Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 08:50

... c'est que certains ultra-sionistes ici comme là-bas sont assimilables à des fascistes (portant parfois des t-shirts caractéristiques des fascistes européens), que d'après les militants progressistes, anticolonialistes et anti-apartheid locaux les choses se tendent de plus en plus au niveau de la droite radicale (comme c'est d'ailleurs le cas en Europe), que les actes d'une extrême brutalité de l’État et des colons d'Israël contre les Palestiniens peuvent être qualifiés de "fascistes" au sens de "violemment réactionnaire contre les masses populaires", mais que le problème ne se réduit pas à cela.

Le problème avec la Palestine, comme nous l'avons déjà dit, c'est d'être un modèle réduit, sur la superficie de l'Auvergne ou de la Bretagne, du monde impérialiste dans lequel nous vivons ; un territoire où l'Occidental "blanc" voisine tout simplement avec le "sauvage" impérialisé (qui se trouve normalement, pour un "Français" par exemple, à des milliers de kilomètres) et "doit" le tenir en respect en permanence à coup de murs en béton, de checkpoints et de bombes.

Le problème avec la Palestine c'est que les Palestiniens ne sont principalement pas opprimés au nom d'une idéologie fasciste, mais tout simplement au nom de la meilleure conscience occidentale qui soit.

Le problème avec la Palestine, c'est que questionner à fond la situation (ne pas en rester "à la surface", à la condamnation "humaniste" etc.) amène donc à questionner non pas ce phénomène très particulier, aux conditions très particulières qu'est le fascisme mais bien le centre légitime des idéologies capitalistes-impérialistes occidentales qui, dans lesdites conditions, engendre le fascisme, mais qui en dehors de ces conditions existe et régit la planète au quotidien. En un mot : questionner à fond la situation palestinienne amène à questionner des idées (et leurs traductions en actes) de nature SYSTÉMIQUE.

Israël se targue d'être... et EST EFFECTIVEMENT, pour ses habitants reconnus comme juifs, une "démocratie" libérale bourgeoise, la seule du Proche-Orient, où l'on vote librement pour ses représentants au Parlement (Knesset) etc. etc., bref une république parlementaire capitaliste tout à fait similaire à celles d'Europe (avec même des aspects sociaux-démocrates) ; mais ceci a pour condition... que les Palestiniens, vivant à quelques kilomètres de là, soient privés des droits démocratiques les plus élémentaires comme celui de vivre et décider souverainement dans leur pays, celui de circuler librement et sans encombres ou encore celui de ne pas vivre dans la peur quotidienne d'une balle perdue ou d'un missile sur le coin de la tronche lors d'un "raid" contre les "terroristes" qui résistent à ce qui précède. Questionner la situation en Palestine c'est donc questionner le visage "démocratique", "libéral" et "bien-pensant" de l'impérialisme et non son visage fasciste, assumant ouvertement la barbarie comme pouvaient le faire l'Allemagne nazie en Europe ou le Japon impérial en Asie dans les années 1930-40.

Le problème que pose Israël est PRÉCISÉMENT d'être cette "seule démocratie libérale à l'occidentale" du Proche-Orient", car si Israël était un strict régime fasciste les choses seraient beaucoup plus simples : nous nous dirions simplement "encore un régime fasciste"... Lorsque le sang coule en Syrie ou en Libye, en Turquie ou en Birmanie, cela ne soulève pas des débats aussi acharnés car il est évident pour tout le monde que ce sont des régimes fascistes, despotiques, qui se comportent comme tels. Mais Israël, en étant la "seule démocratie parlementaire de la région", nous montre que la démocratie occidentale est en réalité une démocratie grecque (tel que pouvait déjà l'entrevoir Lénine en 1916) : il y a les citoyens qui jouissent de la démocratie (plus ou moins selon leur rang social...) et il y a les "autres", les "hilotes", auxquels (comme au bon vieux temps de Sparte) la "chasse" est de temps en temps ouverte pour une "raison" ou une autre (Irak, Afghanistan, Côte d'Ivoire, Libye, Mali etc.). Et dans le cas d'Israël, où le "hilote" est le voisin et non situé à des milliers de kilomètres (comme dans le cas de la "cité grecque" France), celui-ci se voit appliquer en permanence des méthodes... fascistes, aux portes mêmes de la seule-démocratie-occidentale-du-Proche-Orient.

Montrer que la "démocratie" libérale occidentale n'est pas différente en nature du fascisme, voilà en définitive le problème existentiel que nous pose Israël et la source de tous les débats qu'il suscite, ce qu'il montre au monde entier et qu'il est si difficile de regarder en face et d'admettre. Le fascisme consiste, en dernière analyse, ni plus ni moins qu'à appliquer (pour les besoins du capitalisme) dans son propre pays les méthodes que la "démocratie" capitaliste applique au loin, chez les autres, de préférence en dehors du "monde civilisé" (sauf que pour Israël les autres sont ses voisins, la frontière du "monde civilisé" étant sa propre frontière avec les territoires palestiniens) ; ou qu'elle y fait appliquer... par des régimes fascistes comme le sont les régimes arabes entourant Israël. Et le nazisme, comme le disait très justement Césaire, n'a consisté en dernière analyse qu'à transposer au cœur du "monde civilisé" (en Europe) les méthodes jusque-là réservées à l'au-delà-des-mers colonial. Mais le crime en soi (toujours Césaire) n'est pas différent, on ne souffre ni ne meurt pas "plus" ou "moins", on n'est pas "plus" ou "moins" "nettoyé" du lieu où l'on vit ou carrément exterminé selon que l'on est la victime intérieure d'un régime fasciste ou la victime extérieure (fut-ce "aux portes") d'une "démocratie" occidentale impérialiste, colonialiste etc. (dont les citoyens intérieurs, eux, vivent "bien" et "heureux" sur le dos de l'oppression quotidienne "ailleurs"). Voilà ce que révèle la problématique israélo-palestinienne et qui est si insupportable aux yeux de beaucoup de personnes.

e3759ca98ce339adb7650fae3e10e9f0Il est également possible de dire ("petite" digression) que la Palestine met à l'épreuve notre capacité occidentale à nous solidariser de celui qui ne nous ressemble pas (le Palestinien, en particulier partisan du Hamas), contre celui qui au contraire nous ressemble (la république bourgeoise israélienne). Dans les films sur la Seconde Guerre mondiale (très éloignés, il va de soi, de la réalité), le nazi est une espèce de grand Terminator grand blond aux yeux bleus, une machine à tuer dénuée de tout sentiment humain qui ne s'exprime qu'en criant et "a les moyens de vous faire parler", tandis que ses victimes (Juifs ou personnes des pays occupés) sont dépeintes de manière à ce que le spectateur puisse s'identifier à elles : des personnes de classe moyenne, cultivées, aimant la musique et la littérature, riant avec leurs enfants, jouant avec leur chien etc. etc. (jamais pauvres, sales, illettrées et religieuses ou communistes comme l'étaient pourtant la plupart des victimes du nazisme). L'objectif est évidemment (et on peut le comprendre) que les gens ne s'identifient pas aux nazis mais à leurs victimes. Lorsque, dans l'actualité, des Russes ou autres Slaves sont de la partie (comme en Ukraine), les perceptions formatées issues des films de la Guerre froide vont également venir gêner l'identification à eux, quand bien même ils seraient les victimes de l'affaire. Mais enfin ils sont blancs, européens... Lorsqu'en revanche la Palestine apparaît au JT du soir, il est évident que l'identification spontanée du téléspectateur va aller aux Israéliens avec leur mode de vie occidental, leur "liberté" etc. Le Palestinien, lui, appartient à un autre monde : il "grouille" dans ses rues poussiéreuses où il promène ses morts en cortège, il vocifère dans un arabe guttural en brandissant (souvent) des armes, il est souvent barbu et la femme qui l'accompagne voilée des pieds à la tête, etc. etc. Il est clairement victime d'une injustice, mais s'identifier à lui demande un grand effort. Cela demande et met à l'ordre du jour, en fait, de briser d'énormes "carcans mentaux" de formatage idéologique, de faire triompher le bon sens gramscien sur le sens commun ; ce qui recèle un danger mortel pour l'ordre capitaliste-impérialiste dans lequel nous vivons et que celui-ci, par conséquent, cherche à tout prix à empêcher.

C'est peut-être cet effort que tentent de contourner les comparaisons fréquentes (et inappropriées) entre Israël et l'Allemagne nazie, Gaza et le ghetto de Varsovie etc. (on pense notamment aux dessins du brésilien Carlos Latuff) : plutôt que de lutter contre ce "blocage" culturel à l'identification, on va tenter de l'éluder en plaquant artificiellement les figures cinématographiques du bourreau et de la victime de la Seconde Guerre mondiale sur la réalité (sauf que cela éloigne de la juste compréhension de celle-ci...). On a besoin, là encore, d'un soldat israélien habillé en SS et d'un Palestinien habillé en Juif des ghettos de Pologne ("oubliant" que ceux-ci ont aussi résisté les armes à la main) pour assumer la solidarité avec ce dernier, plutôt que d'assumer simplement la solidarité avec un Arabe armé qui résiste au colonialisme d'une république bourgeoise occidentale tout à fait semblable à la nôtre. Évidemment, le premier parallèle venant à l'esprit d'un colonisé intérieur en Hexagone (surtout d'origine maghrébine) serait plutôt de comparer le Palestinien à un combattant algérien de la guerre de libération, référence de SON champ politique... Mais référence beaucoup moins "porteuse" auprès de l'opinion "blanche" ! Nous ne nous attarderons pas sur ceux qui, plutôt que de l'éluder, nieront ce nécessaire effort d'identification en se cachant de toutes les manières "progressistes", "marxistes" ou "anarchistes" imaginables derrière le rejet de "l'obscurantisme religieux/féodal" ou derrière la "classe ouvrière porteuse des valeurs de progrès" (sachant pertinemment que la classe ouvrière telle qu'ils la conçoivent n'existe pratiquement pas dans un pays comme la Palestine).

Le problème avec la Palestine, particulièrement en "France" (aussi inimaginable que cela puisse paraître, le questionnement est souvent plus libre en... Israël !), c'est que questionner la situation amène inexorablement à mettre à nu des QUESTIONS DE FOND, structurelles, touchant non seulement à un "passé douloureux" (colonialisme, "décolonisation", Algérie etc.) mais aussi à sa continuité dans le présent voire carrément à l'existence même de l'entité "France", puisque cela questionne la manière dont toute classe dominante, avec ses sabreurs, se taille une BASE D'ACCUMULATION GÉOGRAPHIQUE en soumettant et niant les Peuples (force de travail) qui s'y trouvent... Ce que l'État-Empire français, contrairement aux États-Unis (État impérialiste beaucoup plus puissant... où la parole est elle aussi beaucoup plus libre !), ne peut pas se permettre que l'on questionne.

386826 475578179126834 695396312 nLe problème avec la Palestine en "France" ce n'est donc ni l'existence d'un "lobby sioniste" qui contrôlerait tout et bâillonnerait la "liberté d'expression", ni (comme le prétendent les anti-antisionistes) "le fait que l'oppresseur soit juif" ce qui "expliquerait la monomanie (sous-entendue "antisémite") de certains", ni même le fait que la mémoire de la Shoah serait un "blocage" pour aborder le problème (la bourgeoisie bleu-blanc-rouge était encore plus ouvertement pro-sioniste dans les années 1950-60, alors que la Shoah n'était pas encore vraiment "individualisée" des autres crimes nazis). Le problème, il est là ; dans ce que nous venons de dire.

Pour citer un exemple (parmi des milliers), lorsque de soi-disants "antifascistes anarchistes autonomes" comme il y en a des milliers (et malheureusement occitans... comme quoi personne n'est parfait) nous expliquent que "se définir comme étant “antisioniste” c’est donc se définir contre le droit des juifs à habiter ensemble un lieu, en l’occurrence il s’agit d’être contre l’existence d’Israël et de ses habitants", ne nous y trompons pas : c'est, comme jadis les "philosophes" des "Lumières", une "métaphore persane" (en l'occurrence "palestinienne") appuyée sur le sous-entendu infâmant de haine des Juifs qui transparaît de l'affirmation. Mais ils pourraient tout aussi bien dire (et ils le pensent sans doute très fort) que l'affirmation de Peuple occitane ou bretonne ou basque c'est "se définir contre le droit des non-occitans/non-bretons/non-basques à habiter l'Occitanie, la Bretagne ou le Pays Basque" ; ou pourquoi pas (carrément) que l'anticolonialisme c'est/c'était "se définir contre le droit des Blancs à habiter l'Afrique" ; comme s'il s'agissait de cela, comme si le problème était là : le "droit d'habiter" ou non un endroit, et non L'EXPLOITATION et toutes les oppressions qui vont avec par la main d'un système colonial et/ou centraliste !

Face à de tels propos, nous pouvons (et c'est tentant) gueuler tous les "connards de pro-sionistes de merde !!!!!" que nous voulons. Il n'en reste pas moins que ces propos ne sont pas le fait de gens "payés par les flics" et encore moins "par le Mossad" ; ils ne sont pas non plus le fait de "l'anarchisme" puisque beaucoup d'anarchistes sont tout à fait conséquents sur ces questions et beaucoup de marxistes (on ne présente plus certains...) ne le sont pas. Ils sont le REFLET (en l'occurrence sous couvert d'"anarchisme" et de "à bas tous les nationalismes") d'une PENSÉE SYSTÉMIQUE. Le problème est dans cette pensée systémique et non dans tel ou tel groupuscule "anarchiste", "trotskyste" ou "maoïste" qui s'en fait l'expression. Cette pensée systémique a pour fonction de défendre l'ordre existant : l'entité "France" comme construction historique du Capital, qu'il peut être question de "dépasser" (dans une "Commune planétaire" ou autre "République universelle des travailleurs"...) mais en aucun cas de déconstruire ; et la suprématie impérialiste occidentale "blanche" sur la planète... autrement dit le grand râtelier auquel bouffent (ou espèrent bouffer) toutes les personnes ayant un certain degré d'inclusion, lesquelles forment malheureusement la majeure partie de l'"extrême-gauche" de régime (nous y reviendrons dans de prochaines publications). C'est cette pensée systémique qui va se combiner avec le sentiment d'une partie des personnes juives (sentiment savamment entretenu par la République bleu-blanc-rouge et par l’État israélien, qui cherche à susciter un exode en sa faveur pour gagner de la force de travail) d'être "au bord d'un nouvel holocauste" pour mobiliser ces personnes comme les plus efficaces des nervis physiques et intellectuels. C'est aussi cette pensée systémique qui, "grâce" aux milliers de personnes qui analysent le problème de travers et au fond historique anti-juif de l'entité "France", produit cet "antisionisme" aux relents antisémites qui va jouer (nous l'avons dit) un rôle d'agent provocateur sur la question.  

C'est cette pensée systémique qui fait que chaque fois que la Palestine revient sur le devant de l'actualité les épithètes infâmants volent... et LES CENSURES S'ABATTENT.

C'est cette pensée systémique qui hier soir, sans aucun doute suite à un "courageux" signalement, a conduit la page Facebook de Servir le Peuple à disparaître de facto sous le prétexte fallacieux que "vous n'êtes pas une personne mais un groupe ou une communauté, veuillez vous transformer en communauté ou nous vous supprimerons" (cette transformation conduisant à la perte de toutes les publications antérieures, la disparition de tous les commentaires etc. bref l'effacement de tout le travail politique mené depuis des années sur le réseau social).

Peu importe : un nouveau compte a été ouvert (la page SLP, comme nous venons de le dire, permettant toujours de partager les articles et d'échanger avec ceux qui les commentent mais pas d'intervenir dans des débats externes bref de mener un vrai travail politique comme une page "personnelle"). Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons cependant (hélas) pas la mettre en lien ici, une première tentative s'étant déjà traduite par un nouveau "courageux" signalement et une nouvelle liquidation.

 

LA LUCHA SIGUE !

12419040003 df400a9b19 z

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le pédagogue 16/09/2015 15:54

Le pédagogue :


Parmi les individus désignés comme « dirigeants pour la libération de la Palestine », beaucoup baignent dans la puanteur de la trahison (comme leurs alter ego des pays dit arabo-musulmans) se partagent « les aides » qui leur sont jetées par les ennemis de la Palestine afin de les rendre encore plus veules, plus serviles, des « dirigeants » qui pleurnichent pour que ces « aides » soient augmentées pour leur permettre de mieux servir le plus offrant, des « dirigeants » qui s’adonnent au pillage de tout ce qu’ils peuvent, placent le produit de leurs rapines dans tout ce qui peut leur rapporter encore plus d’argent sale, font des acquisitions partout dans le monde, pendant que les enfants de Filistiine affrontent, avec des pierres, les armes de destruction massive, utilisées par la colonisation sioniste, le système colonialo-impérialo-sioniste, employeur de ces « dirigeants pour la libération de la Palestine », et de leurs alter ego.

Servir_Le_Peuple 16/09/2015 15:59

C'est bien vrai hélas. Les drapeaux des pays "arroseurs" ornent d'ailleurs la place en face du mausolée d'Arafat.

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple