Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 17:48

 

(Dans la série "Polémique et critique sont une nécessité de notre époque")

Depuis quelques jours, un forum "antifasciste" bien connu est en proie à un âpre débat politique. Le sujet : le « racisme anti-blancs » (voir aussi ici). Ce n’est pas que le sujet, en soi, soit "tabou" : les communistes doivent aborder tous les sujets qui traversent la société, et la notion de tabou doit être bannie de leur vocabulaire. Il peut y avoir, il est vrai, des lieux plus appropriés qu’un forum public pour des débats par nature casse-gueules, complexes, sulfureux et dont nos ennemis fascistes peuvent faire leur gras au moindre dérapage. 

Mais là, en l’occurrence, c’est un festival de dérapages, entre généralisations et faits divers sordides…

Petit florilège (non, vous n’êtes pas sur Fdesouche…) : 

‘‘Par exemple, une fille que j'ai connue et qui s'est faite violée parce qu'elle était blanche...
Violée parce que femme, car blanche... Tout cela s'appelle la triple oppression, et pas difficile de voir que personne dans la société n'échappe à cela, dans un sens comme dans l'autre.
En Inde, le racisme marche dans tous les sens, majorité contre minorités et inversement, tous ces phénomènes se nourrissent les uns les autres... C'est pareil ici, tout simplement...’’
(#1) 

‘‘les insultes de "sales gouer", les "sales babtous", "sales français" dans la bouche de certains.
Je suis sur que les victimes quotidiennes de ces faits seront ravies de lire que leur oppression n'existe pas. Les laisser en galère et les traiter de mentEUSEeurs. Bravo pour l'antifascisme soi disant populaire qui se moque du Peuple et de sa réalité.
C'est vraiment écœurant tout ça.’’
(#2) 

‘‘On est sur un site antifa donc unitaire mais je me permets de citer Lénine : ‘Le marxisme est inconciliable avec le nationalisme, fût‑il le plus « juste », le plus « pur », le plus fin et le plus civilisé. À la place de tout nationalisme, le marxisme met l'internationalisme, la fusion de toutes les nations dans une unité suprême’...’’ (#3) 

Ou encore (le meilleur pour la fin…) : 

‘‘Euh pas exactement... La fraternité aryenne est surtout née comme autodéfense... Elle n'est pas née contre la Black Guerilla Family...
Et ce n'est qu'après qu'elle est devenue une "élite" version trafic de drogues...
Et si on prend la situation dans les prisons américaines aujourd'hui, être blanc fait clairement de soi une victime du racisme, tant moralement que physiquement... Il y a là une évidente base au renforcement de l'ethno-différentialisme et du culte du "white power"...
Y a-t-il besoin d'une idéologie structurée pour le racisme? Le tribalisme suffit ici largement...’’
(#4) 

!!!!!!!

Depuis l’émergence du Front National (et le renouveau fasciste en Hexagone) dans les années 80, le "racisme anti-blancs", "anti-français" ou "anti-européens-chrétiens" est un thème récurrent du discours d’extrême-droite. Une manière de renvoyer dos à dos le racisme contre les minorités "de couleur", "immigrées", et le racisme que celle-ci exerceraient contre les "Français" ; qui seraient de plus en plus "étrangers chez eux dans certains quartiers" et "obligés de se défendre, de défendre leur identité". Avec des thématiques récurrentes, comme le viol de "femmes blanches" (thème classique du racisme contre les "sauvages" obsédés sexuels, comme aux USA avec les Noirs), les insultes du type "sale français" ou "sale gouère"… Thématiques qu’on voit à présent fleurir sur notre forum "antifa". 

Toute notion de matérialisme, d’analyse scientifique des choses, de dialectique est complètement perdue de vue. La violence (qui peut être contre-productive, antisociale, voire réactionnaire) des opprimé-e-s est mise sur le même plan que la violence oppressive de la classe dominante (discriminations quotidiennes, pauvreté, relégation en ghettos, harcèlement policier au faciès etc.)

Pour autant, cela n’existe-t-il pas ? Est-il interdit d’étudier la question ? Non, en effet : ce serait antimarxiste. Toute idée (y compris celle de « racisme anti-blancs ») part d’une réalité matérielle, et les marxistes doivent étudier la réalité pour la transformer. 

Soyons clairs : d’un point de vue strictement objectif, "diagnostique", scientifique, OUI, il existe une forme de "racisme anti-blanc". Mais ce n’est pas un racisme "secondaire" par rapport au racisme "blanc" : il ne s’agit tout simplement pas de la même chose. Du moment que l’on regarde scientifiquement les choses… 

D’un côté, on a une révolte de classe (ou contre l’oppression raciste au quotidien) dévoyée : toute révolte de classe qui n’est pas guidée par une théorie révolutionnaire dévie, inévitablement. Généralement, elle dévie en « guerre contre tous » individualiste, sans considération de "race" : ce que l’on appelle en langage médiatique la délinquance, l’incivilité, la violence gratuite, les "bandes". Elle peut se retourner contre soi-même : alcoolisme, toxicomanie etc. Elle peut aussi être récupérée par le réformisme, ou une quelconque démagogie "radicale" (type NPA).

Et parfois, assez souvent même, elle peut se dévoyer en une haine de l’autre sur des critères "ethniques", et non de classe : le "racisme anti-blancs", avec assez souvent (aussi) un antisémitisme "social" en guise de "cerise sur le gâteau". Antisémitisme qui peut être entretenu par des fascistes à la Dieudonné, Soral ou Kémi Seba, à l’antisémitisme très européen façon années 1930*…

C’est le rôle des communistes d’éviter que la révolte contre l’exploitation capitaliste et l’oppression raciste ne dévie dans un sens réactionnaire

DE L’AUTRE CÔTÉ, on a l’idéologie dominante, la culture de la classe dominante, construite sur près de 400 ans de colonialisme capitaliste-primitif, puis 150 ans d’impérialisme ; et les personnes du Peuple (prolétaires et autres travailleurs pauvres "petits blancs") qui subissent son influence (et qui peuvent être aussi, à la base, des personnes en révolte contre le "système", mais que le "système" en question parvient à canaliser vers la haine de "l’étranger"). C’est l’idéologie de "l’homme africain jamais entré dans l'histoire", de "l’Orient barbare", du "rôle positif" de la colonisation, et on en passe et des meilleures…

Ce racisme-là vise essentiellement les personnes africaines subsahariennes, afro-caraïbes, maghrébines ou orientales (anatoliennes ou machrikies) : les personnes originaires des anciennes et néo-colonies de l’impérialisme français ; ainsi que les Rroms.

Un racisme dans lequel il ne faut pas chercher la cohérence : juifs séfarades et chrétiens libanais, qui sont culturellement des Arabes (de confession juive ou chrétienne), ne sont pas des "arabes" pour la plupart de ces racistes alors que les Turc-que-s, Kurdes, Iranien-ne-s, Albanais-es ou Bosniaques (de culture musulmane-orientale) sont considéré-e-s comme tel-le-s… La frontière entre l’identification nationale (arabe) et religieuse (musulmane) est mouvante, car les idéologies de domination (surtout dans leur version discount destinée aux masses) ne s’embarrassent guère de rigueur scientifique. 

D’un côté, on a une conscience de classe "avortée", qui dégénère puis se développe en "tumeur" réactionnaire. De l’autre, on a l’influence idéologique de la classe dominante et du mode de production (capitaliste au stade impérialiste) sur les masses populaires ! 

Voilà l’analyse matérialiste, scientifique. Un matérialisme, pourtant, qui échappe à nos autoproclamés « détenteurs de la science MLM »… 

Une chose devrait pourtant suffire à leur mettre la puce à l’oreille, une chose toute simple : le racisme hypocrite, bien-pensant, paternaliste, est toujours exercé (en France) par les "blancs" sur les minorités… Il n’y a pas de "paternalisme anti-blancs" : le "racisme anti-blanc" est toujours brutal, violent, primaire. Or le paternalisme, le racisme hypocrite, bien-pensant (comme l’islamophobie "de gauche"), est la marque incontestable d’une pensée dominante qui a imprégné les esprits, dont on peut être atteint sans s’en rendre compte… et sans se le voir reprocher, alors que le racisme brutal, violent, qu’il soit "anti-blanc" ou contre les minorités, est (normalement) puni par la loi et (pour le moment) réprouvé par l’opinion générale. 

Au lieu de cela, on a un discours totalement antimatérialiste, du type « le racisme c’est pas bien, d’où qu’il vienne, qui qu’il vise ». Oui, en effet, le racisme ce n’est JAMAIS bien. Mais pas pour les mêmes raisons… 

Le racisme ‘anti-blanc’ est néfaste parce que, on l’a dit, il détruit la conscience de classe et empêche les exploité-e-s de s’unir contre les exploiteurs. Même s’il faut reconnaître, face à l’oppression spécifique raciste (contre les personnes africaines, caraïbes, maghrébines, anatoliennes ou rroms), le droit et la nécessité de s’organiser spécifiquement (comme les Noirs, les Latinos ou les Natives aux États-Unis).

Dans certains cas (en particulier quand les victimes du racisme sont une majorité, dans les pays colonisés, mais aussi quand elles sont minoritaires), la dimension raciste ou communautariste permet d’évacuer le contenu de classe, l’aspect social de la lutte de libération ; elle permet de souder les masses opprimées à une élite qui, un jour (comme dans la totalité des ex-colonies), deviendra exploiteuse et/ou « sous-traitante » de la domination capitaliste-impérialiste (que ce soit la bourgeoisie FLN en Algérie, les leaders communautaires en Angleterre, la black bourgeoisie aux USA ou en Afrique du Sud, ou demain le Hamas en Palestine). Il n’y a pas de VRAIE libération nationale sans contenu démocratique et social

Mais le RACISME DOMINANT, porté par l’idéologie dominante, est "mal" parce qu’il est l’expression de la domination impérialiste, qui en dernière extrémité peut muter en FASCISME, avec une dimension persécutrice, voire exterminatrice de masse. Peut-être qu’un nouvel Auschwitz n’est pas à l’ordre du jour, mais à lire les commentaires de sites comme Fdesouche, on peut voir que des milliers de petits Srebrenica des quartiers ne sont pas qu’un pur fantasme, pour que « la France ne soit pas le prochain Kosovo »… 

Dans le cas de l’Inde citée en exemple (#1), évidemment qu’il y a des haines et des ressentiments de tous les côtés. Mais on ne peut pas mettre sur le même plan l’idéologie nationale, nationaliste hindoue, et la haine d’opprimés des Tamouls, des musulmans ou des minorités du Nord-est (ou encore des dalit, les "intouchables" des castes inférieures) ! Pour trouver la "contrepartie", il suffit d’aller (mais il faut !) au Pakistan voisin, où l’idéologie nationale repose pour le coup sur l’islam sunnite, au détriment des chiites, des parsi ou des hindous. [Lors de "l’indépendance" du sous-continent en 1947, l’impérialisme anglais a joué son classique « diviser pour mieux régner », comme entre chrétiens et musulmans en Afrique, entre chiites et sunnites en Irak, cinghalais et tamouls à Ceylan, "catholiques" et "protestants" en Irlande… Avec un "succès" qui perdure 60 ans plus tard.] 

Quant à la citation de Lénine (#3), 1°/ elle est (bien sûr) complètement sortie de son contexte (la suite dit "Le principe de la nationalité est historiquement inéluctable dans la société bourgeoise, et, compte tenu de cette société, le marxiste reconnaît pleinement la légitimité historique des mouvements nationaux. Mais, pour que cette reconnaissance ne tourne pas à l'apologie du nationalisme, elle doit se borner très strictement à ce qu'il y a progressif dans ces mouvements, afin que cette reconnaissance ne conduise pas à obscurcir la conscience prolétarienne par l'idéologie bourgeoise"), 2°/ Lénine ne se résume pas à une phrase, et le marxisme-léninisme-maoïsme ne se résume pas à une phrase de Lénine : l’eau a coulé sous les ponts depuis 1913, la théorie communiste s’est enrichie de nouveau apports, a évolué, notamment avec le maoïsme, ou encore la question des minorités ‘de couleur’ (colonies intérieures) dans les pays impérialistes (Harry Haywood, Robert F. Williams, les Black Panthers, le mouvement latino US etc.) 3°/ Lénine dénonce en l’occurrence les dizaines de petits nationalismes bourgeois (autonomie nationale culturelle etc.) qui fleurissaient dans une Europe en pleines guerres balkaniques et à la veille de la Grande Boucherie de 14-18 (dans laquelle ces petits nationalismes jouèrent un rôle fondamental), mais il a aussi été le premier à soutenir sans ambigüité toute lutte contre une oppression nationale, colonialiste etc., bref il a été dialectique.

On est ici en dehors de toute dialectique : sont renvoyés dos à dos le nationalisme (ou toute identité autre que de classe) dominant, oppressif ; et la résistance des "identités autres que de classe" opprimées en tant que telles, sur des critères autres que (ou pas uniquement) de classe (oppression nationale, racisme, sexisme, homophobie)… 

À ce jeu là, aussi antimatérialiste et antidialectique, pourquoi la haine contre la bourgeoisie exploiteuse ne serait-elle pas mise sur le même plan que l’exploitation et l’oppression des prolétaires ? D’autant que les prolétaires et les pas-bien-riches sont une écrasante majorité, même dans nos "paradis capitalistes"… Pauvre petite minorité terrorisée que les exploiteurs du travail ! Pourquoi ne pas pousser la logique jusqu’au bout et dire que d’une manière générale la haine, la méchanceté et bien sûr la violence c’est "pas bien" ? 

Mais c’est vrai, on a déjà lu quelque part que critiquer Sarkozy ou le capitalisme financier était "antisémite"… 

Enfin bon, il sera tout de même difficile de faire plus fort que le zozo pour qui la Fraternité aryenne (organisation d’extrême-droite néo-nazie américaine) est une… "autodéfense" contre le racisme "tribaliste" des Noirs dans les prisons US (#4) !!! 

Donc voilà. C’en est fini. Le forum "antifasciste", noyauté depuis le départ par une petite clique plus que complaisante envers l’islamophobie (qui "n’existe(rait) pas"), les coups d’État US-backed, l’État sioniste et la fraction sarkozyste de la bourgeoisie monopoliste, sombre définitivement tel le Titanic et rien ne pourra le sauver.

Les quelques individu-e-s encore un minimum lucides se pressent de quitter le navire… 

Il y a un peu plus d’un an, Servir le Peuple écrivait l’article Les 4 lignes de l'impérialisme français . Cet article est aujourd’hui incomplet : depuis ont émergé des regroupements comme Riposte Laïque ou Résistance Républicaine, des initiatives comme les "apéros républicains", qui concentrent un peu toutes ces tendances fascistes : souverainistes de droite (à la Dupont-Aignan) comme de gauche (social-républicains-chauvinards-laïcards), euro-atlantistes néocons à la Del Valle comme nationaux-catholiques, identitaires comme villiéristes, lepénistes "marinistes" comme bompardiens… Et c’est bel et bien sur « l’islamisation » que se fait cette convergence, pas sur « l’antisémitisme complotiste », le « lobby juif » ou « siono-mondialiste » ! La ligne suivie par les "antifascistes" du "p""c""mlm" depuis plus de 2 ans est une faillite totale ! Une faillite qui s’achève aujourd’hui dans le tragique, avec des positions ultra-réactionnaires fièrement affirmées et assumées. 

Il n’y a là aucun parfum de victoire. Plutôt un constat amer, car l’antifascisme est pour Servir Le Peuple un sujet sérieux et central, et le petit groupe qui porte ce forum a eu en d’autres temps (il y a longtemps déjà..) ses débuts prometteurs (revue Front Social, débuts du site "Étoile Rouge")…

Il n’y a là que la confirmation de ce que SLP a toujours dit et répété : la posture ultra-révolutionnaire, « mieux que tout le monde », de petit intellectuel radical se rêvant en grand leader révolutionnaire, conduit inexorablement à la réaction

Une page se tourne, le mouvement révolutionnaire d’Hexagone entre dans une nouvelle décennie.  


* Attention : dire que cet antisémitisme est l'appendice du "racisme anti-blancs" ne veut pas dire qu'il est justifiable, et encore moins que l'antisémitisme en général est "compréhensible". Que cela soit parfaitement clair : cet "antisémitisme des banlieues" consiste à dire que les "Blancs" sont l'ennemi et que les Juifs sont les "chefs/maîtres des Blancs". Parfois, plus simplement, c'est un antijudaïsme (sans théorie de supériorité/infériorité raciale) hérité de l'époque coloniale, selon lequel les Juifs (qui sont aujourd'hui en majorité originaires du Maghreb, et vivent souvent dans les mêmes quartiers ou à côté des "arabo-musulmans") auraient un "traitement de faveur", comme "déjà au bled"... Mais ENSUITE cet antisémitisme "de banlieue" rencontre, à travers des gens comme Dieudonné, Soral ou Kemi Seba, l'antisémitisme bien "européen-chrétien" traditionnel : un antisémitisme qui est une manière de dénoncer un "mauvais capitalisme", une "ploutocratie financière cosmopolite" et non le capitalisme EN LUI-MÊME ; et d'associer ce "mauvais capitalisme" aux idées démocratiques, libérales-progressistes et universalistes bourgeoises dont la frange la plus réactionnaire de la bourgeoisie veut se débarasser. L'idée que les Juifs auraient un "traitement de faveur" rejoint quant à elle la "concurrence victimaire" dont Dieudonné s'est fait le spécialiste, et qui empêche l'unité populaire anticapitaliste et l'unité des populations cibles du racisme contre celui-ci. 

Autre précision importante : peu de temps après cet article, mais probablement sans lien avec lui, le forum antifasciste a fermé. Si ce qui est affirmé est vrai, à savoir qu'il a été victime d'une attaque juridique de l'avocat de Faurisson et Blanrue, John Bastardi-Daumont, notre ennemi principal dans cette affaire est CLAIREMENT CE DERNIER. Cela dit, la base juridique de l'attaque semble faible, peu crédible pour un avocat "star" et l'affaire "tombe" pile poil à un moment où (avec cette affaire de racisme anti-blanc) le forum commençait à exploser sous ses contradictions... À prendre avec prudence, donc. Il est probable que l'on ne saura jamais ce qu'il s'est réellement passé. Ce qui est sûr c'est que le forum était déjà mort idéologiquement depuis bien longtemps, à mille lieues d'un antifascisme populaire, unitaire et de masse...

Le mur de l’antimarxisme explosé à Mach 3 sur un forum "antifa"

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Nous avons aussi reproduit votre article sur LI, nous sommes d'accord avec son contenu. Bravo!
Tiocfaidh Ar La.


Répondre
S


J'ai vu ! Merci au passage : je vois que vous avez une nouvelle adresse, la boîte hushmail était pleine...


Donne-moi des nouvelles par rapport à tout ça tout ça...


Juste : je ne vois pas trop le rapport entre l'amiral Ackbar "it's a trap" et l'article. Et Samuel L. Jackson, bon, il a été militant radical et il aime beaucoup l'Irlande, mais maintenant il
soutient Obama... "C'est assez loin de notre démarche", comme dirait l'autre ;-)



A

Nous venons de mettre un lien sur notre site. Nous sommes en accord avec cette analyse.
Salutations !


Répondre

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

 






 

 

 


 


 

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]

Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité









Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

 

 


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

 

 


 




Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple