Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 21:28

 

Jusqu’à présent, SLP ne s’était pas trop exprimé sur les fameux « sondages exclusifs » donnant Marine Le Pen en tête du 1er tour de la présidentielle 2012. Pour deux principales raisons :

- d’abord, ce ne sont que des sondages, donc des manipulations médiatiques par des entreprises privées payées pour remplir une commande ; par exemple pour justifier une « droitisation » de la politique UMP, ou encore pour imposer Strauss-Kahn comme candidat « socialiste »…

- ensuite, il n’y a là rien de surprenant à ce que le FN, en s’alignant sur les thèmes et discours de ses homologues des « droites populistes » européennes (c’est à dire, sur les exigences de la bourgeoisie la plus réactionnaire !), rejoigne le même type de scores électoraux. Pour SLP, il a toujours été évident que ce n’était pas en allant sur des thèmes néo-nazis, national-révolutionnaires, ou tiers-mondistes et antisionistes que le FN monterait dans la mobilisation de masse. Il n’y a que pour ceux qui se sont accrochés à cette thèse, que les scores annoncés de Le Pen fille pouvaient éventuellement être une surprise…

Bref, WAIT AND SEE, telle était la ligne de conduite. Wait… notamment les élections cantonales. Voyons donc ensemble les résultats :

Avec 25% des suffrages exprimés, le Parti « socialiste » confirme sa position d’alternative (momentanée) pour 2012, encore que… il confirme surtout son emprise, affirmée depuis 2004, sur les élections locales ; la fameuse « cohabitation verticale » que semble plébisciter le « français moyen » : à la « gauche » la gestion locale, la proximité et les milliers de petits avantages sociaux (réductions pour les transports etc.) ; à la droite les choses « sérieuses », la sécurité, l’économie, la politique internationale… Depuis 7 ans, la classe dominante hexagonale semble se satisfaire de ce partage des rôles, dans son théâtre de  marionnettes politicien.

Avec respectivement 8,9% et 8,2%, le Front de Gauche et Europe Ecologie s’ancrent dans le paysage électoral tricolore ; les premiers dans la petite classe moyenne laborieuse et l’aristocratie ouvrière, ainsi que le prolétariat qui « y croit encore », les seconds dans les classes moyennes éduquées et « bobo » des centres-villes. En Limousin, où l’alliance avec le NPA a été maintenue, le Front de Gauche a même atteint des scores de 33% dans certaines circonscriptions (Bellac), confirmant le terreau culturel progressiste du pays de Georges Guingouin.

Le résultat le plus marquant, et déterminant pour l’avenir, c’est l’inversion du rapport de force à droite. L’UMP termine la course à 17%, confirmant sa situation de crise ; et le FN à 15%. Même si avec la très forte abstention (55% !) on pouvait redouter plus, c’est le meilleur score de son histoire à de telles élections, traditionnellement décalées de sa culture tribunicienne et personnalisée.

1243576 caretfranceIl y a 5 triangulaires mais surtout, fait sans précédent, le FN est seul face à l’UMP ou au PS dans… 394 cantons sur 2023 en jeu ! De quoi donner le vertige (et pourtant, on n’entend pas le quart des cris d’orfraie que l'on entendait quand le FN faisait 15%, à la présidentielle, dans les années 90 !). Et, en même temps, rien que de totalement prévisible… Tout additionné (du Modem à Lutte Ouvrière pour la « gauche » et du Nouveau Centre au FN pour la « droite »), les rapports de force « gauche-droite » restent globalement stables. Mais l’électorat UMP se vide au profit du parti de Marine Le Pen. C’est, certes, le résultat du réalignement du Front sur la « norme » des extrême-droites européennes. Mais pas seulement : c’est aussi le résultat d’un mouvement de fond. C’est le résultat d’un glissement général vers la droite de cette petite-bourgeoisie culturelle qu’est l’électorat hexagonal, le « peuple citoyen » ; dont le prolétariat le plus avancé et conscient ne fait pas partie : ce sont les personnes qui croient encore à l’Etat bourgeois et à ses institutions. Ce sont ce que les commentateurs bourgeois appelent la "société civile", "l'opinion publique" ou encore "les classes moyennes", entre les "exclus", les "précaires" et autres "publics en difficulté" (le noyau dur du prolétariat), et la grande bourgeoisie qui vit dans une autre dimension (les "élites")... Bien sûr, ce n'est pas cette petite-bourgeoisie culturelle qui "fait" la politique : c'est la classe dominante, la bourgeoisie monopoliste, impérialiste. Mais elle baigne totalement dans l'hégémonie intellectuelle de la bourgeoisie impérialiste... Qu'elle se veuille "de droite" ou (de moins en moins) "de gauche", ou "un peu des deux". C'est le phénomène de submersion de la société "citoyenne" dans le capitalisme monopoliste, phénomène qui caractérise les pays impérialistes les plus avancés.

Un glissement à droite qui se poursuit, donc, comme tendance de fond depuis les années 80, soit (avec un décalage de 10 ans) depuis la seconde crise générale du capitalisme. Si inattendu il y a dans la situation actuelle, c’est que la phase terminale de la crise, depuis fin 2008, a accéléré le processus. En 2007, tous les commentateurs petits-bourgeois de la politique s’étaient tantôt réjouis, tantôt alarmés de ce que Sarkozy avait « siphonné » les voix du FN. En réalité, face à un Chirac dépassé par l’évolution historique, et face à un Le Pen lui aussi usé et parti (derrière Soral) chasser sur les terres des « quartiers » (très éloignées de son électorat traditionnel), Sarkozy avait su trouver le discours adéquat à l’état de droitisation idéologique du « citoyen » bleu-blanc-rouge... c'est à dire, aux besoins de la bourgeoisie impérialiste. À cette époque, on pouvait légitimement imaginer Sarko au pouvoir pour 10 ans, deux quinquennats facile. Mais aujourd’hui, une crise économique mondiale plus loin, Sarkozy (a fortiori avec sa volonté d’ouverture à gauche, de 'modernité' dans le style etc.) se retrouve trop à gauche pour ceux qui avaient voté (et fait voter) pour lui en 2007…

Le « peuple de droite » se tourne à nouveau vers le FN, dans des proportions doubles ou triples de ce que Sarkozy avait pu « siphonner » en 2007. Et cela tombe bien : le programme du FN, rénové, est de plus en plus proche des attentes de la bourgeoisie monopoliste la plus réactionnaire sur tous les plans (en politique intérieure comme internationale).

Le « peuple de gauche », lui, est constitué des classes moyennes plus urbaines et diplômées, nettement plus en moyenne que le « peuple de droite » (cela dit, avec un CAP recherché, à 25 ans on peut avoir son pavillon et sa voiture perso, bref son confort petit-bourgeois, ce qui n’est pas le cas d’un étudiant du même âge). En 2007, ce « peuple de gauche » s’était réparti entre une « socialiste » qui voulait parquer les « jeunes à problèmes » dans des camps militaires et… un démocrate-chrétien repeint en orange comme une révolution ukrainienne, et finalement peut-être plus à « gauche » que la précédente. En 2012, il s’apprête à voter massivement pour l’actuel directeur du FMI. Certains s’éparpillant peut-être, au premier tour, du côté des écolos ou du NPA…

La frange restée progressiste de l’aristocratie ouvrière et des autres classes laborieuses (employés etc.), quant à elle, se retrouve plutôt dans le Front de Gauche, et l’extrémité la plus radicale dans LO.

À la crise de l’UMP, les résultats des cantonales ont encore rajouté une couche, et pas des moindres : la question de la position à adopter en cas de 2e tour PS-FN. Et, là encore, le tournant est d’une grande importance. Sarkozy et Copé n’ont pas donné de consigne claire de vote « républicain » (pour le PS) au 2e tour. Les positions divergentes (Fillon, Borloo, Pécresse, les centristes etc.) ont afflué depuis, mais l’événement est là, aussi important pour l’avenir que le score du FN lui-même.

Depuis la fin des années 80, il y avait deux principes chiraquiens intangibles dans la droite dite « républicaine » : jamais d’alliance avec le Front National (principe enfreint en 1998, mais par des présidents de région UDF) ; et, en cas de duel gauche-FN au second tour, front républicain c’est à dire appel clair à voter pour la gauche contre l’extrême-droite (la gauche en faisant autant dans l’hypothèse inverse). Voire, parfois, en cas de triangulaire, désistement pour le candidat le mieux placé entre la droite et la gauche…

Sarkozy et Copé ont ouvert une première brèche dans un de ces principes, celui du « front républicain ». Autant dire que celui-ci sera mort et enterré pour 2012, aussi bien à la présidentielle (en cas de 2e tour DSK / Le Pen) qu’aux législatives qui suivront. Quant au principe de jamais d’alliance, il n’en a plus que pour quelques années… il sera peut-être définitivement enterré en 2017.

Les choses risquent fort de se passer de la manière suivante : en 2012, le FN sera encore trop faible et surtout, trop isolé pour gagner s’il arrive au 2e tour. L’hypothèse d’une victoire de la gauche bourgeoise avec DSK se précise. Il est probable, on l’a dit, que la droite UMP n’appelle pas, ou alors avec des hésitations flagrantes, à voter pour le candidat de la « gauche ». En revanche, il est certain que toute la gauche « radicale », Front de Gauche, NPA et LO, y appelleront sans hésiter… et y gagneront quelques strapontins, qu’ils présenteront comme des « aiguillons » pour la politique de l’ancien directeur du FMI. Mais ils n’aiguillonneront rien car, comme tout marxiste le sait, ce n’est pas à l’intérieur des institutions de la bourgeoisie que l’on apporte le moindre début de solution à une crise économique telle que celle que nous traversons. Durant tout ce temps, le FN (porte-parole de la réaction absolue) sera l’épicentre du débat politique bourgeois, son chef d’orchestre, dans une véritable hégémonie intellectuelle. Et en 2017… c’est une social-démocratie complètement discréditée (partant déjà avec peu d’illusions au départ…) qui affrontera un peuple de droite grossi de nouveaux déçus, et une UMP et un FN… où l’idée d’alliance aura fait son chemin. Après tout, cette alliance est déjà la norme dans la plupart des « démocraties » européennes ! Le FN sait qu’il n’arrivera jamais au pouvoir tout seul, sans alliance, sans (au moins) un appel de la droite « républicaine » (au moins d’une partie) à voter pour lui... Et l’UMP saura peut-être, à ce moment-là, qu’elle ne battra plus jamais la "gauche" sans l’appui du FN. « Chacun aura fait la moitié du chemin vers l’autre », comme l’a fort bien dit un social-démocrate d’Europe Ecologie…

Cela, c’est dans 6 ans. Nous avons 6 ans pour nous préparer, pour construire le Parti, le Front et l’Armée du Peuple qui mènera la résistance à la dictature terroriste ouverte des éléments les plus réactionnaires, les plus chauvins, les plus impérialistes de la bourgeoisie des monopoles.

Où sont nos forces ? Elles sont d’abord en dehors du « peuple citoyen », de ces masses populaires culturellement petites-bourgeoises, qui croient encore aux institutions républicaines bourgeoises. Autrement dit dans l’abstention, qui grandit à chaque échéance électorale… mais attention ! Un abstentionniste n’égale pas un révolutionnaire : il y a une abstention de désespoir, d’amertume, de résignation. Il y a une abstention qui sert de « transit » entre la social-démocratie et la droite, ou entre la droite (ou directement la social-démocratie !) et l’extrême-droite fasciste. C’est le rôle des communistes, si peu nombreux soient-ils, de mener la bataille idéologique et militante, pour détourner ces gens de l’apathie et/ou du désespoir réactionnaires, pour transformer le ras-le-bol et la défiance envers la « démocratie » bourgeoise en conscience et en énergie révolutionnaire.

Ensuite, il y a ceux et celles qui, considérant l’abstention comme du défaitisme, votent pour la gauche « radicale » (FdG, NPA, LO, candidatures « alternatives ») comme le « plus à gauche », mais sans se faire beaucoup d’illusions. Ils/elles sont très nombreux-ses ! Rien n’est plus profondément débile que le mépris de l’électorat réformiste radical… Les réformistes conscients, assumés, idéologiques ne sont pas majoritaires, d’autant moins que l’on s’éloigne des bobos pour aller vers le prolétariat. Dans certains quartiers prolétaires, il y a mêmes des personnes qui votent PS dès le premier tour, pour « faire barrage à la droite et aux fachos », sans se faire la moindre illusion, mais comme un « moindre mal ». Là encore, les communistes doivent tourner vers eux/elles leur travail politique, pour les arracher au raisonnement du « moindre mal » et du « plus à gauche », et les guider vers la transformation révolutionnaire de la société. Ils doivent, en particulier, se tenir à la réception des désillusions vis-à-vis de la politique réformiste bourgeoise qui s’annonce (très probablement) pour 2012-2017.

Avec les plus avancé-e-s, éventuellement après formation, se construira le Parti. Avec les autres, dès lors qu’ils sont antifascistes, anticapitalistes, internationalistes, antisexistes, antiracistes etc., pourra se construire le Front (qui pourra ensuite, en « traînant » les directions et les couches socialement plus « moyennes », amener des alliances tactiques d’organisations ; mais il se construit d’abord à la base). Partout où se trouvent des communistes, ils doivent mener ce travail. Il est évident que là où existe un terreau progressiste (comme ce canton du Limousin à 33% FdG-NPA), ce travail sera plus facile que sur un terreau réactionnaire travaillé depuis 30 ans par le FN et la droite « républicaine » ; mais les progressistes (révolutionnaires potentiels) de ces secteurs ne doivent pas être abandonnés à leur sort, déjà d’un point de vue défensif (on pense notamment au travail antifasciste des camarades JCML dans la région viennoise).

Quelles que soient les épreuves qui s’annoncent, il ne faut pas oublier que le capitalisme creuse sa propre tombe. L’avenir, la VICTOIRE nous appartiennent ! Il suffit d’être tous entiers tournés vers ce but. Et non (par exemple…) vers des petites satisfactions d’ego, mères du sectarisme, du dogmatisme livresque et des controverses stériles : avant d’excommunier, il faut déjà être capables de convaincre.

VICTOIRE AU PEUPLE !

LE CAMP DU PEUPLE EST NOTRE CAMP !

VIVE LA REVOLUTION PROLETARIENNE ET POPULAIRE !

 

partisans

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

popo@popo.po 27/03/2011 22:55


lol


Servir_Le_Peuple 27/03/2011 23:47



Marre toi tant que tu veux petite merde... En attendant, avenue de l'Opéra (métro Pyramides) à deux pas du Louvre... tu t'emmerdes pas mon "prolo" 78.251.148.36 !



pip@popo.org 25/03/2011 15:21


0% économie politique
100% échafaudage intellectuel


Servir_Le_Peuple 25/03/2011 18:06



Signé :


léglisedevernadsky.fr


lesamisdekadhafi.com


vivelajuntehondurienne.org


lespaysans_etlesbouffeursdesteackhaché@sontdesfafs.info


Mais oui enfin, tout le monde devrait le savoir : le b-a-ba de l'économie politique, c'est que la 5e puissance impérialiste au monde est le seul pays impérialiste au monde... à ne pas être dirigé
par la bourgeoisie impérialiste ! Du coup celle-ci est très énervée et elle va nous mettre Marine Le Pen présidente, Christian Bouchet chef de cabinet, Soral premier ministre, Dieudonné à la
Propagande et Houria Bouteldja à l'intégration. Les islamo-fascistes quadrilleront les rues, il y aura d'ignobles pogroms BDS tous les samedi après-midi.


Allez ah ! Va vivre comme un enfant du Soleil en Jamahirya !


 



Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple