Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 21:25

  

http://cache.20minutes.fr/img/photos/afp/2007-11/2007-11-26/article_CPS.HQS83.261107071010.photo00.photo.default-512x369.jpgLa semaine dernière, du 28 au 30 avril, le président de la république bourgeoise Nicolas Sarkozy s'est rendu en Chine pour une visite "exceptionnelle" d'une durée (exceptionnelle aussi) de 3 jours.

Il y a rencontré les principaux dirigeants du pays. Cette visite nous a été présentée, dans un déferlement médiatique, de "sommet de la réconciliation", "après les clashes du Tibet, des JO et du dossier iranien"...

L'occasion, aussi, de toute une propagande sur le "nouveau péril jaune", la Chine de la "croissance à 2 chiffres" (revenue à 12% en 2009), des "villes champignons" aux gratte-ciels étincellants, de la future Exposition Universelle de Shangaï "nouvel étalage de puissance" ; la Chine puissance économique, démographique et militaire, "ayant juré d'être la première puissance mondiale d'ici 30 ans". 

Et c'est vrai : plusieurs représentants chinois ont annoncé cela officiellement. 

Car cette visite de "réconcilation" apparaît bien, sinon comme une "visite de la dernière chance", du moins comme une tentative de temporiser, de freiner un mouvement inéluctable de l'histoire : la confrontation des ambitions chinoises avec des impérialismes occidentaux en déclin irréversible.

Comprendre ceci est indispensable pour la compréhension du monde de notre époque.

Peut-on dire, de la Chine, qu'elle est un pays impérialiste ? Difficile à dire. Pour répondre, il faudrait des chiffres : combien la Chine importe-t-elle de capitaux étrangers et (surtout) combien son économie en est dépendante, combien exporte-t-elle de capitaux chinois et combien les pays destinataires en sont dépendants... D'autant plus difficile qu'un grande partie des chiffres concernant l'économie chinoise sont classés "secret défense" : en Chine, les données économiques sont considérées comme du domaine stratégique ! D'autre part, 'compter' avec la Chine, d'un point de vue économique capitaliste, c'est forcément compter avec la très importante diaspora disséminée dans toute l'Asie-Pacifique (notamment Singapour) et le monde entier, dont les liens économiques avec la 'mère-patrie' sont variables mais presque toujours existants ; c'est poser la question de l'inclusion (ou non) de Hong Kong et Macao (rétrocédés à la 'République populaire' en 1997 et 1999) dans la balance des capitaux 'entrants' et 'sortants' (un des meilleurs 'indices' du caractère impérialiste d'un pays) ; ou encore, tenir compte (c'est difficile...) des très importants capitaux chinois 'masqués', à travers des 'paradis fiscaux' (comme les Îles Vierges britanniques, confettis de terre antillais peuplés de 20.000 personnes, que l'on voit apparaître comme '10e' investisseur mondial en 2011, avec 62 milliards de dollars...), qui ne comptent donc pas comme chinois lorsqu'ils sont investis ici et là dans le monde, et comptent comme 'étrangers' (de même que les capitaux de la diaspora) lorsqu'ils (re)viennent en Chine ; etc. etc.

Ce qui est certain, c'est que la Chine est un impérialisme en devenir, un projet impérialiste déclaré.

Elle en a les moyens économiques, en forces productives (population = main d'oeuvre, ressources naturelles, profondeur stratégique du territoire) et politiques : l'Etat chinois a toujours gardé la haute main sur les secteurs stratégiques, il n'a jamais bradé l'indépendance énergétique, l'approvisionnement en matières premières, en moyens de production de base etc. Elle en a les moyens militaires, puisque son arsenal nucléaire de dissuasion la met à l'abri d'une attaque directe de ses ennemis. Et elle en a l'ambition déclarée : être la première puissance (économique, technologique - donc militaire, diplomatique) mondiale à l'horizon 2030 ou 2040...

Certains affirment que la Chine n'est pas impérialiste, pour continuer à la considérer comme socialiste (étrange conception du socialisme !) ou "nationaliste", "anti-impérialiste"... C'est le point de vue de tous les révisionnistes et social-chauvins. Mais d'autres, encore, considèrent qu'elle n'est pas impérialiste pour la rattacher à un fantasmagorique "bloc France-Allemagne-Russie" : c'est une façon de refuser de comprendre le monde tel qu'il est, du moment qu'il ne correspond plus à leurs schémas pré-établis (il faudrait combattre le "bloc" en question et... soutenir objectivement l'impérialisme US, Israël etc. !).

C'est totalement absurde : tout prouve le contraire. La frénésie immobilière, l'envoi de spationautes dans l'espace, l'apparition d'une importante (350 millions !) couche moyenne ("petite prospérité"), la main basse des entreprises chinoises sur des pays d'Afrique entiers (et ce ne sont pas, contrairement aux "géants" indiens, de simples "sociétés écrans" compradores du Capital anglo-saxon)... 

Le plan des contre-révolutionnaires de 1976-78 n'a jamais été de faire la Chine une néo-colonie occidentale, mais bien d'en faire une puissance mondiale. Après 20 ans de sous-traitance des industries d'Europe, d'Amérique du  Nord et du Japon, "l'atelier du monde" dévoile petit à petit, depuis la toute fin du siècle dernier, ses intentions. 

C'est fondamental : cela explique tous les revirements dans la politique internationale depuis environ 2005.

Sarkozy n'est pas le "chargé d'affaires US" décrit par les social-chauvins, il n'est pas non plus le représentant d'on-ne-sait quelle "bourgeoisie industrielle" qui se mettrait "sous la coupe des USA"... Sarkozy est bien le commandant en chef de l'impérialisme français. Comme nous l'avons expliqué, il représente d'abord un durcissement de la contre-révolution préventive (depuis 2002), et ensuite un changement d'orientation de l'impérialisme français : américanophile convaincu, il est l'homme du "rapprochement transatlantique".

Depuis 2005, une série d'évènements se sont succédés. L'assassinat d'Hariri au Liban, homme de la France et ami personnel de Chirac, qui serait l'oeuvre d'éléments "ultras" du régime syrien. A ce moment là, on s'est perdu en conjectures, pour expliquer ce qui avait bien pu pousser ces éléments syriens à une telle action. Puis, l'élection "surprise" d'Ahmadinejad, et le "renouveau nationaliste" iranien. Suivie de la victoire du Hamas en Palestine.

Egalement, l'émergence de rébellions armées au Tchad et en Centrafrique, soutenues par le Soudan (d'où le montage de "l'affaire du Darfour" contre ce pays, alors que les violences au Darfour datent de 2003-2004).

L'impérialisme français a fini par comprendre que derrière cette série d'évènements, se cachaient les capitaux chinois ! 

Après plus de 15 ans de rivalité brutale, et meurtrière (pour les peuples d'Afrique) avec l'impérialisme US, le rapprochement s'imposait. 

Longtemps soutenu par la France, le régime de Kinshasa (Joseph Kabila) a en 2007... littéralement vendu la République Démocratique du Congo à la Chine. La France et les Etats-Unis (qui appuyaient des groupes armés meurtriers dans l'Est du pays) ont aussitôt mis fin à une guerre de presque 10 ans (et 5 millions de morts) et "réconcilié" leurs milices respectives. Des mauvais coups sont sans doute en préparation : c'est peut-être la raison de toutes les démarches sarko-kouchnériennes envers le Rwanda (ennemi de la France depuis le génocide de 1994, et base US dans la guerre du Congo).

Dernier évènement en date, le coup d'Etat au Niger (18 février) : quelques jours auparavant, il semble que le président renversé Tandja se rapprochait... de la Chine et de l'Iran, à qui il se proposait de vendre de l'uranium (dont le Niger est un des premiers producteurs au monde) ! Faut-il rappeler que le nucléaire (donc l'uranium) est la première source d'énergie pour la métropole BBR ?

Et la situation est la même dans toute l'Afrique !

En Asie, la Chine s'appuie sur le "réseau" des communautés chinoises dispersées sur tout le continent. Derrière l'affrontement actuel en Thaïlande, il n'est pas difficile de voir la main de Pékin derrière les "chemises rouges" de Shinawatra, homme d'affaire d'origine chinoise, réfugié après son renversement par l'armée (en 2006)... en Chine (Hong-Kong), puis au Nicaragua (pays de l'ALBA, pro-russe et pro-chinois) et enfin au Cambodge (historiquement proche de la Chine)... Tandis que les Occidentaux (Américains et Anglais ouvertement) soutiennent les "jaunes", partisans de l'armée et du roi. La Chine se mettrait-elle à son tour aux "révolutions colorées" ?

Même explication en Iran, dans l'affrontement entre "réformateurs verts" de Rafsandjani, intermédiaire iranien de l'impérialisme occidental et notamment... français (Cogema-Eurodif, Peugeot-Khodro, Renault-Saipa), et "conservateurs nationalistes" de Khamenei et Ahmadinejad, qui semblent bel et bien représenter le 'parti' de la Russie et de la Chine.

Lors d'une réunion à Paris avec des fascistes de la mouvance NR (pro-russes, pro-Iran etc.), l'ambassadeur d'Iran s'est livré à quelques confidences, sur un ton menaçant : "(...) la France a soutenu l’agression irakienne contre l’Iran, les yeux fermés. De ces événements, nous sommes évidemment prêts à tourner la page. Le nucléaire civil iranien, ce sont près de vingt centrales à construire, domaine dans lequel la France a largement démontré son savoir-faire… Dans le même temps, nos échanges commerciaux avec l’Europe ne cessent de diminuer, au même rythme que le déficit de votre balance commerciale, tandis qu’augmente le nombre de vos chômeurs… Les Chinois, de leur côté, continuent de gagner du terrain…".

La première visite d'Ahmadinejad, quelques jours après sa "réélection" contestée, a été pour la Russie, au "Sommet de l'Organisation de la Coopération de Shangaï", un groupe de pays d'Asie rassemblés autour de la Russie et de la Chine, auprès duquel l'Iran est "membre observateur". Et ainsi de suite...

Quelle est le visage de cet impérialime chinois naissant ? Dans les pays où il s'implante, notamment en Afrique, il fait la joie des élites dirigeantes, ravies des conditions avantageuses offertes par le partenaire asiatique. Par contre, il est haï des peuples travailleurs : des "coopérants" chinois ont été lynchés par la population en Zambie.

Sur le plan intérieur, la Chine est un pays parfois qualifié de social-fasciste, brutalement répressif et cherchant à unifier les classes dans un même projet "national" à travers des mythes, le premier étant bien sûr le caractère "socialiste" et "anti-impérialiste" de la République "populaire", mais aussi "l'harmonie", la "prospérité" et autres concepts ronflants assénés par la propagande officielle. Avec un succès tout relatif : le géant chinois a des pieds d'argile. Les "incidents de masses", autrement dit les émeutes populaires, sont plus de 80.000 par an, 200 à 300 par jour, et le premier risque (pour les affaires), exposé dans une brochure à destination des investisseurs français, est l'insurrection sociale !

Le Pouvoir contre-révolutionnaire et anti-populaire, malgré toute sa brutalité, peine à soumettre une population qui a connu 20 ans de guerre de libération et 25 ans de révolution, en marche vers le socialisme et le communisme !

Mais si la Chine, puissance "émergente" et en confiance, soutient des ennemis du peuple aussi réactionnaires que El-Béchir (Soudan), Ahmadinejad, Mugabe, Kim Jong-Il ou la junte birmane, elle ne mène pas (directement ou par pays "indépendants" interposés) des guerres génocidaires et des répressions meurtrières comme l'Europe, les Etats-Unis ou leurs alliés : Israël, Colombie, Pérou, Inde, Sri-Lanka, Turquie, Tchad, Centrafrique, Togo...

Petit à petit, les "puissances" occidentales avalées dans la crise s'enfoncent dans la guerre, le massacre et le génocide, sans même l'espoir que (comme en 1945) la victoire contre leurs ennemis relancera l'accumulation du Capital (la "relance" après la défaite de l'URSS, n'a pas duré 10 ans !). Tandis que la Chine, puissance "de demain", tournée vers l'avenir, se pose en recours bienveillant des bourgeoisies des 3 continents, Asie, Afrique et Amérique latine. 

C'est pourquoi Sarkozy s'est rendu en Chine. Les questions du Tibet et des incidents qui avaient émaillés le passage de la flamme des JO à Paris, sont totalement secondaires. La Chine reste un partenaire commercial et un terrain d'investissements de première importance. C'est une puissance économique et militaire (nucléaire), membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU (donc avec droit de veto). A l'heure où le monde capitaliste s'enfonce dans la crise, Sarkozy cherche à "ramener la Chine dans le droit chemin", celui d'un partenariat loyal avec les Occidentaux, d'une "gouvernance mondiale" sur les questions économiques, environnementales et militaires.

Il faut bien comprendre que, si le capitalisme impérialiste porte en lui la guerre "comme la nuée porte l'orage" (Jaurès...), la bourgeoisie impérialiste tente toujours de reculer l'échéance, de maintenir la paix le plus longtemps possible. Même si, avec la bombe atomique, les grandes puissances ne peuvent plus se faire la guerre directement, la guerre nuit aux affaires, elle dévaste et paralyse l'économie des régions qu'elle touche, et ne favorise que les fabricants et marchands d'armes. Et surtout, la guerre risque toujours de déboucher sur un mouvement révolutionnaire... Il faut donc essayer de l'éviter. 

Partout la poussée révolutionnaire des masses grandit. Les guerres populaires conduites par des maoïstes avancent avec succès en Inde, aux Philippines, au Népal, au Pérou, en Turquie. Ailleurs des guerres de libération nationale et anti-impérialiste mettent en péril, au delà d'un impérialisme en particulier, toute la domination impérialiste sur l'humanité : au Proche-Orient (Palestine, Liban, Kurdistan), en Asie (Cachemire, Pakistan, Afghanistan et Irak bien sûr, Indonésie et sud des Philippines, Eelam tamoul), en Afrique (delta du Niger, Somalie, Sahara), en Amérique (Colombie, Mexique)... 

Les Puissances mondiales cherchent donc à se serrer les coudes, à s'associer pour la "stabilité" (de l'exploitation de l'humanité et de la planète), à se "dissuader" mutuellement de soutenir des guérillas et des mouvements nationaux les unes contre les autres...

Sarkozy s'est donc présenté en Chine comme 'super-ambassadeur' de l'Ouest. Mais les concessions de part et d'autre auront été minces : Sarkozy reconnaît l'intégrité territoriale de la Chine (Tibet, Taïwan), la Chine admet que l'Iran ne doit pas se doter de l'arme nucléaire... Reculer pour mieux sauter.

Quelle est notre position, en tant que communistes, au cas où les intérêts français, européens et occidentaux s'affronteraient avec les intérêts chinois, par une guerre asymétrique (intervention impérialiste comme en Irak et en Afghanistan, ce qui pourrait être le cas en Iran) ou indirectement par "sauvages" interposés (comme c'est souvent le cas en Afrique) ?

Elle n'est pas de soutenir la Chine, encore moins de lui apporter un soutien idéologique (c'est à dire de la considérer comme "socialiste" ou "anti-impérialiste"). Soutenir la Chine est l'attitude d'un certain nombre de groupes révisionnistes et social-chauvins. C'est d'autant plus grave que dans la bourgeoisie impérialiste française existe un fort courant hostile aux Etats-Unis et aux Anglo-Saxons, prêt à s'allier à la Chine, à la Russie, à l'Iran... Un courant qui finance des gens comme Soral, ou les "eurasistes" de Christian Bouchet. Donc nous ne souhaitons pas la victoire de la Chine et de ses agents locaux.

Mais nous ne devons pas céder au fantasme de la "menace chinoise" ! Nous devons bien garder à l'esprit que la Chine est un colosse aux pieds d'argile, dont la croissance à 2 chiffres exacerbe les contradictions, comme le montrent les 80.000 émeutes par an. La Chine appuie des personnages peu fréquentables, réprime son Peuple et ses minorités, mais elle ne se livre pas à travers le monde entier à des guerres génocidaires comme en Irak, en Afghanistan, en Inde ou à Gaza, ou secrètement en Colombie, au Pérou, au Tchad et en Centrafrique. Elle n'occupe pas militairement des dizaines de pays, de l'Afrique à Haïti et au Kosovo !

Nous ne devons pas tomber dans l'erreur des "marxistes-léninistes" de la fin des années 70, qui considéraient l'URSS comme l'ennemi principal et allaient jusqu'à soutenir leur propre impérialisme et l'impérialisme US...

Donc surtout, nous souhaitons (et militons pour) la défaite de notre propre impérialisme, et de ses alliés du moment (par exemple s'il intervient dans le cadre de l'OTAN : défaite de l'OTAN). C'est la tâche première de tout communiste.

Dans tous les pays, nous soutenons et appuyons particulièrement les forces révolutionnaires, progressistes et dès lors qu'elles existent, bien entendu les forces communistes.

  http://www.lepetitnegre.com/wp-content/uploads/2009/11/ChinoisAfrique.jpg

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Chine
commenter cet article

commentaires

COJAN 24/10/2014 17:26

à propos de votre blog , de laurent GBAGBO pour exemple , l'homme à discréditer et abattre , pervers d'après vous , comment pouvez vous dire cela sans connaitre ? Il m'aura fallu 3 ANS de terrain
et enquêtes nuit et jour pour prendre position, le reste c'est de l'opinion et je suis surprise que vous soyez communiste ,j ai dû mal lire .Etre blogueur sur des terrains fragiles ,quand la guerre
est aux portes avec plus de cent mille mercenaires à 7500 EUROS de promesse , c'est avoir de l'influence et à ce titre je remarque que vous n'enquétez pas mais avez des opinions , et c'est
perilleux dès lors qu'il y a procès devant la cour pénale internationale attachée par la gambienne et la juge d'argentine , deux néo-fachistes , au lobby international . Pour la chine ,quoi dire
sinon que sarko bosse pour les USA et non pour nous et avec OUATTARA dont désormais vous connaissez en 2014 , l'appétit pour les voyages au service du lobby français qui couvre ses crimes .

Servir_Le_Peuple 24/10/2014 18:50



Vous avez effectivement dû mal lire car si nous n'avons jamais qualifié Gbagbo de ce qu'il n'est pas, à savoir un révolutionnaire communiste, parce qu'il était un nationaliste et un réformiste
social-libéral et que nous n'aimons pas dire qu'une chose en est une autre car ça s'appelle semer la confusion ; nous n'avons pas vraiment soutenu l'offensive sarkozyste contre lui par
Ouate-à-rat interposé et nous l'avons plutôt au contraire dénoncée.


http://www.wat.tv/video/ils-auront-jamais-abidjan-3lia3_2hpbt_.html



Boltxebike 05/05/2010 21:46


Bel article !


Servir_Le_Peuple 06/05/2010 17:25



Merci... Celui-là c'est totalement by myself



Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple