Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:51

Source

 

Servir le Peuple salue les grands pas en avant du Parti communiste maoïste de France, dans la tâche d'élaborer une conception communiste du monde, condition subjective indispensable à la révolution prolétarienne, dans l'Etat bourgeois français comme dans tous les autres.

 

 

organiser_resistance.png

 

La mondialisation s’est accélérée de façon considérable. Le capital financier a pénétré tous les secteurs de l’économie, y compris l’économie informelle. La concurrence entre monopoles et le rapport de plus en plus inégal entre ce que rapporte le travail et ce que rapporte la finance conduit le capital financier à restructurer son appareil de production, entraînant la destruction massive d’emplois, les délocalisations.
Qui va payer la crise capitaliste ?

La crise éclate, alors les Etats capitalistes viennent au secours du capital financier en prélevant de plus en plus d’impôts et taxes. La crise est celle du système, car la production est loin de satisfaire les besoins minimum d’une majorité de la population, et mêmes les besoins vitaux de centaines de millions d’hommes et de femmes à travers le monde.


L’Etat capitaliste détruit ou diminue les prestations sociales, démantèle, privatise les services publics. Pour juguler les protestations et les révoltes, ils promulguent des lois fascisantes, développent une politique de répression de plus en plus brutale, reprenant les thèses du Front National. Nous sommes dans une période intermédiaire entre démocratie bourgeoisie et fascisme déclaré, une période où le fascisme se met en place, se construit, se développe dans tous les pays d’Europe en prenant des formes différentes. Ce processus de fascisation se structure sur le plan économique, politique, idéologique. C’est un processus qui est renforcé par la conciliation des grosses centrales syndicales (les fameux « partenaires sociaux ») et la mise au pas forcée des travailleurs au service du Capital. Nous nommons ce processus fascisme moderne.

Concurrence inter-capitaliste

Les impérialistes se battent pour l’exploitation des matières premières stratégiques et des ressources naturelles des pays d’Afrique, d’Amérique du Sud et du centre, d’Asie du Sud. Ainsi, les agro-industriels accaparent les terres arables en même temps que se produit la spéculation sur les denrées alimentaires, utilisent des terres agricoles pour produire du carburant « écologique », provoquant famines et émeutes de la faim. En Afrique, les impérialistes ont mis en place des gouvernements à leur solde, des « chiens de garde » qu’ils renversent, assassinent quand ceux-ci ne défendent plus leurs intérêts. Cela provoque des guerres civiles qui déciment les populations, des massacres de populations civiles, des conflits ethniques dirigés par des « seigneurs de la guerre », armés chacun par leurs protecteurs impérialistes. C’est la poursuite de la politique coloniale sous une autre forme que nous nommons le « colonialisme moderne », que d’autres appellent le néo-colonialisme.

 

MAIS OU IL Y A EXPLOITATION ET OPPRESSION Il Y A RESISTANCE !

 

Les luttes pour le travail

Toutes les manœuvres de la bourgeoisie ne peuvent empêcher le durcissement de la lutte des classes. Les réformistes conciliateurs sont utilisés comme pare-feux par la bourgeoisie.

Les grèves et luttes se multiplient contre les mesures de rigueur prises par le gouvernement - rigueur qui signifie en réalité faire payer aux travailleurs les « déficits » des banques et autres coûts des restructurations. De puissantes grèves grandissent en quantité, en qualité. Les grèves catégorielles cèdent la place à des grèves élargies à d’autres catégories. Des grèves contre les licenciements se sont multipliées, des syndicalistes ont su regrouper dans un front uni l’ensemble des travailleurs, syndiqués et non-syndiqués, comme à Continental où ils ont formé un comité de lutte, établi une coordination avec les ouvriers de Goodyear, de Molex, de Total Dunkerque. Ces luttes ont été dirigées par des délégués combattifs, souvent CGT, mais aussi FO (Teleperformances), CFDT, CFTC, Solidaires, etc. Ils ont été abandonnés ou attaqués par les Confédérations.

La grande grève contre la « réforme » des retraites suivie par deux millions de personnes durant deux mois a été freinée, pour ne pas dire liquidée, par les directions confédérales CGT et CFDT qui, en prétextant que l’on ne décrète pas une grève générale, n’ont pas voulu préparer idéologiquement les masses pour déclencher le blocage de l’économie, comme les ouvriers l’avaient fait en 1936 ou 1968. Les centrales ont épuisé les grévistes par des manifestations répétées qui coûtent cher et démoralisent les travailleurs par leur inefficacité. Le résultat est que le gouvernement et le patronat n’ont pas reculé, que la réforme est passée. Le gouvernement a alors poursuivi son offensive et a renforcé la répression contre les jeunes, les délégués syndicaux.

Pourtant, les ouvriers des raffineries avaient ouvert la voie en bloquant la production et le transport du carburant. Un vaste mouvement de soutien s’était mis en place où les piquets de grève étaient mixtes (ouvriers de la raffinerie, mais aussi soutiens extérieurs - ouvriers d’autres usines, étudiants, professeurs, etc. Ceci montre qu’il est possible de préparer le blocage de l’économie en s’organisant par entreprise, zone d’activité, ville, département, région et dans le pays tout entier.

Les révoltes, les forts mouvements de masses comme celui contre la réforme des retraites sont freinés, encadrés, voire sabotés par les réformistes qui préparent les élections présidentielles, proposant des réformes qui ne peuvent régler la situation de crise du système capitaliste agonisant. Au lieu de mener la lutte pour l’achever, ils veulent le sauver en le rendant « humain », proposant de l’améliorer au travers d’une police de proximité, de multiples associations chargées de canaliser la révolte, de l’éteindre (« AC Le Feu » …).

Les luttes pour le logement

Au milieu de la paupérisation généralisée et de la précarité grandissante des couches populaires, les mal-logés sont jetés à la rue, des milliers sont expulsés, rejoignant les trop nombreux sans logements. Lorsqu’ils résistent, comme à la Courneuve, la municipalité tente de monter la population contre les expulsés. N’y parvenant pas, elle demande à la préfecture l’intervention de la police, relayée par « La Plaine Commune » regroupant 8 communes (4 PC, 2 PS, 1 Verts, 1 Divers droite). Les sans-logis font front pour être relogés. Une coordination s’établit entre ceux des Sorins et de Los Angeles à Montreuil, de La Courneuve, du foyer-taudis à Epinay. Ce mouvement peut s’étendre sur le département où il y a 50 000 logements vides, sur l’Ile de France, sur la France entière (2, 1 millions de logements vides). Il est possible de déclencher des occupations massives, appliquer la loi de réquisition « populaire » puisque l’Etat et les préfectures ne veulent pas l’appliquer.

Les luttes contre l’impérialisme

Dans le monde entier la colère gronde, les peuples se lèvent contre la dictature du capital. Le fantastique soulèvement des masses arabes a « dégagé » les « chiens de garde de l’impérialisme ». C’est le premier pas de la lutte du peuple pour son émancipation. La bourgeoisie compradore et bureaucratique n’a pas renoncé à exploiter et opprimer le peuple, appuyée par les impérialistes qui manoeuvrent en coulisse, ou interviennent militairement comme en Lybie. Au Maroc, le roi tente d’amadouer le peuple tout en réprimant. A Bahreïn, ce sont les « chiens de garde » de l’Arabie Saoudite et des émirats qui sont intervenus, au Yémen la lutte se poursuit ainsi qu’en Syrie où le régime fasciste tire sur les millions de manifestants (plus de 1500 morts), et ainsi de suite dans de nombreux pays en Afrique. En Asie se déroulent plusieurs guerres populaires dirigées par des partis maoïstes comme en Inde, au Philippines. Au Bengladesh et au Bhoutan la guerre populaire se prépare. Au Népal, l’abandon de la guerre populaire et le passage à la lutte parlementaire ont montré l’impossibilité d’établir pacifiquement la démocratie nouvelle, première étape de la construction du socialisme. La guerre populaire se poursuit au Pérou.

La faillite capitaliste

En Espagne, la surproduction de l’immobilier, la hausse vertigineuse du chômage, a provoqué une profonde crise. Un mouvement populaire de contestation sans précédent s’y déroule, connu sous le nom des « indignés ». Il regroupe des jeunes, des chômeurs, des retraités, des sans-abris, des étudiants, des fonctionnaires menacés. Ce mouvement se veut pacifique, ce qui n’empêche pas la garde civile de triste mémoire de matraquer ou d’arroser les manifestants avec des gaz lacrymogènes.

En Chine, les grèves, manifestations se comptent par dizaines de milliers, à la campagne ou dans les villes, contre les expulsions des pauvres, pour faire place aux spéculateurs, aux parvenus milliardaires issus des sphères du pouvoir ou enrichis par la politique de restauration capitaliste mise en route par Deng Xiaoping.

La bourgeoisie ne parvient plus à dominer le développement anarchique de la production, même en ralliant à son panache les renégats du communisme, les sociaux-démocrates. Elle dresse contre elle les couches populaires et même les classes moyennes qui voient leurs « privilèges » réduire comme peau de chagrin ; même les petits patrons, voire les bourgeois « éclairés », sentent que cette situation ne peut durer éternellement.

Ils ont cru pouvoir faire croire à « la fin de l’histoire », à la fin de la lutte des classes en profitant de la liquidation du socialisme dans les pays où il s’édifiait, masquant les aspects positifs et ne montrant que les aspects négatifs, mettant sur le même plan Hitler et Staline, attaquant Mao, mais cachant toutes les manoeuvres menées contre la révolution prolétarienne, contre les mouvements de libération nationale au cours des guerres coloniales menées depuis la fin de la seconde guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui.

Malgré les moyens dont ils disposent et l’appui les conciliateurs au sein de la classe ouvrière et des « chiens de garde » qu’ils entretiennent dans les pays dominés, ils ont peur de la révolte généralisée. C’est pourquoi ils édifient une forme moderne de fascisme, au nom de la sécurité, de l’identité nationale, visant à désigner les immigrés, c’est-à-dire les classes pauvres et tous ceux qui contestent ce système, comme responsables de la faillite du système. Dresser une partie de la population l’une contre l’autre n’est pas une tactique nouvelle de la bourgeoisie, c’est la simple mise en application du principe de Machiavel « Diviser pour mieux régner ».
Les partis d’extrême droite se donnent des airs démocratiques pour tromper les masses, tandis que fleurissent les groupuscules fascistes et néo-nazis de plus en plus belliqueux, prêts à agir comme bandes armées du capital.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la lutte de classes se poursuit. Peu à peu, la prise de conscience que le système doit être balayé par la Révolution pénètre les esprits. Peu à peu se fait jour l’idée qu’on ne peut plus compter sur les élections, que les partis de gauche et ceux de l’extrême gauche officielle ne représentent plus la révolution. Ils sont partie prenante du système. Ils constituent une barrière qu’il faut écarter pour avancer.

La décantation s’opère peu à peu au sein des partis, syndicats et associations entre la masse des militants honnêtes, qui ne luttent pas pour une promotion, une place, un strapontin     au parlement mais pour changer la société, et les directions. Peu à peu apparait la nécessité d’une centralisation des forces contre la dispersion, l’effritement ou la disparition des structures sitôt une lutte terminée.

Stratégie révolutionnaire et Front unitaire de lutte

Il est possible de se révolter, mais sans stratégie révolutionnaire, la révolte est récupérée par des forces réformistes ou broyée par la réaction, les fascistes. C’est les leçons des révoltes ou des mouvements de libération nationale, dirigés par des réformistes petits bourgeois. Ceux qui ont pu renverser le système sont ceux qui étaient dirigés par un parti communiste.

Le Parti n’est pas suffisant car il ne regroupe qu’une minorité qui n’a qu’une seule chose de plus que les autres prolétaires. Il a « théoriquement, sur le reste du prolétariat, l’avantage d’une intelligence claire des conditions, de la marche et des fins générales du mouvement prolétarien. […]

Les propositions théoriques des communistes ne reposent nullement sur des idées, des principes inventés ou découverts par tel ou tel réformateurs du monde.

Elles ne sont que l’expression globale des conditions réelles d’une lutte de classes existante, d’un mouvement historique évoluant lui-même sous nos yeux. »


(Manifeste du Parti Communiste - II - Prolétaires et Communistes, Karl Marx et Friedrich Engels, 1848)

Il doit impulser, soutenir la formation d’organisations indépendantes regroupant les travailleurs et les couches populaires, et aider à ce qu’elles se regroupent dans un Front Révolutionnaire Anticapitaliste/Antifasciste et Populaire pour sortir du bourbier dans lequel l’ont plongé les révisionnistes, les réformistes de tout poil.

Tout en s’appuyant sur les aspects positifs du mouvement communiste et ouvrier. Le Parti indique le but, éclaire la voie, mais il ne doit jamais oublier que « ce sont les masses qui font l’histoire », que ce sont-elles qui doivent briser l’appareil d’Etat de la bourgeoisie, instaurer celui du prolétariat pour instaurer le plus rapidement possible le communisme au niveau international.

« Si le prolétariat, dans sa lutte contre la bourgeoisie, se constitue forcément en classe, s’il s’érige par la révolution en classe dominante et, comme classe dominante, détruit par ma violence l’ancien régime de production, il détruit, en même temps que ce régime de production, les conditions de l’antagonisme des classes, il détruit les classes en général et, par là même, sa propre domination comme classe. » (Ibid.)

La révolution est possible par le développement continu des luttes pacifiques et non-pacifiques, légales et légitimes, défensives et offensives, en se dotant d’une organisation adéquate pour combattre la contre-révolution au cours d’une lutte populaire prolongée jusqu’à la prise du pouvoir car « sans le pouvoir tout est illusion ». Et il ne tombera pas tout seul.

 

PC maoïste de France

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Lutte des classes - Hexagone
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple