Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 10:12

 

7770303721 la-campagne-officielle-pour-le-premier-tour-des-Le premier tour des élections municipales se tient dimanche prochain. Un rappel et, en même temps, une clarification nous semble nécessaire quant à la position que nous avons donnée sur les élections municipales et européennes à venir.

Tout d'abord, le postulat de départ : pour nous communistes, les élections sont un instrument d'emprise idéologique ("mentale") de la bourgeoisie sur les classes populaires. Elles visent à faire croire aux "citoyens" qu'ils "sont en démocratie" alors qu'en réalité, comme le disaient déjà Marx et Engels il y a un siècle et demi, ils n'ont là que la "liberté" de choisir tous les 5 ou 6 ans qui va gérer leur exploitation, les voler et s'il le faut, les matraquer et les gazer. NOUS DÉNONÇONS DONC, PAR PRINCIPE, LA FARCE ÉLECTORALE. De surcroît, pour nous qui assumons la Libération révolutionnaire du Peuple occitan (LRP) des griffes de l'entité "France" qui l'enferment depuis 800 ans, se pose évidemment la question de la légitimité des institutions de cet État qui dans un sens nous "occupe" ce problème est cependant relativisé par notre longue tradition de municipalisme urbain et de "républiques" villageoises rurales, et surtout de résistance des communautés à l'État central, héritage historique qui irrigue profondément la réalité sociale de nos communes d'Òc ; on le retrouvait notamment dans les municipalités socialistes du "Midi rouge" à la fin du 19e/ début du 20e siècle (révolte languedocienne de 1907).

Toutefois, lorsque la légalité bourgeoise et l'état de leurs forces le leur permettent, il peut arriver que les communistes présentent des candidatures populaires-révolutionnaires aux élections. En effet, toute mascarade qu'elles sont, les périodes électorales n'en sont pas moins une réalité politique et sociale qu'il ne s'agit pas de nier, et un champ de bataille sur lequel dans tous les cas porter le fer – sans JAMAIS en faire pour autant un front principal de la lutte, ni une fin en soi. L'objectif n'est pas d'avoir des électeurs pour avoir des électeurs, mais plutôt de transformer chaque bulletin de vote en compagnon de route de la révolution. Il ne s'agit pas d'avoir des élus pour "gérer" localement le capitalisme, encore moins de penser "changer radicalement les choses" par le biais des institutions ennemies, mais bien d'agir comme un grain de sable dans le système bourgeois, de balancer une clé de huit dans l'engrenage de la machine. Si nous venions par exemple à conquérir des mairies, toutes nos premières mesures reposeraient évidemment sur le seul mot d'ordre "servir le peuple" et ce serait alors (immédiatement) une GUERRE DE TRANCHÉES avec la préfecture (qui veille au grain de l'ordre capitaliste), ce qui rendrait en quelques mois ces communes ingouvernables et obligerait le préfet à les placer sous sa tutelle administrative directe, démontrant ainsi le caractère antidémocratique de l’État bourgeois... Dans tous les cas, la participation électorale des communistes et des révolutionnaires doit être au service de la lutte et non l'inverse - ce qu'on appelle l'électoralisme.

En dehors de ce cas spécifique, donc, les communistes ne donnent pas de consignes de vote aux élections bourgeoises. Pour autant, ils ne sont pas idiots ni bornés et ne mettent pas toutes les candidatures ni (surtout !) tous les électeurs en présence dans le même sac ; pas plus qu'ils ne sacralisent aveuglément l'abstention qui, pour un anticapitaliste révolutionnaire potentiel, peut très bien contenir deux futurs fascistes et trois pêcheurs à la ligne (dépolitisés et résignés absolus).

MUNICIPALES : Qui se présente ? C'est en fait absolument impossible à dire pour 36.000 communes (1/3 d'entre elles en Occitanie), qui sont 36.000 réalités sociales et politiques différentes.

- Nous savons qu'ici et là, il y aura des listes d'émanation populaire sur une claire affirmation démocratique-progressiste, comme par exemple "Toulouse en Marche" dans notre historique capitale d'Òc (en revanche pas de listes "Émergence" en région parisienne, où le mouvement "asso-militant" d'Almamy Kanouté avait recueilli 12.242 voix aux régionales 2010 et présenté 9 candidats (obtenant de 0,5% à 2,2% des voix) aux législatives 2012 ; et appel clair du mouvement à ne pas se laisser duper par des usurpateurs de l'étiquette, appel que nous relayons). Il y a également une Liste des Sans-Voix à Paris 18e - mais il s'agit là en pratique d'un vote nul, puisque les candidats d'origine extra-communautaire ne sont pas éligibles. Nous avons dit que nous ne jetterions pas la pierre aux personnes qui voteraient pour ces listes ; bien que nous ne considérions les élections comme un réel front de lutte uniquement si les candidatures s'inscrivent dans le Front révolutionnaire du Parti et en aucun cas comme une fin en soi ni comme un front de lutte principal. Nous ne sommes pas, en effet, des "machines" stupides et bornées et nous n'avons pas pour logique de nous adresser uniquement à des personnes "révolutionnaires à 100%". Nous nous adressons également à des personnes qui peuvent l'être "à 75%" voire "à 50%" voire moins ; ce qui compte c'est d'être "sur le bon chemin" et c'est le cas des personnes qui voteraient pour ce type de listes (alors que ce n'est pas forcément celui de l'ensemble des 30 ou 35% d'abstentionnistes qu'il y aura peut-être !). Nous n'avons pas non plus pour logique de "décortiquer" chaque liste à la recherche de "dossiers" sur tel ou tel candidat : ce sont les électeurs et la démarche que ce vote représente pour eux qui nous intéressent, pas la "pureté" des candidats. En somme, nous ne "soutenons" pas ces listes progressistes émanant des classes populaires (au sens de faire campagne activement pour elles), mais nous apprécierions positivement un bon score de leur part, comme une évolution positive de la conscience des classes populaires (d'une frange conséquente de celles-ci en tout cas).

- Dans les "provinces" périphérisées de la Prison-des-Peuples "France" se présenteront également des listes d'affirmation des Peuples niés sur une ligne clairement progressiste (clairement SHàgauchetoute"de gauche"), comme typiquement Breizhistance-IS en Bretagne. Même raisonnement dans ce cas.

Une initiative du nom de "Bastir 2014" a vu le jour en Occitanie, mais elle ne remplit clairement pas cette condition de claire identité politique progressiste. Il ne s'agit (c'est important) pas de listes mais de glisser des candidats (une centaine au total) sur des listes de toutes les obédiences politiques (à l'exception du FN, "faut quand même pas déconner")... Autant dire que ça promet ! À Toulouse (deuxième métropole urbaine et capitale culturelle d'Òc), Bastir vient de capituler (en échange d'un strapontin éligible) devant le caciquat "socialiste" et radical "de gauche" de Pierre Cohen, après avoir dans un premier temps approché les Verts (alliés plus "naturels" et historiques du "régionalisme de gauche"). Ailleurs, ce sont carrément des liens avec l'UDI (10 listes) voire l'UMP (deux dont celle du très réactionnaire Élie Aboud à Béziers...) qui sont assumés. Bref, encore une de ces typiques "initiatives" interclassistes et "interpolitiques" dont la cause périphérique occitane n'a que trop souffert...

- L'"extrême-gauche" trotskyste (NPA ou LO) va évidemment se présenter dans beaucoup de communes. Là encore, nous ne jetterons pas la pierre aux gens qui verraient un intérêt de voter pour ces listes, même si nous ne le voyons pas aussi clairement qu'eux/elles. Nous disons également clairement que les positions politiques et nombre de pratiques de LO nous déplaisent. En revanche, le POI (lambertiste) est un mouvement clairement "rouge-brun" et ultra-jacobin pour lequel nous appelons clairement à ne pas voter (au même titre que le PCRF, sa version "stalinienne" qui se présentera peut-être ici et là dans le Nord de l'Hexagone).

- Le Front de Gauche sera également présent à beaucoup d'endroits. Nous sommes conscients que pour beaucoup de personnes, il représente la seule "opposition de gauche" crédible à la politique du gouvernement actuel... Il ne s'agit pas de "jeter la pierre" à ces personnes et de les décréter "ennemies du peuple" ; mais de les ALERTER sur la nature selon nous 100% réactionnaire de sa figure de proue Jean-Luc Mélenchon : son ultra-jacobinisme à l'encontre de nos Peuples, son culte de la "République" des monopoles et du drapeau tricolore, de "l'influence" impériale française à travers le monde (discours de Toulouse en avril 2012), son "socialisme des monopoles" en dernière analyse. Il y a des gens qui votent pour cela en connaissance de cause, et ce ne sont pas nos amis. Mais il y en a d'autres qui votent FdG sans savoir, ou "faute de mieux" : ce sont des amis qui se trompent et nous les alertons. Nous savons cependant que le Parti et le Front de Gauche ont des réalités locales diverses qui ne s'identifient pas toujours avec Jean-Luc Mélenchon, allant parfois jusqu'à s'allier... avec des forces autonomistes voire indépendantistes de gauche, comme à Saint-Herblain (banlieue de Nantes). Il faut aussi tenir compte de ces réalités locales. Néanmoins, il est évident que l'évolution politique des prochaines années va contraindre beaucoup de ces forces sincèrement progressistes, actuellement membres ou alliées du FdG, à clarifier leur position vis-à-vis de Mélenchon et de ses déclarations répétées. Cela fera partie de l'incontournable et indispensable élévation de la conscience (et de l'identité politique) progressiste en Hexagone.

- Pour le reste, il est évident que le Parti "socialiste" va subir la sanction qu'il a méritée après quatre promesses de "changement" non tenues (1981, 1988, 1997 et 2012) ; et qu'EELV, bien que pas totalement comparable, va être entraîné dans sa chute (ils font liste commune dans la plupart des municipalités de toute façon). Le Parti d'Ayrault et de Valls est l'équivalent actuel du Parti radical sous la 3e République : il est l'aile "gauche" de l'ennemi de classe, pas un "ami hésitant" ni même un "moindre mal" ; même si nous sommes conscients qu'il reste encore des gens à convaincre de cela (beaucoup moins toutefois qu'il y a 20 ou 30 ans).

- Tout ce qui se situe à la droite du PS est bien entendu l'ennemi de classe sans la moindre discussion possible. Ceux pour qui ce vote correspond à leur intérêt de classe sont nos ennemis déclarés. Ceux qui votent contre leur intérêt, nous les appelons à se détromper et ne disons pas que c'est impossible dans les prochaines années ; mais pour ceux qui ne veulent pas se détromper, nous ne pouvons rien faire et nous les combattrons. C'est l'aile droite de l'ennemi de classe et le Front National en est l'aile la plus radicale, celle qui veut une dictature terroriste ouverte de l’État bourgeois (certains éléments de l'aile droite de l'UMP n'ont cependant pas grand-chose à lui envier, divergeant peut-être sur les questions géopolitiques – UE, atlantisme etc. – ou économiques – euro, protectionnisme, intervention de l'État dans l'économie – mais guère sur la manière de "tenir" les "classes dangereuses").

Dans ces cas-là où il est question de l'ennemi de classe déclaré, ce n'est donc pas seulement que nous ne donnons pas de consigne de vote (nous n'en donnons jamais), mais que nous appelons toute personne du peuple dotée d'un minimum de "bon sens" à NE PAS VOTER pour ses oppresseurs et exploiteurs. Le programme se voulant "social" et "pour le peuple" du Front National, en particulier, ne doit pas tromper l'électorat populaire. De très nombreux démontages progressistes de cette mascarade existent en ligne (c'est important car contrairement à l'UMP et au PS il n'a jamais gouverné sauf très localement, donc jamais eu l'occasion de trahir ses promesses).

- Au deuxième tour prévu pour le 30 mars, là où il aura lieu, il n'y aura généralement plus (dans les communes de plus de 1.000 habitants en tout cas) que des listes des gros partis bourgeois (UMP, PS, FN) ou "apparentées", dans le "meilleur" des cas une liste Front de Gauche, et des éléments d'autres liste leur ayant prêté allégeance (il faut avoir fait 10% pour se maintenir et 5% pour fusionner ; s'il n'y a pas de 2d tour en revanche, toutes les listes au-dessus de 5% ont des élus). Là, nous souhaitons évidemment le plus massif désaveu populaire possible pour ces aspirants caciques de l'ordre bourgeois.

EUROPÉENNES : Notre position là-dessus est plus claire (il n'y a pas 36.000 situations différentes mais une seule, continentale).
parlement-strasbourgNous affirmons que le Parlement européen est une mascarade de "démocratie" et nous considérons que son boycott est le seul acte progressiste réellement militant. Les seules institutions européennes réellement décisionnelles ne sont même pas la Commission, mais le "Conseil" des ministres concernés par chaque sujet (tous les 3 mois en général) et celui des chefs d’États et de gouvernements (deux fois par an). Ces institutions sont littéralement des fumoirs, ces petits salons où la bourgeoisie de la "Belle époque" du capitalisme s'enfermait après le dîner pour parler de "choses sérieuses" (politique, affaires) loin des oreilles des femmes, des enfants et des domestiques. De la même manière, en Conseil de l'UE les "décideurs" décident (comme leur nom l'indique) loin du contrôle de la moindre assemblée représentative (qui vaut déjà ce qu'elles vaut). La Commission entérine ces décisions en textes (directive ou règlement) et le Parlement enregistre, rien de plus.

Nous appelons donc à ne pas cautionner cette mascarade, c'est un appel clair.

Après dépôt définitif des listes (et étude de celles-ci de notre part), nous nuancerons peut-être cette position à condition que telle liste ou candidat reconnaisse explicitement le caractère de cache-sexe "démocratique" du Parlement européen dont nous venons de parler, et annonce clairement qu'en cas d'élection il/elle ne siègera pas. Nous lèverons peut-être dans ce cas la consigne absolue d'abstention, sans pour autant donner de consigne de vote. Évidemment, cela ne veut pas dire que nous considérons toute personne qui irait voter comme un(e) ennemi(e) ; mais nous lui disons clairement qu'il/elle fait une grave erreur car "l'Europe" est un terrible outil de contournement, par la bourgeoisie, de sa propre "démocratie" ; et qu'il faut absolument priver cela de toute légitimité électorale. Nous savons de toute façon que la perspective de voter aux européennes concerne finalement peu nos classes populaires : "l'Europe" est surtout un centre d'intérêt de classes moyennes et "supérieures" (ce qui explique par exemple, historiquement, les bons scores des écologistes à ces élections).

Comme nous l'avions évoqué pour les municipales, nous sommes en revanche favorables à toute initiative de VOTE NUL sur la base d'un message clair, progressiste et dénonçant le caractère antidémocratique de l'UE et la mascarade de ces élections.

Dans tous les cas, comme à chaque fois, nous étudierons attentivement les grandes tendances qui se dégageront des résultats de ces élections. Nous pouvons d'ores et déjà anticiper qu'elles verront une rude sanction du PS au pouvoir et une traduction électorale du "Mai 68 de droite" que semble vivre l'Hexagone depuis fin 2012, mais aussi une démonstration implacable des limites de la "gauche radicale" électoraliste.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Lutte des classes - Hexagone
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple