 

Dans les pays de l’Est, on l’a dit, l’atmosphère est clairement au pogrom, au massacre de masse. Des organisations fascistes comme la Garde nationale hongroise se préparent à massacrer les Rroms de ces pays. Ils doivent cependant savoir qu’il reste dans ces pays des communistes et des antifascistes déterminés (même marqués par le révisionnisme), et qu’ils les trouveront sur leur chemin.

 

Mais plus près de nous, en Italie, des maires fascistes de la Ligue du Nord procèdent déjà à des destructions, voire des incendies de campements… Ce vent mauvais arrive désormais dans l’Etat de France.

 

Il se trouvera bien sûr des contre-révolutionnaires, des social-traîtres, des gauchistes ou des trotskistes pour nier l’actuelle mobilisation réactionnaire de masse et la montée des idées et des pratiques fascistes : "vous dites n’importe quoi, le fascisme ce n’est pas ça, vous faites dans la surenchère, vous décrédibilisez le combat antifasciste" etc.

 

D’abord, ils semblent oublier, ou ignorent, que le fascisme ce n’est pas immédiatement des hordes de SS sillonnant les rues, massacrant, saccageant et pillant… Le fascisme est un processus allant crescendo, Auschwitz ne surgit pas en un jour.

 

Jusqu’en période (et terrain) de guerre, le fascisme, y compris le nazisme allemand, s’exerce de manière toute administrative, avec des lois, des décrets, des arrêtés, des décisions de justice. En France, la persécution et la déportation des Juifs (la plus importante d’Europe de l’Ouest hors Allemagne) s’est effectuée jusqu’au bout (c'est-à-dire jusqu’au départ des trains !), dans la plus parfaite légalité bourgeoise qu’on puisse imaginer au pays de Montesquieu.

 

Ensuite, nous ne sommes pas sous le fascisme et nous n’avons jamais rien affirmé de tel…

Mais le fascisme ne surgit pas non plus de nulle part : il grandit dans le sein de la démocratie bourgeoise pourrissante et réactionnaire, et c’est la phase dans laquelle nous sommes aujourd’hui. C’est le moment où les efforts des communistes, de tous les révolutionnaires et les progressistes, doivent être destinés à le tuer dans l’œuf. Chaque mesure de mobilisation réactionnaire des masses populaires doit faire l’objet d’une riposte sans concession.

 

Bien sûr, le Front National et les autres fascistes jouent la surenchère, clament que Sarkozy brasse du vent, fait du cinéma… Ils voient bien que le piège se referme et que leur heure arrive. S’il est peu probable qu’ils prennent le pouvoir à court terme, sauf revirement de la droite "républicaine" sur la question d’une alliance (refusée jusqu’à présent), ils cherchent à dominer la politique bourgeoise de la décennie qui commence, à exercer l’hégémonie intellectuelle et déterminer les choix politiques des gouvernements.

 

Enfin, dernier rebondissement en date, des voix s’élèvent pour condamner la politique anti-rroms de Sarkozy, "honte pour la France", "rappelant les pires heures de l’histoire", etc. : le rival de Sarkozy, Villepin, dernier mohican de la démocratie bourgeoise radical-socialiste chiraquienne ; la gauche bourgeoise de Royal, Aubry et Cohn-Bendit ; et enfin, cerise sur le gâteau, le Pape Benoît XVI… Relayé en France par la Très Catholique Christine Boutin.

 

Ces prises de position n’ont aucun intérêt pour les communistes. Il est totalement illusoire de vouloir jouer la démocratie bourgeoise morte-vivante, encore moins la "morale chrétienne", contre la mobilisation réactionnaire des masses par la bourgeoisie capitaliste en crise.

 

On se contentera de se souvenir que Villepin, comme Premier ministre, est celui qui a proclamé l’état d’urgence en 2005, défendu jusqu’au bout le CPE et la répression allant avec (dont même Sarkozy avait fini par se lasser)…

On se souviendra que Royal, en 2007, prônait des camps d’internement militaires pour petits délinquants…

Et même sans revenir sur la jeunesse (hitlérienne) de Benoît XVI Ratzinger, on se rappellera du rôle d’auxiliaire fondamental des impérialistes occidentaux que joue la clique vaticane, tenant sous sa coupe des pays entiers, comme l’Italie ou l’Etat espagnol (avec l’Opus Dei, dont le fondateur a été canonisé en 2002).

Tou-te-s ces individu-e-s ont contribué à paver la voie à la mobilisation et aux politiques réactionnaires actuelles, et (peut-être) au fascisme de demain.

 

Ce sont là les derniers bêlements de la démocratie bourgeoise, dépassée par la phase terminale de la crise et condamnée par l’histoire, réduite à faire de la figuration pour garder les apparences d’une société "démocratique" et "éthique". Ces personnages n’ont plus, comme rôle, que celui de "consciences morales" pour bourgeois libéral attardé.

 

Cette morale bourgeoise, ou carrément pré-capitaliste (pour le Pape), est aussi inactive contre la fuite en avant barbare du Capital monopoliste qu’est le fascisme, que peut l’être l’aspirine contre la peste bubonique…

 

Seules les valeurs, seule la conception du monde prolétarienne, sous la conduite de l’avant-garde communiste, peuvent terrasser cet ogre en train de sortir lentement de sa caverne.

 

Le prolétariat et l’unité des masses populaires écraseront la mobilisation et les manœuvres réactionnaires de la bourgeoisie !

 

Le prolétariat et les masses populaires unies balaieront les milices et les idéologues fascistes !

 

Qui sème le pogrom, récolte Stalingrad !!!

 

http://www.lexpress.fr/pictures/58/29851_des-roms-sont-agenouilles-devant-des-crs-le-06-juillet-2010-au-campement-du-hanul-a-saint-denis-le-plus-ancien-d-ile-de-france-selon-des-associations.jpg

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple