Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 18:47

 

Le (n)PCI répond par une lettre ouverte à l'invitation du CPI (maoïste) d'Inde, de se positionner sur la question du processus en cours au Népal.

Si les camarades italiens refusent d'entrée de jeu de se prononcer sur la tactique suivie par le PC maoïste du Népal, de distribuer les bons et les mauvais points à des milliers de kilomètre de distance (on a connu cela en France...), ils saisissent l'occasion pour exposer leur position sur les tâches de la reconstruction du Mouvement communiste international, sur le bilan de la vague révolutionnaire du 20e siècle, et les tâches à venir.


 

 

Commission Provisoire du Comité Central du (nouveau) Parti communiste italien

 

Lettre ouverte au Bureau Politique du Parti communiste de l'Inde (Maoïste)

 http://www.nuovopci.it/ind60.gif

10 Juillet 2009

 

Chers camarades,

 

Dans la lettre ouverte que vous avez adressée le 20 mai 2009 au Parti communiste du Népal (maoïste) Unifié [UCPN (Maoïste)], vous invitez les révolutionnaires maoïstes du monde entier à participer au débat sur la stratégie et la tactique que les révolutionnaires maoïstes doivent suivre dans le monde actuel.

Le CPI (m) jouit justement dans le mouvement communiste international d'un grand prestige. Il est donc probable que votre invitation soit suivie par beaucoup de partis, d'organisations et d'individus et détermine un tournant dans le mouvement communiste.

C’est ce que notre Parti souhaite : pour ceci nous adhérons à votre invitation et à notre tour nous vous adressons cette lettre ouverte.

 

Intentionnellement, nous n'entrerons pas dans le sujet des lignes particulières et concrètes suivies par l’UCPN (m) pour mener la révolution de Nouvelle démocratie au Népal. Les succès que le CPN (m) a remportés dans les dix ans (1996-2006) de guerre qu’il a mené dans les campagnes et dans les trois ans suivant l'accord avec « l'alliance de sept parti » (SPA - Seven Parties Alliance) amènent et doivent amener tou-te-s à avoir à une haute estime de la capacité du CPN (m) à mener la révolution dans son pays. Mais au-delà de ceci, seul le Parti qui mène concrètement la révolution dans un pays est en mesure d'appliquer le marxisme-léninisme-maoïsme aux conditions particulières et concrètes de ce pays. En effet, il ne s'agit ni seulement ni principalement d’une tâche théorique (comprendre et interpréter les conditions, les formes et les résultats de la lutte de classe en cours dans le pays), mais d'une tâche pratique (transformer les rapports de force entre les classes).

D'intérêt et de compétence commune aux communistes du monde entier sont, par contre, les lois qui gouvernent le développement du système impérialiste mondial et les enseignements universels que l'expérience des 160 ans de vie du mouvement communiste et en particulier l'expérience de la première vague de la révolution prolétarienne et des premiers pays socialistes et les luttes révolutionnaires en cours aujourd'hui dans le monde (y compris au Népal) donnent aux communistes du monde entier.

 

Autour de ces leçons universelles, il y a aujourd'hui des profondes divergences même parmi les révolutionnaires maoïstes. Un débat franc et ouvert est donc utile et nécessaire. Il contribuera à la renaissance du mouvement communiste dans le monde. Il donnera aux communistes ce dont ils ont besoin pour profiter pleinement des conditions favorables à la révolution prolétarienne créées par la seconde crise générale du capitalisme et en particulier, à partir de l'an dernier, par la phase terminale de cette crise.

 

Si nous considérons la situation au niveau mondial, c’est un fait qui depuis quelques décennies (environ depuis le milieu des années 70) le système impérialiste mondial est entré dans une nouvelle crise générale (économique, politique et culturelle) et qu'encore aujourd'hui le développement des forces communistes et de leur direction sur les masses populaires se produit à un rythme fortement inférieur par rapport au rythme auquel se développe la crise générale du capitalisme. Dans les pays impérialistes et dans beaucoup de pays opprimés la résistance des masses populaires au système impérialiste et à sa crise est encore sans direction ou est dirigée de forces non communistes. Le cas le plus sensationnel est celui des pays arabes et musulmans (Palestine, Liban, Iraq, Afghanistan, Somalie et autres).

 

Dans cette situation les Partis communistes qui obtiennent des victoires dans leur pays proposent aux autres Partis communistes leurs lignes particulières comme lignes universelles. Cela s'est passé il y a quelques années avec le Parti communiste du Pérou. Cela se passe aujourd'hui avec le Parti communiste du Népal (maoïste). Des situations analogues ont eu lieu dans le passé : lorsque le Parti communiste russe mena avec succès la Révolution d'Octobre et construisit l'Union soviétique ; lorsque le Parti communiste chinois mena avec succès la Révolution de Nouvelle démocratie en Chine et constitua la République populaire de Chine ; les victoires de la révolution à Cuba, en Vietnam et ailleurs donnèrent lieu à des situations analogues.

 

Nous avons appris qu'il appartient principalement aux communistes des pays où la révolution n'a pas encore vaincu, d’apprendre des Partis qui sont plus avancés. Celui qui cherche principalement à copier, combine en général peu de bon. Lénine et Staline mirent en garde plusieurs fois les Partis de l’Internationale communiste de ne pas copier les Russes, mais d’apprendre de l'expérience des Russes. Les Partis communistes plus avancés font bien de chercher à transmettre aux autres partis le maximum de leur expérience.

Mais il est inévitable que dans une grande ou petite mesure ils finissent par parler pour eux-mêmes, par parler dans la langue de leur pays. Lénine au quatrième congrès de l'Internationale communiste (1922) reconnut que la résolution sur la structure d'organisation des partis communistes, sur les méthodes et sur le contenu de leur travail, votée l'année précédente au troisième congrès, était totalement juste, même excellente, mais incompréhensible et de toute manière irréalisable par les partis de l'IC parce que totalement russe, basée sur les conditions et la mentalité russe : non seulement elle serait restée lettre morte, mais "avec cette résolution nous avons commis une grave erreur, nous nous sommes mêmes coupés la route vers des succès ultérieurs", dit Lénine.

Seuls les dirigeants avec une grande expérience du mouvement communiste international ont réussi à élaborer personnellement, à partir des nombreuses expériences particulières de divers pays, des lois et des principes universels qui ont servi à tout le mouvement communiste. Certainement, un travail collectif, un débat et une recherche à laquelle participent des partis et des camarades de beaucoup de pays, facilitent l'élaboration de lois et de principes universels à partir des expériences particulières de différents pays, pour apprendre tou-te-s, de chaque expérience particulière, ce qu'elle contient d'universel. Ils créent un contexte plus favorable pour réaliser cette élaboration.

 

Pourquoi le rythme de la renaissance du mouvement communiste, si nous considérons l'ensemble du monde, est-il aussi lent par rapport au rythme auquel se développe la seconde crise générale du capitalisme ?

Parce que la plupart des organisations et des Partis communistes n'ont pas encore une stratégie expressément déclarée et consciencieusement suivie pour mener la révolution socialiste dans leur pays. La plupart des Partis des pays impérialistes agissent encore dans une large mesure à l'aveuglette. Beaucoup appliquent des lignes et suivent des méthodes de travail que, dans leur pays, les Partis communistes ont déjà suivies pendant la première vague de la révolution prolétarienne, sans atteindre la victoire. La plupart des Partis des pays impérialistes n'ont pas encore fait un bilan des luttes que le Parti communiste a mené dans leur pays pendant la première vague de la révolution prolétarienne. Ni n’ont expliqué, en premier lieu à eux-mêmes, pourquoi pendant la première vague de la révolution prolétarienne leurs prédécesseurs n’ont pas réussi à instaurer le socialisme dans leur pays.

C’est un fait : quels Partis communistes des pays impérialistes ont expressément déclaré aujourd'hui une stratégie pour instaurer le socialisme dans leur pays, et la suivent consciencieusement et systématiquement ?

 

Guidé par le marxisme-léninisme-maoïsme, notre Parti a élaboré à partir de l'expérience de la première vague de la révolution prolétarienne dans les pays impérialistes, et en particulier dans notre propre pays, la stratégie de la guerre populaire révolutionnaire de longue durée, appliquée aux pays impérialistes.

Nous sommes arrivés à cela, grâce à la compréhension de quelques caractéristiques économiques (principalement : les crises par surproduction absolue de capital et les Formes Antithétiques de l'Unité Sociale) et politiques (principalement : le régime de contre-révolution préventive) de l'impérialisme, qui pendant la première vague de la révolution prolétarienne n'ont pas été comprises ou n'ont pas été valorisées de manière adéquate par les Partis communistes des pays impérialistes et de l’Internationale communiste. Nous avons exprimé notre conception du monde, notre bilan de l'expérience du mouvement communiste, notre ligne générale et notre méthode de travail dans le Manifeste Programme de notre Parti, publié au printemps de l'an dernier (la version anglaise du MP est trouvable dans la section anglaise des EiLE sur le site Internet http://www.nuovopci.it).

A présent nous appliquons systématiquement cette stratégie dans les conditions concrètes, pour faire de l'Italie un nouveau pays socialiste et contribuer ainsi au succès de la seconde vague de la révolution prolétarienne. Les victoires remportées par les communistes dans les autres pays renforcent notre lutte et sont de grande aide pour comprendre encore mieux la situation et nos tâches, et même de grande aide pratique. Tôt ou tard les victoires que nous remporterons attireront sur l'œuvre que nous menons l'attention des partis frères aussi : alors ils pourront probablement apprendre quelque chose de nous, comme nous apprenons et nous avons appris des autres. Le plus tôt ceci se produira, le plus tôt s'accélérera la renaissance du mouvement communiste. Pour cela nous sommes favorables au débat franc et ouvert au niveau international. Nous sommes favorables à ce que chacun cherche et puisse apprendre aussi de l'expérience des autres. Pour cela nous participons avec toutes les forces dont nous disposons.

 

Tous les Partis communistes qui se disent marxistes-léninistes-maoïstes ou même seulement marxistes-léninistes partagent la thèse qu'au niveau mondial, au siècle dernier, les révisionnistes ont pris le dessus dans le mouvement communiste et ont pris sa direction. Ceci est un fait évident à tous.

Suite à cet événement la première vague de la révolution prolétarienne a peu à peu perdu son élan jusqu'à s'épuiser. Les premiers pays socialistes ont dégénéré et au final se sont soit écroulés [URSS, Europe de l’Est NDLR], soit transformés en leur contraire [Chine, Vietnam etc. NDLR]. Presque tous les Partis communistes qui avaient été formés au cours de la première vague de la révolution prolétarienne ont dégénéré et finalement la plupart ont soit disparu, soit changé radicalement de couleur.

La classe ouvrière et les masses populaires du monde entier ont cédé à la contre-offensive que la bourgeoisie impérialiste a lancée, poussée par la nouvelle crise générale du capitalisme, et ont perdu une grande partie des conquêtes qu’ils avaient remportées pendant la première vague de la révolution prolétarienne. Ce sont des faits que tous les Partis communistes qui se disent marxistes-léninistes-maoïstes ou même seulement marxistes-léninistes reconnaissent et déclarent.

 

Mais pourquoi les révisionnistes ont-ils pris le dessus sur la gauche dans le mouvement communiste ? La juste réponse à cette question permet aux communistes du monde entier de tirer des leçons importantes sur la stratégie et la tactique qu'ils doivent suivre et renforce la confiance dans la victoire de la révolution prolétarienne. Beaucoup de Partis, au contraire, se contentent de constater le fait : ce sont les révisionnistes qui ont momentanément gagné et pris la direction du mouvement communiste dans le monde.

Mais la victoire (certes temporaire) des révisionnistes n'était pas du tout un événement prévu et inévitable. Les révisionnistes étaient les porteurs de l'influence de la bourgeoisie et des autres classes réactionnaires dans le mouvement communiste. Ils étaient la droite dans le mouvement communiste. Pourquoi la droite a-t-elle eu le dessus sur la gauche ?

Mao nous a enseigné qu'il est impossible d’empêcher que la bourgeoisie et les autres classes réactionnaires, aussi longtemps qu’elles existent, exercent une certaine influence sur le mouvement communiste. Du reste, pendant la première vague de la révolution prolétarienne, nous avons bien vu que le mouvement communiste exerce également une certaine influence sur le camp de la bourgeoisie.

 

Mais s'il n'est pas possible d'éliminer la droite, il est généralement possible à la gauche d’empêcher que l'influence de la bourgeoisie et des autres classes réactionnaires prévale dans le mouvement communiste. Il est possible à la gauche d’empêcher que la droite ait le dessus.

Aux fins de la renaissance du mouvement communiste et de la victoire de la seconde vague de la révolution prolétarienne, il est décisif de découvrir les raisons pour lesquelles, au cours de la première vague de la révolution prolétarienne, malgré les grands succès atteints (l'instauration des premiers pays socialistes qui unirent un tiers de l'humanité, la destruction du vieux système colonial, les grandes conquêtes politiques, économiques et culturelles de la classe ouvrière et des masses populaires dans les pays impérialistes, la défaite du nazi-fascisme), la gauche n'a pas empêché la victoire de la droite dans le mouvement communiste : de cette victoire de la droite a dérivé en définitive la ruine d'une grande partie de l'œuvre construite par la première vague de la révolution prolétarienne.

 

Aujourd'hui, beaucoup des Partis communistes qui se disent marxistes-léninistes et même des Partis qui se disent marxistes-léniniste-maoïstes n'ont pas apporté de réponses ouvertes et systématiques à ces questions. Donc, ils agissent dans une large mesure à l'aveuglette.

Beaucoup de Partis se contentent d'attribuer la dégénérescence, et la ruine des premiers pays socialistes qui a suivi, à l'infiltration et aux subversions des États et des agences des pays impérialistes : "les agences occidentales ont infiltré et ont subverti les pays de l'Europe orientale et même l'ex-Union soviétique".

D’autres y ajoutent la dégénérescence des membres et en particulier des dirigeants des partis communistes en une classe bureaucratique, faite de carriéristes et d'individus adonnés aux plaisirs et au luxe.

 

En somme, les premiers attribuent aux causes extérieures la prééminence sur les causes internes : ce qui ferait de la dégénérescence des premiers pays socialistes une exception par rapport à la loi de la prédominance des causes internes sur les causes extérieures, relevée dans la nature et dans l'histoire de la société humaine. De plus, leur conviction paralyse le mouvement communiste : qu’est-ce qui nous garantit que l'infiltration et les subversions des impérialistes ne ruinent pas notre œuvre dans le futur, comme elles l'auraient déjà ruinée dans le passé ?

Les seconds ajoutent une teinte moraliste (carriérisme, luxe, plaisir, etc.) à la vieille théorie semi-anarchiste et anticommuniste de Trotski de la dégénérescence bureaucratique de l'Union soviétique.

 

En réalité, les révisionnistes n'ont pas vaincu parce qu'ils auraient été des carriéristes, des corrompus, adonnés aux plaisirs et au luxe. La droite n'a pas prévalu sur la gauche dans le mouvement communiste, presque dans le monde entier, parce que les hommes par nature, dès qu'ils peuvent, seraient des carriéristes, des corrompus, attirés irrésistiblement par le plaisir et le luxe. Ce sont des conceptions de prêtres. Ce sont des conceptions indignes de communistes. La conception de Trotski repropose la conception anarchiste selon laquelle tout dirigeant est un despote, un profiteur, un exploiteur. En opposition avec la réalité du mouvement communiste qui a mis en lumière (et met encore en lumière aujourd'hui) des milliers et des centaines de milliers de dirigeants complètement adonnés à la cause du communisme.

 

Avec ces conceptions antidialectiques, semi-cléricales et semi-anarchistes, les communistes s’empêchent eux-mêmes de comprendre leurs propres limites réelles, par lesquelles la gauche du mouvement communiste n'a pas pu empêcher que la droite prévale.

En premier lieu, ce furent des limites dans la compréhension des conditions, des formes et des résultats de la lutte de classe. Ces limites de compréhension ont à leur tour engendré des limites dans la lutte pratique, ont empêché la gauche de pousser efficacement en avant la lutte de classe. Pour mener de façon efficace la transformation de la société actuelle en société communiste, pour faire la révolution socialiste, il est en définitive indispensable de comprendre de manière suffisamment juste le monde dans lequel on agit : pour être l’initiateur principal de la transformation du monde actuel, le Parti communiste doit être son juste interprète, son interprète le plus avancé, aussi avancé que nécessaire pour donner une réponse victorieuse aux problèmes pratiques que la révolution socialiste doit résoudre pour avancer.

 

Si durant la première vague de la révolution prolétarienne, à partir d'un certain point, les Partis communistes qui dirigeaient les premiers pays socialistes n'ont plus donné de solutions adaptées aux problèmes de croissance de ces mêmes pays socialistes et aux tâches relatives à leur rôle de bases rouges de la révolution prolétarienne à niveau mondial ; si durant la première vague de la révolution prolétarienne, aucun des Partis communistes des pays impérialistes n’a élaboré une stratégie adaptée pour instaurer le socialisme dans son pays ; si durant la première vague de la révolution prolétarienne beaucoup de Partis des pays opprimés ne se sont pas mis à la tête de la révolution de nouvelle démocratie en menant des guerres populaires révolutionnaires de longue durée ; tout ceci révèle les limites que le mouvement communiste international n'avait pas encore dépassées, révèle les limites que le mouvement communiste doit dépasser : limites dans le processus de connaissance des communistes (limites auxquelles est exposée aussi la gauche), plus encore que des limites dans le dévouement à la cause (limites caractéristique de la droite).

 

En ce qui concerne le Parti communiste de notre pays (le vieux PCI), il nous paraît évident que le principal motif pour lequel Palmiro Togliatti (principal représentant de la droite du vieux PCI) a prévalu dans le PCI ne fut ni son adresse personnelle, ni l'inclinaison de la masse des membres du PCI.

 

Le motif principal fut que les représentants de la gauche (dont le principal était Pietro Secchia) n'avaient pas de stratégie pour instaurer le socialisme dans notre pays : ils naviguaient à vue. Dans l'article publié dans notre revue La Voce (n° 26, Juillet 2007 - www.nuovopci.it), Pietro Secchia et deux importantes leçons, nous avons illustré cette limite de la gauche du vieux PCI dans une phase concrète de l'histoire de notre pays : la victoire de la Résistance sur le nazi-fascisme et l'instauration de la République Pontificale (1945-1948).

Pour aller de l’avant, chaque Parti communiste doit déterminer et dépasser les limites qui ont empêché la victoire de la révolution prolétarienne dans son pays. Le bilan de l'expérience de la première vague de la révolution prolétarienne, le bilan de l'expérience des premiers pays socialistes, en bref le bilan de l'expérience historique du mouvement communiste est indispensable pour la renaissance du mouvement communiste. C’est un aspect indispensable du débat sur la stratégie et la tactique que les révolutionnaires maoïstes doivent suivre pour mener la seconde vague de la révolution prolétarienne à la victoire.

 

Nous souhaitons que le glorieux Parti communiste de l'Inde (maoïste) [CPI (Maoïste)] développe en ce sens le débat qu’il a lancé par la lettre ouverte du 20 mai 2009 à l’UCPN (m), et auquel il a invité les révolutionnaires maoïstes du monde entier. Un tel débat imprimerait un tournant au mouvement communiste, en particulier dans ces mois où le monde entier est bouleversé par la phase terminale de la seconde crise générale du capitalisme et où les masses populaires doivent emprunter une voie pour faire face à la situation.

Nous offrons à un semblable débat notre Manifeste Programme. Dans celui-ci, en effet, nous avons mis à disposition de tous les communistes les réponses que nous avons trouvées aux questions formulées ci-dessus. Dans l'espoir qu'elles soient utiles aux communistes du monde entier, et dans la confiance que leur concours les enrichira, les complétera et, si nécessaire, les corrigera.

 

Nous attendons votre réponse ouverte et adressons au Politburo du CPI (Maoïste) nos salutations révolutionnaires.

 

Commission Provisoire du Comité Central du (nouveau) Parti communiste italien

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Servir_Le_Peuple - dans Théorie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple