Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 15:30

... C'EST QUAND QU'ON PENSE LES FAIRE TOMBER ?

Palestine occupée :

Mur israélien 1MurIsraelMurpalestinemur israel1

Frontière USA-Mexique :

MurUSMexMur USMex2mur usa-mexiqueMur mexique USA

Melilla, enclave "espagnole" du "rêve européen" sur la côte marocaine :

murmelillaMurmelilla 01Mur-frontiere Melillamur mellila-le-24-avril-

Ou encore... (passez votre souris sur les photos) :

MurBelfast.jpgMurArg.jpgMurArg2.jpg

Ou alors il faut croire qu'ils ne dérangent personne ?

Pourtant ils étaient sympas les "communistes" : ils empêchaient eux-mêmes leurs propres immigrés de venir ! Mais il faut croire qu'il y a de bons et de mauvais immigrés : un ingénieur est-allemand sur-formé qui vient engraisser le Capital de l'Ouest et l'indice DAX de la Bourse de Francfort plutôt que la bourgeoisie bureaucratique "socialiste" de RDA, c'est sûr que c'est pas la même chose qu'un Mexicain ou un Congolais qui vient bouffer nos allocs... ou un Palestinien (ou un Irlandais, ou un Argentin...) qui ne demande qu'à vivre et circuler librement dans son pays.  #25AnsDeLaChuteDuMur   #HypocrisieBourgeoiseDeMerdeTotale

[Sur l'évènement historique en lui-même, rien à ajouter à notre article d'il y a 5 ans :
9 novembre 1989 : une défaite pour le révisionnisme soviétique, une victoire pour personne... sauf l'impérialisme !]


Pas de Murs entre les Peuples, pas de Paix entre les Classes !

 

À lire : Le mur meurtrier de la Méditerranée - L’assassinat institutionnel de masse de l’Union européenne

Voir ici une carte des "Murs de la Honte" et autres barrières dans le monde.

 

Repost 0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 08:13

 

La ligne de démarcation que constitue ce soutien apparaît désormais d'autant plus claire que les pseudo-"maoïstes" qui en rejetée la Guerre du Peuple indien (sous couvert de critique "orthodoxe" du "déviationnisme" des maoïstes là-bas) ont totalement tombé le masque avec des positions contre-révolutionnaires désormais clairement assumées (éloge de la police bourgeoise, soutien à Manuel Valls et à son Parti "socialiste", appel à un "Front populaire" digne de Thorez avec l'"antifascisme" républicain bourgeois et à la "démocratie populaire"... dans la 5e puissance impérialiste mondiale qu'est la France, défense des "Lumières" bourgeoises et de la construction absolutiste de l’État moderne au service du Capital, crachats sur les luttes LGBT, les luttes des colonisé-e-s intérieur-e-s et autres qualifiées de "post-modernes", négation de l'islamophobie première mobilisation réactionnaire de masse de notre époque, etc. etc.).

Le lien peut paraître extrêmement lointain voire absurde et pourtant, pour les matérialistes dialectiques que nous sommes, il est évident : la Guerre populaire en Inde (avec toutes ses contradictions, ses erreurs, ses avancées et ses revers) est le "phare", le Centre d'agrégation de la Révolution mondiale et ceux qui la rejettent ne peuvent que s'éloigner, à des degrés divers, du camp de la révolution ; tomber dans la force gravitationnelle d'un Centre de la Réaction.

Une conférence internationale de solidarité s'est tenue ce week-end en Italie. Voici la déclaration que lui a adressée l'OCML-VP, qui n'a hélas pas pu y participer :

Message à la Conférence internationale de soutien à la Guerre populaire en Inde (Italie, 27-28 septembre 2014)

Chers camarades,

Nous regrettons de ne pouvoir être parmi vous à l’occasion de cette conférence, alors que nous avions participé à celle qui s’était déroulé à Hambourg l’année dernière. Nous défendons que le soutien à la Révolution indienne est une ligne de démarcation importante dans le mouvement communiste international.

Nous réaffirmons notre soutien aux organisations révolutionnaires de l’État indien qui dirigent la Guerre populaire sur la voie de la Nouvelle démocratie et du socialisme, ainsi que plus généralement au mouvement populaire et démocratique de ce pays, et à tous ceux qui s’affrontent à l’impérialisme, au féodalisme et au capitalisme. En tant que communistes de France, nous avons la responsabilité d’êtres particulièrement vigilants aux ingérences de notre propre impérialisme.

Nous souhaitons plein succès à cette conférence, et nous en félicitons les organisateurs.

Vive la solidarité internationale avec la Révolution indienne !

Organisation Communiste Marxiste-Léniniste Voie Prolétarienne

soutien_a_la_rebolution_en_inde.jpg

Cette conférence internationale ne se tenait pas à n'importe quelle date : en effet, cela a fait 10 ans le 21 septembre que la Guerre du Peuple indien (commencée de fait à la fin des années 1960) s'est synthétisée dans le Parti communiste d'Inde (maoïste) pour aller de l'avant vers la victoire.

Voici la déclaration du Parti communiste maoïste de France à ce sujet :

Le Parti Communiste d'Inde (maoïste), fut fondé le 21 Septembre 2004. Il résulte de la fusion du Parti Communiste d'Inde (marxiste-léniniste) People’s War et du Centre Communiste Maoïste.

Depuis plus de 30 ans, les maoïstes d’Inde mènent la Guerre Populaire contre le système semi-colonial semi-féodal de l’Inde. Aux côtés des paysans pauvres et sans terres, des Adivasis (populations tribales), des Dalits (« intouchables »), des femmes, des travailleurs, bref, aux côtés de tous et toutes les exploités et opprimés du pays, les maoïstes développent la lutte contre le système capitaliste-impérialiste. Mettant en place des Gouvernements Populaires, ils font en sorte que les masses populaires relèvent la tête et reprennent leurs affaires en main.

Le premier mai de cette année fut un grand jour. En effet, il représente l'aboutissement d'un processus qui a conclu à l'Unification du PCI(m) et du PCI(ml) Naxalbari dans le PCI(m). Cette grande nouvelle change la donne et ouvre de nombreuses perspectives quant au développement de la guerre populaire en Inde.

Nous tenons à célébrer aujourd'hui le 10ème anniversaire de la formation du PCI(m). Le mouvement maoïste indien est un des fers de lance de la révolution mondiale. Si c'est un espoir pour les masses populaires en Inde, la guerre populaire en est également un pour les prolétaires du monde entier, qui voient en elle la possibilité de la reconstruction d'un véritable camp socialiste à l'échelle internationale.

Le PCI(m) et la guerre populaire en Inde nous montrent le chemin de la révolution. En effet, la théorie de la guerre populaire n'est pas comme le pensent certains une application chinoise de la révolution, ou une stratégie militaire propre aux pays semi-coloniaux semi-féodaux. La guerre populaire est un principe universel du maoïsme, valable partout, y compris dans les pays impérialiste comme la France. En menant la guerre populaire en Inde, le PCI(m) ouvre la voie pour les révolutionnaires du monde entier.

Pour nous, célébrer le 10ème anniversaire de la fondation du PCI(m) ne consiste pas seulement en des déclarations de principes, mais également en des engagements de solidarité.

Aujourd'hui plus que jamais nous devons rendre vivant l'internationalisme prolétarien et soutenir la guerre populaire en Inde. Cela revient à informer la classe ouvrière de l'État français du développement de la révolution en Inde, mais également à frapper au cœur notre propre impérialisme par tous les moyens nécessaires.

C'est dans cet esprit que nous prenons l'engagement d'un soutien accru à la révolution indienne. Cela tout d'abord en assumant les tâches qui incombent au mouvement maoïste en France, et en première ordre d'aboutir à l'unification des maoïstes dans un parti qualitativement et quantitativement supérieur.

C'est en ce sens que nous faisons de la campagne de solidarité avec la guerre populaire en Inde un de nos axes de travail principaux à l'heure actuelle et que nous allons intensifier significativement notre campagne d'actions, d'information et de propagande.

Nous faisons notre le combat de nos frères et sœurs de classe, des milliers de martyrs tombés pour la révolution. 

À BAS L'IMPÉRIALISME FRANÇAIS !
À BAS L'OP
ÉRATION GREEN HUNT !
GLOIRE AU 10ème ANNIVERSAIRE DU PCI(m) !
VIVE LA GUERRE POPULAIRE EN INDE !

Bloc Rouge (Unification des maoïstes)

Ci-dessous, quelques photos des dernières actions menées en soutien à la Guerre Populaire en Inde dans plusieurs villes de France :

Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) ! Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) !Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) ! Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) !Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) ! Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) !Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) ! Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) ! Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) !Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) ! Vive le 10ème anniversaire du PCI (maoïste) !

Et puis le plus important, le texte du Parti communiste d'Inde (maoïste) lui-même :

Un appel au Peuple de l’Inde : Détruire les chaînes de l’impérialisme et du féodalisme, détruire ce système pourri ! Construisez votre futur et celui du pays avec vos propres mains !

Vous pouvez, quasi quotidiennement, suivre les succès et les échecs de la Guerre populaire en Inde sur le site du Secours Rouge belge : http://www.secoursrouge.org/mot/inde

 

Repost 0
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 13:24

 

Il s'appelait Hervé Gourdel, il avait 55 ans, il était guide alpiniste et venait des Alpes occitanes (Saint-Martin-Vésubie, Mercantour).

Était-il de gauche ou de droite ? Se considérait-il plutôt français ou occitan ou les deux ? Nous n'en savons rien et nous ne voulons pas le savoir : ce que nous savons nous suffit.

Ce que nous savons c'est qu'il n'était ni un militaire de métier ni un mercenaire de ces abominables sociétés privées qui sèment la mort aux quatre coins du monde, ni même un de ces "coopérants" et autres "ONGistes" qui sont les nouveaux "missionnaires" de la "civilisation occidentale" en terre "barbare". Il était simplement un montagnard venu en Kabylie pour y vivre sa passion, la montagne.

Seulement voilà : "l'actualité internationale", cette "actualité" que nos bons Français (occitans ou autres) regardent d'un œil un peu distant, tout en dînant, au JT du soir l'a rattrapé pour lui infliger une mort atroce.

Hervé Gourdel est tout simplement un Occitan de plus, comme des centaines de milliers d'autres avant lui (au nom du Roy, de l'Empereur ou de la République), à être mort au "champ d'honneur" d'une guerre qui n'était pas la sienne : celle que se livrent désormais (et vont sans doute se livrer pendant des années encore) l'Occident impérialiste, dont fait partie notre État-prison la France et dont les armées sanguinaires ensanglantent la planète depuis des siècles ; et ses créatures : les gros poussahs de la Péninsule arabique, gorgés depuis des décennies de pétro-dollars pour lesquels ils cherchent désormais un terrain d'investissement et qui financent le djihadisme pour se tailler, justement, cette base d'accumulation sous le nom de "Califat".

Comme l'écrivait en 1912 (après avoir eu des positions hasardeuses sur le sujet quelques décennies auparavant) le grand socialiste de cœur occitan Joan Jaurès : "Mais si les violences du Maroc et de Tripolitaine achèvent d’exaspérer, en Turquie et dans le monde, la fibre blessée des musulmans, si l’Islam un jour répond par un fanatisme farouche et une vaste révolte à l’universelle agression, qui pourra s’étonner ? Qui aura le droit de s’indigner ?"... Un siècle plus tard, il y a eu bien des Marocs et bien des Tripolitaines et nous y sommes désormais : le "fanatisme farouche" s'est levé, il est devenu pour des milliers de personnes ici-même - au "cœur du monstre" impérialiste européen - le "phare" d'un impressionnant et aberrant "sionisme musulman", et les pétro-dollars suraccumulés du Golfe - en quête de terrains où s'investir et se valoriser - en ont fait leur soldatesque. Et nous ne pouvons, en effet, ni nous étonner ni nous indigner ; mais seulement pleurer les vies innocentes que cette déferlante de barbarie emporte.

Elle a emporté la vie d'Hervé Gourdel dont il est à peu près certain que du haut de ses cimes, dans le parfum des génépis, il n'avait jamais voulu même la plus petite de ses causes. Comme elle a déjà emporté et emportera encore des centaines et des centaines de milliers d'autres sur peut-être un quart ou un tiers de la planète, sunnites ou chiites ou chrétiens, juifs ou yézidis ou agnostiques ou athées, Arabes ou Kurdes ou Turcs ou Somalis, "Orientaux" ou "Occidentaux", Blancs ou Noirs ou entre-les-deux, sous les bombes de la "civilisation" comme sous les balles et les couteaux de boucher de la "barbarie".

Alors nous, ni étonnés ni indignés, nous ne nous jetterons pas plus dans les bras de cet "Occident civilisé" qui nous l'enjoint que dans ceux des "barbares" qu'il a lui-même engendré : comme les glorieux compagnons de Lénine avant nous - au plus noir de la nuit de 14-18 - nous proclamons le DÉFAITISME RÉVOLUTIONNAIRE ABSOLU vis-à-vis de ces "camps" réactionnaires et nous DÉCLARONS LA VÉRITABLE GUERRE SACRÉE, la GUERRE DU PEUPLE À LA FACE DU MONDE CAPITALISTE, père de toutes ces abominations !

Nous déclarons et livrerons la Guerre populaire révolutionnaire, car elle est la Fraternité des Peuples contre les ennemis de toute humanité.

 

  Herve-Gourdel.jpg1MAM Aniane 3

 

Repost 0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 08:57

 

Mon défunt père était à Auchswitz, ma défunte mère était dans le camp de concentration de Majdanek. Chaque membre de ma famille des deux côtés paternel et maternel ont été exterminés. Mes deux parents étaient dans le soulèvement du ghetto de Varsovie. Et c'est précisément et exactement grâce aux leçons que mes parents nous ont enseignés à moi et à mes deux frères que je ne vais pas être silencieux quand Israël commet des crimes envers les Palestiniens, et je trouve qu'il n'y a rien de plus dégueulasse que de profiter de la souffrance de mes parents et de leur supplice pour essayer de justifier la torture, la sauvagerie, la destruction de maisons qu'Israël commet chaque jour contre les Palestiniens.

Norman Finkelstein, universitaire "radical" états-unien, fils de miraculés de l'Holocauste.


Repost 0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 08:15


S'ils obstinent, ces cannibales
À faire de nous des héros
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux !

 

En Ukraine de l'Ouest, la jeunesse populaire refuse la guerre fasciste contre la minorité russophone :

Révoltes contre la guerre en Ukraine occidentale

En Bucovine et Transcarpatie, à l’Ouest de l’Ukraine, des manifestations et des émeutes ont éclatés contre la guerre et le militarisme. Les manifestants indiquent qu’ils ne veulent pas mourir ni voir mourir leurs enfants pour les intérêts des oligarques de Kiev.

Blocage de route contre la mobilisation à Marchyntsi (oblast de Tchernivsti) le 26 juillet 2014 :

 

La révolte a explosé après le décret présidentiel du 24 juillet visant à lancer une troisième vague de mobilisation pour intégrer l’armée et le front en Ukraine orientale. A Voloka, village de l’oblast de Tchernivtsi, ce sont ainsi 50 jeunes gens qui ont été appelés à rejoindre les forces armées. Mères, épouses, soeurs et filles des appelés ont commencé à manifester pour que leurs proches de partent pas au front. Un commissaire militaire est venu tenter de calmer la population. En réponse, la quasi-totalité des habitantes et habitants du village ont signé une lettre ouverte aux autorités dans laquelle il est indiqué qu’ils refusent le départ de villageois pour le front.

Le 25 juillet, un millier de parents ont bloqué la route menant au point frontière Porubnoe/Siret. La revendication était de refuser le départ de leurs enfants pour une guerre "qui ne concerne pas les gens ordinaires". A Novosselytsia, toujours dans l’oblast de Ternivtsi, lors d’une manifestation le 28 juillet, des mères et femmes d’appelés ont pris à partie l’adjoint au conseil du district Ivan Popadyuk. "Vas-y toi à la guerre" lui ont crié des femmes avant de lui tirer les cheveux. Ce n’est que l’intervention des forces de police qui ont arraché le politicien de la colère de mères qui ne veulent pas que leurs enfants se fassent tuer pour les oligarques.

Colère contre un politicien belliciste à Novosselytia le 28 juillet :

 

 

 

La colère des habitantes et habitants de l’oblast ont obligé les autorités à un compromis, levant partiellement l’intégration militaire des hommes de la région. Dans l’oblast de Transcarpatie aussi, la mobilisation de la population, avec des barrages de routes et des manifestations massives, a obligé les autorités à annoncer la suspension de la mobilisation des hommes à Moukatcheve.

Que l’exemple des habitantes et des habitants d’Ukraine occidentale soient suivi partout en Ukraine et même dans le monde ! Guerre à la guerre ! Pas un jeune, pas un kopeck pour la barbarie militariste des dirigeants bourgeois de toute nationalité !

Source : KRAS-AIT, 31 juillet 2014

En Israël, les refus de servir dans l'armée pour aller massacrer les Palestiniens se multiplient :

Israéliens, ils refusent de porter les armes

Pendant toute leur scolarité, les Israéliens reçoivent dans leurs classes des militaires qui leur expliquent le rôle et l’importance de l’armée. Aujourd’hui, environ la moitié des Israéliens est enrôlée à l'âge de 18 ans (3 ans de service pour les hommes, 2 ans pour les femmes), à l'exception des Arabes israéliens (18 % de la population) et de la plupart des Juifs Haredim qui se consacrent à l'étude religieuse. On peut être exempté pour problèmes physiques ou mentaux. Les refuzniks sont objecteurs de conscience, pacifistes ou refusent de combattre dans les territoires occupés. S’ils déclarent refuser la politique d’occupation sur les territoires palestiniens lors de leur incorporation, ils sont envoyés en prison militaire pour désobéissance. En 2014, cinquante jeunes ont pris cette décision et devraient être incarcérés en octobre prochain.
→ Lire aussi l'entretien : « Pourquoi j’ai refusé d’aller combattre à Gaza »

© Martin Barzilai / Sub.coop / Picturetank

Yuval, 25 ans, étudiant : « J'ai décidé d'aller en prison pour protester contre l'occupation. J’ai fait trois séjours en prison militaire. Je suis content d’avoir fait cette démarche mais je ne suis pas certain que je le referais. Je n’ai pas fait quelque chose de mal, et pourtant j’ai été puni. Je ne crois pas que je méritais une telle punition. Bien entendu, nous avons utilisé la prison pour faire parler de l’occupation des territoires palestiniens. Disons que c’est une bonne façon de se battre mais il y en a peut-être de meilleures. » Tel-Aviv, 2014

© Martin Barzilai / Sub.coop / Picturetank

Tamar, 20 ans : « Je suis pacifiste. En 2008, j’ai choisi d’aller en prison pour pouvoir expliquer qu’il est possible de remettre en question le tabou du service militaire. Le plus important pour moi c’était que les gens entendent une voix différente. Je suis resté 3 mois en prison. Le dernier mois, je l’ai passé en isolement parce que je ne voulais pas porter l’uniforme. Au regard de ce qu’il se passe actuellement, je pense qu’il est d’autant plus important de refuser l’armée. La haine et l’intolérance envers ce genre de décisions sont encore plus fortes aujourd’hui qu’à ce moment-là.  Le nationalisme, la propagande de droite ont fait perdre tout espoir. Ma génération a grandi sans aucun contact avec la société palestinienne. La haine vient donc plus facilement. » Tel-Aviv, 2014

Lire la suite >>>

Lire aussi : L’appel à la désertion d’un jeune Israélien

Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que j'emporte des armes
Et que je sais tirer.

Repost 0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 08:16

 

netanyahu-fabius.jpg- Chaque fois que la Palestine est à l'ordre du jour, Servir le Peuple s'efforce toujours de bien insister sur l'ordre des choses : c'est l'impérialisme occidental (européen et nord-américain) qui pilote Israël et non l'inverse. L'État sioniste est une tête de pont, une place forte, un fer de lance de l'impérialisme au Machrek arabe et ce depuis que la Déclaration Balfour (1916) a lancé le processus de sa création. Le sionisme est tout particulièrement le fils idéologique du républicanisme colonial bleu-blanc-rouge à la Jules Ferry ; ce qui explique sa "force" dans l'entité "France" (même s'il y compte aussi beaucoup d'opposants) et le fait que le réduire à un "fascisme juif" est beaucoup trop simpliste.

Les "lobbies" pro-israéliens qui existent dans à peu près tous les grands pays impérialistes ne visent qu'à s'assurer de la solidité de ce lien (vital pour Israël), car les impérialistes occidentaux doivent aussi (parfois) ménager les pays arabes producteurs de pétrole et (donc) "serrer la vis" à leur protégé sioniste. Ils sont comparables aux "lobbies coloniaux" qui existaient dans toutes les métropoles colonialistes pour y défendre les intérêts des colons, surtout lorsqu'il commençait à être question d'accorder une pseudo-"indépendance" aux colonies (ou simplement des droits aux indigènes...).

Le retournement sémantique qui consiste à faire d'Israël et des "lobbies" pro-israéliens les "maîtres" des pays occidentaux ouvre évidemment la porte à toutes les dérives antisémites, qui serviront objectivement la cause du sionisme et de l'impérialisme (c'est peut-être même la principale porte ouverte à cela). Et en fin de compte, à ce jeu-là, entre les "antisioniste" obsessionnels amis de Dieudonné, Soral, Meyssan & co et le "système" qu'ils dénoncent (celui de la "religion de la Shoah" comme ils disent), c'est juste "l'arbre qui cache la forêt" (des crimes impérialistes présents et passés tout autour de la planète) qui change : pour les uns (majoritaires) c'est le nazisme, Hitler et ses "résurgences" régulières (de Nasser à Pol Pot, de Saddam Hussein à Milošević voire Poutine) ; pour les autres c'est "IsraHeil" et le "nazisme sioniste" en Palestine... Mais derrière c'est toujours le même impérialisme (bleu-blanc-rouge en ce qui nous concerne) qui est "pur", "tout beau tout propre", "vierge" de tout crime et que l'on ne dénonce JAMAIS, quand on n'en chante pas carrément les louanges (Soral et tous les invocateurs du "temps du général De Gaullllle", cet impérialiste raciste et fasciste) ! Pour les uns "rien n'égalera jamais l'horreur nazie"... sauf le mec que BHL s'est chargé de désigner comme le "nouvel Hitler" pour être bombardé, renversé et remplacé par des dirigeants plus dociles ; et toute comparaison d'un crime présent ou passé (au cours des 8 derniers siècles) de l'entité "France" ou de l'impérialisme européen/occidental en général avec le IIIe Reich est "honteuse" voire "négationniste" ; mais pour les autres c'est Israël qui joue ce rôle : il n'y a "que" Israël qui colonise, racise et massacre ; l'impérialisme BBR ne fait "rien de tout cela" ou alors, s'il le fait, c'est "à la remorque des Américains" et "sous l'influence du lobby sioniste" (cette "pauvre" "petite" France est absolument incapable de raisonner selon ses propres intérêts, c'est bien connu !)...

- Les "islamistes" (terme réducteur au possible pour désigner des réalités politiques très diverses, un peu comme si l'on parlait de "christianistes"  pour regrouper des familles politiques allant de l'extrême-droite national-catholique ou fondamentaliste chrétienne US à la gauche social-humaniste) ne sont EN AUCUN CAS les "représentants de l'aspect semi-féodal" des pays musulmans, qui sont les chefs de "tribus", les oulémas ("vieux sages" de la religion musulmane généralement très hostiles aux "islamistes") ou encore les castes militaires qui noyautent l'appareil d'État et contrôlent des pans entiers de l'économie, comme typiquement l'armée égyptienne héritière des Mamelouks (maîtres du pays à l'époque de Napoléon). Les "islamistes", en tant que "calvinistes musulmans", sont l'expression politique du capitalisme d'en bas ; ce capitalisme qui émerge spontanément de la vie sociale populaire par opposition au capitalisme bureaucratique "d'en haut" impulsé par l'impérialisme (et justement appuyé sur la semi-féodalité) ; et qui contrairement à celui-ci ne permet pas au surproduit (plus-value "sur-accaparée") de "remonter" correctement jusqu'aux monopoles impérialistes - qui le combattent donc en conséquence, dans leur perspective de domination totale des économies du "Sud". Ils sont donc, en somme, des représentants typiques de ce que les marxistes-léninistes ont coutume d'appeler la BOURGEOISIE NATIONALE.

izz_ad-din_al-qassam.jpgUne bourgeoisie nationale plutôt "provinciale", entrepreneuriale et "de droite", par opposition à la bourgeoisie nationale plutôt urbaine, intellectuelle et "de gauche"... Il faut en effet comprendre que dans les pays arabes et musulmans, le capitalisme et la bourgeoisie sont historiquement anciens et développés et possèdent une vision du monde propre, contrairement à d'autres parties du monde où la bourgeoisie nationale a tendance à s'aligner soit sur les intérêts et les conceptions de l'impérialisme, soit sur les aspirations populaires. L'islam, comme l'expliquait fort bien le sociologue communiste Maxime Rodinson, n'a jamais été incompatible avec le développement du capitalisme qui fut même à bien des égards, jusqu'au 16e ou 17e siècle en tout cas, supérieur à celui de l'Europe : ce qui n'a pas eu lieu "à temps" ce sont les "révolutions" bourgeoises et leur corollaire la "révolution" industrielle, qui ont du coup été "confisquées" par la domination impérialiste occidentale (pays qui avaient, eux, réalisé ces "révolutions") et en quelque sorte "menées" par elle, sous la forme d'un capitalisme bureaucratique-comprador impulsé "d'en haut" (par les monopoles occidentaux) et s'opposant au capitalisme "d'en bas", endogène.

L'absence d'un mouvement communiste (ou "d'inspiration marxiste") fort amène assez souvent ces forces "islamistes", depuis une trentaine d'années, à prendre la tête des résistances des masses populaires contre l'impérialisme, les régimes bureaucratiques-compradores locaux et le sionisme. Cela n'en fait nullement (pas plus que n'importe quelle bourgeoisie nationale, même "de gauche") des "alliés" systématiques, inconditionnels et éternels ; mais il est important de définir correctement les choses car toute analyse ultérieure en découle. À vrai dire, de par leur idéologie et leur projet de société ultra-capitalistes et ultra-oppressifs pour de nombreux secteurs des masses (on pense en particulier aux femmes), cela en fait même des ennemis ; mais des ennemis SECONDAIRES (notion si incompréhensible pour tant de "gardiens du temple" "marxistes" ou "libertaires" durs de la feuille), des ennemis "pour plus tard". Cela signifie qu'on peut les critiquer et même les combattre s'ils attaquent le Peuple (autodéfense populaire), que la Libération du Peuple passera forcément un jour sur leurs cadavres, mais que tant qu'ils n'ont pas totalement pris le pouvoir dans un pays donné on ne passe pas son temps, on ne jette pas toutes ses forces dans cela sauf à devenir un serviteur objectif de l'impérialisme, de ses intermédiaires bureaucratiques-compradores et du sionisme ; comme l'a par exemple fait la bourgeoisie nationale "de gauche" égyptienne l'an dernier (en permettant le retour au pouvoir de la caste militaire moubarakiste)... ou comme le fait toute une "extrême-gauche" occidentale en ce moment, qui se répand à 80% contre le Hamas (et la présence d'"islamiiiiiiistes" dans les manifestations) et "déplore" à 20% la "brutalité israélienne", alors même que ce sont les bombes de Tsahal et non les balles du Hamas qui massacrent à Gaza !

Ce que nous appelons "l'islamisme", c'est-à-dire la volonté de mettre les principes islamiques au centre de la gouvernance politique, est que cela nous plaise ou non l'opinion politique hégémonique dans les pays arabes et musulmans. Tout comme ce que nous appelons "rouge-brun", mélange de nationalisme anti-occidental très virulent et de nostalgie pour l'époque "socialiste" (capitaliste d'État) soviétique, est l'opinion politique hégémonique dans les pays de l'ex-URSS, comme par exemple dans le Donbass ou en Crimée. En Amérique latine c'est clairement un mélange de très fort patriotisme local et continental (principalement anti-yanqui), d'exaltation des libertadores et autres "caudillos des pauvres" du passé, de christianisme social et de fascination pour Cuba, éventuellement d'indigénisme etc. etc. En l'absence de mouvement communiste (authentique) puissant, absence dont la responsabilité incombe en premier lieu aux limites des communistes eux-mêmes et pour laquelle ils doivent en premier lieu se remettre en question, c'est sous ces bannières que les masses populaires vont se mobiliser lorsqu'elles se sentent agressées. À partir de là, de deux choses l'une : soit l'on admet que les masses populaires sont LÉGITIMES à résister aux agressions de l'impérialisme et de ses agents locaux, quand bien même elles n'auraient pas la "bonne" idéologie, et que leur ralliement à la "bonne" idéologie dépend de l'activité des communistes locaux et internationaux... soit le Peuple ne "va pas" et il faut "changer de peuple" !

 

Repost 0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 16:59

 

Conformément à l'appel de diverses organisations progressistes, révolutionnaires et d'affirmation des colonies intérieures et en dépit de l'interdiction fasciste prononcée hier, 2.000 à 3.000 personnes se sont retrouvées à Paris dans le quartier Barbès (nom d'un célèbre révolutionnaire occitan du 19e siècle, ça ne coûte rien de le rappeler) pour manifester leur soutien au Peuple palestinien massacré contre la République coloniale d'Israël et sa très protectrice mère idéologique, la République impérialiste bleu-blanc-rouge.

Presse bourgeoise : En direct : heurts à Paris entre manifestants pro-palestiniens et CRS

Très rapidement la nasse s'est refermée sur la manifestation (jusque-là pacifique), les CRS ne laissant sortir que les profils de "bons citoyens" et gazant abondamment les autres à grands coups de lacrymos.

Bien entendu, cette oppression de l'État policier n'a pas été sans juste résistance des personnes du Peuple les plus déterminées qui étaient présentes :

parisintifada2.jpgparisintifada3.jpgparisintifadaintifadaparis

Comme le proclamait elle-même la bourgeoisie dans la phase la plus radicale (où elle était obligée d'être radicale...) de sa révolution : "Quand le gouvernement viole les Droits du Peuple, l’Insurrection est pour le Peuple et pour chaque portion du Peuple le plus sacré des Droits et le plus indispensable des Devoirs". C'est ce qu'ont montré cet après-midi les prolétaires de banlieue parisienne.

À noter que devant ce qui est en train de prendre forme dans les classes populaires d'Hexagone (un rejet sans ambigüité ni coupage de cheveux en quatre du sionisme et de ses parrains-protecteurs impérialistes occidentaux, débouchant peu à peu sur une conscience et un rejet plus global de l'impérialisme y compris et surtout BBR, et en même temps un rejet des théories "antisionistes" de merde qui ne visent qu'à faire voter ces classes pour le FN qui est leur pire ennemi), la vermine soralienne commence à être saisie de perplexité et à condamner elle aussi ces manifestations, comme (on connaît la musique) "au service du système" etc. etc.

En tant que (au-delà de l'indispensable solidarité avec un Peuple opprimé) affirmation du prolétariat colonisé-intérieur hexagonal dans la sphère publique, la mobilisation contre les crimes sionistes en Palestine avance inexorablement vers la victoire. Il ne faut dès lors pas s'étonner, et au contraire s'attendre, à voir se dresser devant elle tous les obstacles, toutes les provocations, tous les torrents de boue et les manœuvres de discrédit : dans l'histoire, à mesure que le Peuple avance vers la Victoire et la Libération, le combat se fait toujours et automatiquement plus dur, plus acharné et sans merci. Préparons-nous à le livrer.


Repost 0
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 19:11

 

Entre 25 et 30 000 personnes selon les organisateurs... Comme vous pouvez le constater, et pour autant que l'on puisse le déplorer (pour les autres mobilisations), c'est encore une fois l'une des seules mobilisations politiques aussi multicolores, drainant les colonies intérieures de l'État BBR et non pas seulement des quinquagénaires fonctionnaires bedonnants (bon, là on exagère un peu c'est vrai et on a rien contre les personnes bedonnantes, on vous assure ! ).

C'est peut-être (sans doute, même !) ce qui est tant insupportable à certains, dès lors à l'affût (même lorsqu'ils se foutent d'Israël et des Juifs comme de l'an 40) du moindre débordement "antisémite"...

0_Pal2.jpg0_Pal3.jpg00Palestine.jpg0_Palestine.jpg0_Pal4.jpg

Et puis (en trois vidéos) la vérité sur l'agression des petits fachos de la LDJ et du Betar contre la manif, devenue dans la plupart des médias une petite "Nuit de Cristal" avec synagogues "attaquées" blabliblablou (tout y est, collusion flagrante avec les flics, cris ouvertement racistes de "sales arabes" et "sales nègres" etc. etc.) :

http://www.citizenside.com/fr/videos/politique/2014-07-13/97421/video-paris-violents-affrontements-entre-pro.html

et 

Voici la mise au point/témoignage d'un membre du service d'ordre :

ldj-provoc21.jpgHier en fin de manifestation, nous nous sommes postés sur la place de la Bastille côté rue de la Roquette en prévision d'une attaque de la Ligue de Défense Juive suite aux mises en garde de la police. Après l'agression ayant ciblé un rassemblement de soutien à la Palestine mercredi dernier à Saint-Michel, la milice sioniste avait promis, via ses réseaux sociaux de "s'en prendre à toutes les manifestations pro-palestiniennes". Nous étions une vingtaine, tous identifiés et membres du service d'ordre. Suite à la fermeture du métro Bastille, plusieurs manifestants ont décidé de s'orienter vers le métro Voltaire. Nous leur avons conseillé de prendre plutôt la direction de Ledru Rollin mais certains ne nous ont pas écoutés. À peine arrives au milieu de la rue de la Roquette, ces personnes (essentiellement des familles), identifiées par leurs keffiehs et drapeaux, se sont faites accueillir par des insultes et des projectiles provenant du rassemblement sioniste derrière deux lignes de CRS. Deux personnes sont revenues nous prévenir. Nous avons donc décidé d'aller ramener ceux qui stagnaient encore à proximité de la synagogue de la Roquette afin d'éviter tout débordement. Nous y sommes allés discrètement pour éviter que les centaines de jeunes, déjà échaudés par les précédentes provocations ne nous suivent. Ce qui serait devenu incontrôlable.

ldj-palestine.jpgArrivés a une cinquantaine de mètres du rassemblement, une femme, la quarantaine, nous traite de "sales pro palos", hurle "Israël vaincra" s'empare d'une chaise d'une terrasse de café et la jette sur notre ami T. Elle s'enfuit ensuite en courant vers le rassemblement de la LDJ et passe sans difficultés les deux lignes de CRS. Nous ne répondons pas à la provocation et continuons à avancer. Nous nous retrouvons alors sous une pluie de projectiles (tessons de bouteille, bouts de bois, casques etc.). Surexcitée, la cinquantaine de militants de la LDJ "mime" de forcer le barrage de police en agitant des drapeaux israéliens. Une première altercation a lieu. La police les laisse faire. En revanche, les CRS nous matraquent et nous gazent. Un autre groupe de CRS arrive en provenance de la place. Encerclés par la police nous n'avons d'autres alternatives que de prendre les rues adjacentes qui débouchent à nouveau vers le lieu des échauffourées. Les CRS continuent de tirer des gaz. J'ai reçu des projectiles m'ayant brûlé plusieurs parties du dos et les ai fait reconnaître ce matin par un médecin.

La suite est du même acabit. Alertés par les violences, plusieurs groupes de manifestants ont ensuite rejoint la rue de la Roquette. À trois ou quatre reprises, les manifestants et la LDJ se sont fait face, avec les CRS au milieu. Aux projectiles ont répondu d'autres projectiles jusqu'au moment où, courageux mais pas téméraires, les nervis sionistes se sont réfugiés a l'intérieur de la synagogue, propalos-197x350.jpgsoit après 19:00. N'étant visiblement pas en mesure d'assumer les conséquences de leurs innombrables provocations, ils ont donc volontairement cherché à ce que la synagogue soit prise pour cible. Fort heureusement, le calme est revenu dès lors que les sionistes ont cessé d être visibles. Plusieurs vidéos ont été faites. Nous les partagerons bientôt.

En conclusion:

- la LDJ présente a l'extérieur de la synagogue a déclenché les hostilités (les rapports de police doivent en
témoigner) ;

- La police a, une fois de plus, permis l'impunité de la LDJ en leur offrant un cordon de sécurité hermétique malgré les tirs de projectiles incessants qui venaient de leur groupe ;

- la colère s'est exprimée, parfois violemment, contre la LDJ et elle seule ;

- La LDJ a délibérément cherché à ce que la synagogue soit prise pour cible. Mais personne n'est tombé dans ce piège. Aucun projectile n'a ciblé la synagogue ;

- les hostilités ont pris fin dès lors que, apeurés, les sionistes ont quitté la rue.

Lire aussi LDJ : la stratégie du pire (Quartiers Libres).

Histoire que les choses soient claires : si demain des Loups Gris ou des militants turcs de l'AKP attaquaient un rassemblement pour le Kurdistan puis se réfugiaient devant une mosquée et, pris à partie, hurlaient à l'agression islamophobe, notre jugement serait EXACTEMENT LE MÊME.

La position des communistes est claire, elle a toujours été la même et ne changera jamais : nous combattons une POLITIQUE COLONIALE RÉACTIONNAIRE frappant le Peuple palestinien, et bien entendu les personnes qui sous quelque couvert que ce soit s'en font les avocats autour de la planète ; PAS un "peuple maudit" que seraient les Juifs... Ceci est valable pour tous les commentaires anti-juifs haineux que l'on voit fleurir (suite aux événements de dimanche) sur des sites, blogs et autres pages Facebook aux administrateurs peu réactifs et qui sont assimilables, au même titre que la propagande haineuse d'un Dieudonné ou les assassinats d'un Merah ou d'un Nemmouche, à de la PROVOCATION fasciste, au service du fascisme. Même s'il faut dire aussi que ce sentiment anti-juif extrêmement répandu (hélas) dans les classes populaires de culture musulmane (entretenant en "retour" le sentiment sioniste anti-arabe chez les jeunes juifs de classe populaire) ne peut pas être interrogé (ce qui ne veut pas dire "excusé" !) en faisant abstraction des crimes sionistes en Palestine, de leurs défenseurs et/ou relativiseurs dans tous les grands pays impérialistes et (surtout) de la bienveillance dont ils jouissent (tout juste "critique" chez une certaine droite et une certaine gauche) de la part de la même République impérialiste qui a colonisé le Maghreb et l'Afrique subsaharienne. Rien n'est à sens unique dans le matérialisme : la merde qui dégouline de la bouche de certaines personnes présentées comme musulmanes NOURRIT la connerie sioniste d'autres se définissant comme juives et INVERSEMENT, permettant aux tenants rancis du vieil antisémitisme (le "vrai", celui qui fait des Juifs les "virus" de cette "abomination" qui s'appelle l'émancipation humaine) de resservir encore et encore leur vieille soupe infecte que les crimes hitlériens devraient normalement avoir condamnée à jamais et aux bourgeois sionistes de démontrer la "haine éternelle contre le Peuple élu" justifiant leur projet colonial ; et derrière tout cela (et à son grand bénéfice) il y a l'impérialisme dont l'expression en Palestine est le sionisme, en Afrique le néocolonialisme, ici en Hexagone l'"indigénisation intérieure" etc. etc. !

Une chose qui est d'ailleurs frappante... c'est de lire des textes émanant directement de Palestine occupée et de voir la DIGNITÉ EXTRAORDINAIRE de ces gens (y compris lorsqu'ils se revendiquent de l'islam) dans leur souffrance quotidienne, comparée au niveau de certains propos ici - et bien sûr lire ce qu'écrivent des dizaines d'intellectuels, de militants politiques ou même de gens ordinaires en Israël, y compris plutôt sionistes, jamais à l'abri d'une roquette ou d'un attentat-suicide même si cela n'est pas comparables aux bombardements de Tsahal, pour le comparer aux déchaînements racistes et génocidaires qui peuvent s'exprimer ici, bien à l'abri à 2.000 km des affrontements.

D'ailleurs, cela a été suffisamment dit un peu partout, même l’État d'Israël (pour qui la "respectabilité" est aussi une arme de guerre) interdit les chtarbés de la LDJ que nous voyons en vidéo ci-dessus, tout comme les États-Unis d'ailleurs. Il n'y a en fait QU'EN FRANCE qu'une telle chose peut exister... car le "sionisme" s'y définit moins comme l'idéologie d’État d'Israël que comme un sous-produit "pour juifs" de l'idéologie coloniale bleu-blanc-rouge. La LDJ et ses compères du Betar s'y inscrivent bien plus dans la continuité des (quelques) Juifs de l'OAS que dans celle de l'Irgoun !

Nous vous invitons par ailleurs à "liker" EN MASSE cette page Facebook d'une organisation israélienne opposée à la colonisation, à l'apartheid et à la terreur sioniste :
https://www.facebook.com/unityahdut

Plus que jamais, qu'il s'agisse des petits Dieudo ou de leurs alters égos LDJistes (ouverts ou masqués), non seulement l'amalgame Juif=sioniste mais même l'amalgame Israélien=sioniste doit être démasqué comme une imposture intellectuelle !!! Quand aux fascistes locaux (les petits copains des énergumènes de dimanche à Paris) qui vont provoquer et menacer les anti-guerre... ils arborent les mêmes t-shirts que les nazillons en Europe !

Quand à la vermine pro-sioniste du 'p''c''mlm' (dirigée par un ancien membre du Betar, voilà c'est dit et c'est clarifié), après un article plutôt correct (auquel nous aurions pu souscrire à 80%) sur les événements en Palestine... elle retombe dans son purin idéologique en reprenant ouvertement la propagande des fascistes LDJ-Betar et de leurs soutiens de la bourgeoisie sioniste (UEJF, CRIF etc.) et de la République impérialiste (gouvernement PS, opposition UMP, à peu près tous les médias mainstream etc.) : http://lesmaterialistes.com/suicide-politique-extreme... ["tentative par plus d'une centaine de personnes - des hommes pour leur quasi totalité, bien entendu, patriarcat oblige - de rentrer en force dans deux synagogues", "gens munis de gourdins cherchant à rentrer par la force", "tentative de pogrom" etc. etc. avec à l'appui... une vidéo qui prouve le contraire (intitulée "Des pro-israéliens cassent tout devant la synagogue de la Roquette") et deux autres ne montrant pas grand-chose de différent (vu qu'il n'est guère possible de filmer autre chose que la réalité...) ; sans oublier l'incontournable photo-qui-va-bien d'un "quenellier masqué" censé représenter à lui seul 20 ou 30.000 personnes (procédé déjà utilisé contre les ouvriers et les paysans bretons l'automne dernier : 1-2-3, décidément c'est fou comme ces "quenelliers" se retrouvent toujours sur la photo-qui-va-bien pour démontrer que ce qui fait vraiment trembler la République capitaliste-impérialiste est "fasciste" !) etc. etc.].

bonbonne-de-gaz-LDJ.png

Vous pourrez également lire la même merde en barre sur de nombreux groupes Facebook comme celui intitulé "Révolution permanente" où effectivement (à défaut de révolution) la connardise absolue ne s'arrête jamais, jusqu'à la publication d'organisations ouvertement sionistes (UEJB, l'UEJF belge) ou aux plaisanteries hilarantes comme "le chef du Hamas avait un cerveau, il a été touché" (image à l'appui) au moment même où circulait la photo atroce d'un enfant palestinien au crâne arraché, et on en passe et des meilleures. Que cette "extrême-gauche" coloniale crame comme les ordures qu'ils sont !

Récapitulons brièvement quitte à être (un peu) simplistes :

- Les "quenelliers" et autres crieurs de "mort aux juifs" sont des agents provocateurs de l'ordre capitaliste-impérialiste BBR (toujours sur la photo ou la vidéo qui-va-bien) afin de discréditer les mobilisations populaires qui le mettent VRAIMENT en danger (c'est-à-dire pas les manifs de fonctionnaires). On les trouve d'ailleurs sur bien d'autres mobilisations et thèmes que la Palestine. Qu'ils n'aient pas conscience de cela et se croient sincèrement des rebelles (ou des envoyés divins ou on-ne-sait-trop quoi d'autre) n'a aucune importance. Au contraire, cela renforce leur efficacité. Ils surfent sur le dégoût d'une grande partie des masses populaires vis-à-vis de la complaisance de la République impérialiste envers Israël, ses crimes, ses défenseurs hexagonaux etc.

- Les actes anti-juifs, y compris meurtriers (Fofana, Merah, Nemmouche) sont le fait de personnes dont la merde qui sert de "conception du monde" a été forgée par lesdits provocateurs (même si telle n'était pas leur intention). Le résultat en est le même que ci-dessus. "Diviser le Peuple pour régner", rien que de très classique, nous ne vous apprenons rien et l'ordre capitaliste-impérialiste n'a pas grand-chose à apprendre non plus. Sauf que là, il y a des morts (parfois des enfants)...

- La LDJ, le Betar et compagnie (sur les mobilisations pour la Palestine) sont les nervis de l'ordre capitaliste-impérialiste. Ils sont particulièrement efficaces du fait de croire sincèrement (là encore) mener un combat de vie ou de mort, contre l'"extermination" de "leur" communauté (conviction renforcée par les provocations et les crimes anti-juifs ci-dessus). Des fascistes "gaulois" ne mettraient pas autant d'entrain à casser de l'Arabe et du "nègre" parce que la politique israélienne est mise en cause.

- Les "anti-anti-impérialistes", anti-"communautaristes", anti-"nazislamistes" (comme les anti-"régionalistes identitaires" sur d'autres sujets), autrement dit l'"extrême-gauche" de régime sont les nervis intellectuels de l'ordre capitaliste-impérialiste (pas les seuls, mais ils le sont). Ils sont particulièrement champions pour diffuser et faire buzzer les "photos-qui-vont-bien" de "quenelliers" et autres provocateurs fascistes (à un point que ces derniers eux-mêmes n'auraient jamais imaginé), ainsi que pour reprendre comme argent comptant la version LDJ-Betar des faits lors des mobilisations pro-Palestine.

- Dans tous les cas, la République bleu-blanc-rouge des monopoles tire les marrons du feu.

CQFD (Ce Qu'il Faut Détruire)...

 

Lire aussi : Les contradictions au sein du peuple et les contradictions antagoniques dans la question palestinienne (PCmF)

 

Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 11:57

tologaza1tologaza2.jpgtologaza3tologaza5tologaza6

La déclaration :

http:// couppourcoup31.over-blog.com/2014/07/gaza-toulouse-est-avec-toi.html

Ce soir, jeudi 10 juillet, près de 2000 personnes ont manifesté dans les rues de Toulouse à l'appel du collectif Coup pour Coup 31 en solidarité avec le Peuple palestinien.

Aux cris de " Palestine vivra, Palestine vaincra !" , "Sionistes, racistes, c'est vous les terroristes", "Vive la lutte du Peuple palestinien ! " ou bien " Israël assassin, Hollande complice !" le cortège dynamique a démontré que le Peuple palestinien était soutenu à Toulouse.

Continuons la mobilisation, pour suivre les prochaines initiatives : facebook.com/couppourcoup31

Ci-dessous, la déclaration de notre collectif qui a été lue en début et en fin de cortège :

Contre les crimes sionistes, soutenons le Peuple palestinien !

Une vague de répression s’abat depuis plusieurs jours sur toute la Palestine. Des raids meurtriers frappent Gaza déjà soumis à un blocus inhumain. Ces trois derniers jours Israël a mené plusieurs centaines de raids faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés. 40 000 réservistes ont été appelé en prévention à une attaque d’envergure. De nouvelles arrestations ont été menées ces dernières semaines par l’occupant sioniste qui persiste dans sa volonté de maintenir ce déni du droit qu’est la détention administrative. Celle-ci a conduit les prisonniers à se mettre en grève de la faim. La répression s’abat sur toute la Cisjordanie et Jérusalem avec de nombreuses victimes, morts et blessés, la dernière connue étant un jeune Palestinien de Jérusalem-Est, Mohammed Abu Khdeir, torturé et assassiné.

Le prétexte de l’enlèvement tragique de trois colons israéliens ne saurait masquer la volonté israélienne de poursuivre la conquête coloniale de la Palestine et d’imposer au Peuple palestinien l’apartheid avec son ordre répressif et raciste.

C’est à une répression de grande ampleur que se préparent les dirigeants israéliens forts de la complicité des dirigeants occidentaux.

Nous n'oublions pas non plus le combattant pro-palestinien Georges Abdallah, enfermé depuis 30 ans en France. Notre camarade paie pour son combat sans relâche contre l'impérialisme et le sionisme !

Le collectif anti-impérialiste Coup pour Coup 31 appelle à une large mobilisation de solidarité envers le Peuple palestinien. Nous exigeons l’arrêt immédiat des attaques israéliennes, la levée du blocus de Gaza et la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens !

Vive la lutte du Peuple palestinien !

Palestine vivra ! Palestine vaincra !

*****************************************************************************************************

Ce à quoi nous ajouterions : pourritures de défenseurs des crimes sionistes et autres "anti-antisionistes" au nom de toutes les "centralités ouvrières" et de tous "les nationalistes et les fascistes religieux des deux bords se valent" que vous voudrez, préparez-vous à cavaler et à cavaler VITE car L'HEURE DES COMPTES APPROCHE et la complaisance qu'il pouvait y avoir envers vous il y a quelques années, la tétanie qui pouvait saisir les révolutionnaires conséquents entre vous et vos alters egos de la suprématie blanco-occidentale, les Soral et compagnie, C'EST TERMINÉ !
D'ailleurs, pendant que nos "anti-antisionistes" s'échinent à dépeindre le massacre des Palestiniens (et la maigre résistance que ces derniers parviennent à opposer) comme une "guerre" entre "deux camps réactionnaires" renvoyés dos à dos, et à traquer le "mao-stal antisémite conspi pro-islamiste qui relaie X qui relaie Y qui un jour - en 2009 il nous semble - a relayé du Michel Collon" ("théorie", finalement, du... "complot complotiste" (!) suivant exactement les mêmes "raisonnements" et méthodes d'amalgame que les "conspis" et autres "chasseurs" de "sionistes partout" qu'ils prétendent dénoncer, comme le conclut fort bien ce petit collectif socialiste dans sa réponse à Yves Coleman - l'un des "gourous" de cette petite mouvance)... des milliers d'Israélien-ne-s anonymes, avec tous les risques d'ostracisme social et autres - y compris d'agression physique ! - que cela implique, sont descendu-e-s dans la rue pour dénoncer les crimes fascistes de "leur" gouvernement :

haifa1.jpghaifa2.jpg

HONTE À TOUTES LES MERDES SIONARDES FRANCOUILLES et pire encore, aux SIONARDS DÉGUISÉS SOUS LE MASQUE DE "L'ANTIFASCISME" ET DE LA "LUTTE DES CLASSES" !

VIGILANCE ABSOLUE également contre les appels à la mobilisation "pour la Palestine" émanant en réalité des secteurs anti-US/anti-israéliens de l'extrême-droite fasciste. À la suite des camarades de Quartiers Libres, nous relayons ainsi cette mise en garde de la Campagne BDS France : Solidarité avec la Palestine - Non à la récupération de l’extrême-droite

Ne pas tomber dans le piège, ou alors y aller... en mode manche de pioche pour leur exploser la gueule ! Le Peuple palestinien souffre et meurt et les "solidarités" de ce genre, qui sont en réalité des insultes et un service objectif rendu au sionisme et à l'impérialisme (pour sa propagande) ne doivent recevoir que ce qu'elles méritent. Quoi, qu'entendons-nous, "les gauchistes veulent s'arroger le monopole du soutien à la Palestine" ? Oui m'sieur, c'est exactement ça. Les "gauchistes" sont légitimes de par leur histoire et leur conception du monde à soutenir la cause d'un Peuple colonisé, apartheidisé et écrasé sous les bombes d'un bras armé fasciste de l'impérialisme occidental. Pas les nostalgiques de l'Algérie "française" et les défenseurs de l'impérialisme bleu-blanc-rouge du moment qu'il n'est pas (trop ostensiblement) aligné sur Washington et Tel-Aviv ("du temps du général De Gaulllllllle... monsieur !!!") ; pas cette extrême-droite qui ne supporte pas que des Juifs (les sionistes) aient accédé au monde blanc mais ne remet en cause (bien évidemment) ni celui-ci ni sa "destinée manifeste" à dominer les "macaques" des cinq continents.

C'est d'ailleurs fichtrement ballot car voilà que l'idole absolue de toute cette petite mouvance, le dirigeant "avec une paire de c****" par excellence qui "tient tête au Nouvel Ordre Mondial", nous avons bien sûr nommé Vladimir Poutine, vient d'affirmer ouvertement le "droit d'Israël à assurer la sécurité de ses citoyens" : http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/182754#.U8AYjYaRLHk

 


Communiqués des organisations maoïstes :

(OCML-VP) Attaques et exactions contre le peuple palestinien ! L’Europe et la France complices !

(PCmF) À bas l'agression contre le Peuple palestinien !


Repost 0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 07:08

 

Alors que le 1er Mai dernier a été l'occasion d'une nouvelle et lumineuse déclaration internationale maoïste ainsi que de l'annonce d'un évènement de la toute première importance : la fusion du CPI(ML) Naxalbari avec le PC d'Inde (maoïste) [clarifiant une nouvelle fois la ligne de démarcation avec les groupuscules dogmato-métaphysiques amis de Manuel Valls] ; deux évènements consécutifs viennent donner l'impression qu'une offensive mondiale anti-maoïste a été déclenchée.

En Norvège, c'est le vétéran (40 ans de militantisme) du mouvement Tjen Folket (Servir le Peuple !) Kjell Gunnar Larsen qui a été arrêté le 28 avril et poursuivi sous des accusations montées de toute pièce, risquant plusieurs années de prison : http://tjen-folket.no/Sentralt/view/11678

Liberté pour Kjell Gunnar Larsen ! Solidarité internationale avec Tjen Folket !

GunnarLarsenKjell Gunnar Larsen est un militant maoïste supporter de Tjen Folket (Servir Le Peuple – Norvège) et membre de l’organisation antiraciste SOS Rasisme.

Le lundi 28 avril au matin, il a été arrêté avec sa compagne par la police norvégienne. A travers lui c’est SOS Rasisme qui est visée, victime d’une répression féroce depuis 2008 sous de nombreux prétextes fallacieux notamment financiers. Alors même que l’organisation a fourni une documentation complète démontrant le caractère politique de cet acharnement.

En prison pour deux semaines, le camarade risque jusqu’à 6 ans de prison. L’État norvégien montre une fois de plus que la bourgeoisie est prête à tout pour asseoir sa domination et faire taire toutes contestations révolutionnaires. Face au développement de la répression, nous devons répondre par la solidarité internationale.

L’OCML Voie Prolétarienne exige la libération immédiate de Kjell Gunnar Larsen et l’arrêt des poursuites.

L’OCML Voie Prolétarienne apporte son soutien total à l’organisation maoïste Tjen Folket (Servir Le Peuple).

6 mai 2014

Free Kjell Gunnar Larsen ! International solidarity with Tjen Folket !

Kjell Gunnar Larsen is a maoïst activist supporter of Tjen Folket, and member of the anti rascist organisation SOS Rasisme.

He was arrested with his partner by the norwegian police in the morning of April, 28th. By arrested him, the police want to weaken SOS Rasisme, victim of repression since 2008 on many fake excuses, including financials ones. The organisation supplied a full documentation in order to prove the political side of this doggedness. In prison for two weeks, the comrade may risk 6 years of detention.

The Norwegian state proves once again that the bourgeoisie is ready to do anything to establish its domination, and make keep silent every revolutionnary protest. We have to respond the repression development by international solidarity.

MLCO Proletarian Way demands the immediate liberation of Kjell Gunnar Larsen and the stopping of pursuits.

MLCO Proletarian Way supports tottaly the maoïst organisation Tjen Folket.

Tjen Folket

11.05.2014

 

Et à présent en Inde, alors que le fascisme néocolonial "modéré" du Congrès s'apprête à céder la place au fascisme ultra BJP-RSS-Salwa Judum de Narendra Modi (ancien gouverneur du Gujarat responsable du méga-pogrom de plusieurs milliers de musulmans en 2002), la guerre d'anéantissement semble d'ores et déjà lancée avec l'arrestation (de style Plan Condor) le 9 mai au matin du professeur G.N. Saibaba, leader du Front révolutionnaire démocratique :  

Inde : Un professeur d’université arrêté comme maoïste

Un professeur de l’Université de Delhi a été arrêté vendredi matin à New Delhi pour des liens présumés avec les maoïstes. L’arrestation a été faite par la police de l’état du Maharashtra, qui a placé le professeur G.N. Saibaba en garde autour de 11h45 quand il était à Daulat Ram College de vérifier certaines épreuves. Il a été transféré à Maharashtra par l’après-midi. La police l’accuse d’être un maillon essentiel entre le Comité Central du PCI(maoïste ) et ses bases « urbaines » .

Exigeons la libération immédiate du professeur Saibaba! 

GN Saibaba1-509x405Le 9 mai dernier, le professeur G.N. Saibaba, qui enseigne l’anglais à l’Université de Delhi, était dans sa voiture alors qu’il retournait déjeuner à la maison. G.N. Saibaba est connu depuis un certain nombre d’années comme militant anti-impérialiste et co-animateur du Front révolutionnaire démocratique, une organisation de masse qui lutte contre l’oppression et l’exploitation impérialiste, la bourgeoisie vendue et le féodalisme. Il a notamment participé à plusieurs colloques et forums politiques dans divers pays, où il est intervenu au sujet des difficiles conditions d’existence de centaines de millions de paysannes, paysans et travailleurs et travailleuses en Inde. Cela lui a valu d’être systématiquement harcelé par la police indienne. Celle-ci a fouillé son domicile un peu plus tôt cette année, mais elle n’avait pas encore osé l’arrêter, de crainte des réactions que cela aurait suscitées en Inde et à l’étranger. Elle est toutefois passée à l’action le 9 mai à l’heure du lunch.

Sur le chemin du retour après avoir supervisé un examen, Saibaba a été arrêté par des policiers en civil de l’État du Maharashtra. Le professeur réside pourtant à New Delhi, dans un autre État, et c’est là où on l’a arrêté. Les flics lui ont bandé les yeux et l’ont amené contre sa volonté et sans lui offrir la possibilité de communiquer avec un avocat, d’abord dans un poste de police local, puis à l’aéroport de Delhi, où on l’a forcé à monter à bord d’un avion pour le Maharashtra. Constatant qu’il n’était pas rentré à la maison pour déjeuner, sa conjointe a essayé de le contacter, sans succès. Ce n’est que plus tard qu’elle a reçu un appel de la police de l’État du Maharashtra, qui lui a annoncé que son conjoint avait été arrêté et qu’un acte d’accusation allait être déposé contre lui. Quand elle a demandé plus de détails, la police a mis fin à la communication.

La célèbre auteure, journaliste et militante Arundhati Roy a vivement dénoncé cette arrestation: «Il s’agit d’un mépris éhonté des droits constitutionnels d’un citoyen. Auparavant, ces situations se produisaient seulement dans les villages pauvres, où il n’y a personne pour remettre en question les viols et les enlèvements; il semble bien que la répression ait maintenant atteint les grandes villes.»

Nous, membres du Comité prolétarien d’action révolutionnaire de Toronto (PRAC) qui sommes également impliquéEs dans la campagne internationale contre la guerre anti-populaire en Inde (ICAWPI), exigeons la libération immédiate du professeur Saibaba et condamnons cette arrestation arbitraire et inconstitutionnelle. Une vague de protestations a déjà commencé en Inde ; il est essentiel que les démocrates, progressistes et révolutionnaires se mobilisent partout dans le monde contre ce régime coupable de harcèlement et d’arrestations arbitraires.

ICAWPI-Toronto
(« International Campaign Against the War on the People in India »)
Comité prolétarien d’action révolutionnaire (PRAC)-Toronto
Le 10 mai 2014


Solidarité avec les camarades emprisonnés !
Arrêter un révolutionnaire n'arrêtera jamais la Révolution !

10339589 662611737143783 1061705310062606970 n


Repost 0

Présentation

  • : Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • Servir Le Peuple : le blog des Nouveaux Partisans
  • : Retrouvez SLP sur son nouveau site http://servirlepeupleservirlepeuple.eklablog.com/ Servir Le Peuple est un média COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE, marxiste-léniniste-maoïste, visant par la RÉFLEXION, l'INFORMATION et l'ÉDUCATION POLITIQUE ET CULTURELLE de masse à favoriser la renaissance du mouvement communiste révolutionnaire dans l'État français et le monde francophone.
  • Contact

Les articles des derniers mois :

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014

Retrouver Servir le Peuple sur son NOUVEAU SITE
servirlepeuple.eklablog

DOSSIER PALESTINE (conflit de juillet 2014) :
Sionisme, islamisme et ennemi principal : quelques précisions
Post-scriptum important : le cas Feiglin
Le sionisme, "fils de France"
Au cas où il serait utile de le préciser...
Deux clarifications importantes
Flash info en direct : ils ont semé la hoggra, ils ont récolté l'Intifada !
Flash info - importance haute : la manifestation pro-palestinienne de demain à Paris est INTERDITE
Le problème avec la Palestine...
Grande manif contre les crimes sionistes à Paris (13/07)
Magnifique manifestation pour la Palestine à Tolosa, capitale d'Occitanie occupée
Petites considérations sur le sionisme et l'identification-"obsession" palestinienne
Considérations diverses : une mise au point nécessaire sur nos positions internationalistes et aux côtés des Peuples

juin 2014

POSITION DES COMMUNISTES RÉVOLUTIONNAIRES DE LIBÉRATION OCCITANE SUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET EUROPÉENNES DES PROCHAINS MOIS

L'affaire Dieudonné-Valls :
Plutôt bon article sur la ‘Déclaration de guerre de la République à Dieudonné’ (la pseudo-controverse réactionnaire entre l’antisémite dégénéré et les gardiens du temple républicain)
Quelques mises au point complémentaires (et conclusives) sur la ‘‘question Dieudonné’’ (et Dreyfus, le Front populaire, l’antisémitisme etc.)
Réflexion théorique : loi Gayssot, lois antiracistes et "mémorielles", "antifascisme" bourgeois etc., quelle position pour les communistes ?

Dossier Breizh :
Breizh : comment l'étincelle écotaxe a mis le feu à la lande
"Esclave", "identitaire", chouan, cul-terreux arriéré de service : pour paraphraser Césaire, "n'allez pas le répéter, mais le Breton il vous EMMERDE"
Considérations diverses – en guise de ‘‘petit debriefing’’ de ces derniers mois : Bretagne, fascisme, ‘‘Lumières’’ et Kaypakkaya… (point 1)
Considérations diverse (26/11/2013) : eh oui, Servir le Peuple a toujours quelques petites choses à vous dire ;-) (point 1)
Appel de la gauche indépendantiste bretonne (Breizhistance) pour le 30 novembre (avec notre critique de la position du ROCML)
Le Top Five des drapeaux qui n'ont PAS été inventés par un druide nazi  (mortel !)
Et en guise (provisoire) de conclusion : La Gauche indépendantiste bretonne revient sur la mobilisation de Karaez/Carhaix

Comité de Construction du PCR des Terres d'Òc : Déclaration du 11 Novembre

La phrase du moment :

"La tyrannie cessera parmi mon peuple ; il n'y aura que liberté, liberté toute nue, sans déguisement. Bouleversements d’États entiers : je les renverserai de fond en comble, il n'y aura rien de reste. Il va y avoir de terribles renversements de conditions, de charges et de toutes choses. Je veux faire un monde nouveau, je veux tout détruire. Je veux appeler à moi la faiblesse, je veux la rendre forte. Pleurez gens du monde, pleurez grands de la terre, vos puissances vont tomber. Rois du monde, vos couronnes sont abattues !"

Élie Marion, "prophète" et guérillero camisard cévenol, 1706.

Amb l'anma d'un Camisart, Pòble trabalhaire d'Occitània endavant !

 

Recherche

Liens

État français : 

Quartiers populaires - Colonies intérieures :

Peuples en Lutte (Hexagone) :

Autres pays francophones :

Internationalisme :

Castillanophones (État espagnol et Amérique latine) :

Lusophones (Brésil & Portugal)

Italophones :

Anglophones (Îles Britanniques & Amérique du Nord)

Germanophones et scandinaves : 

À l'Est, du nouveau : 

Grèce :

  • KOE ('maoïsant', allié à la gauche bourgeoise SYRIZA, en anglais) [dissous dans SYRIZA en 2013, publie maintenant Drómos tis Aristerás, en grec]
  • KKE(m-l) (marxiste-léniniste 'maofriendly', partie en anglais, le reste en grec)
  • ANTARSYA (Coordination de la gauche anticapitaliste pour le renversement, avec des trotskystes, des 'maos' etc., en grec)
  • ANTARSYA - France (site en français)
  • Laïki Enotita ("Unité populaire") - France (en français et en grec, scission anti-capitulation de SYRIZA, pour s'informer)
    EKKE (Mouvement communiste révolutionnaire de Grèce, 'maoïsant' et membre d'ANTARSYA, présentation en anglais, le reste en grec)

Karayib (Antilles-Guyane) & Larényon (Réunion) okupé : 

Monde arabe / Résistance palestinienne :

État turc / Kurdistan : 

  • Maoist Komünist Partisi (PC maoïste de Turquie/Kurdistan-Nord)
  • DHKP-C (ML, tendance 'guévariste')
  • TKP/ML (maoïste)
  • MLKP (ML, site francophone)
  • ATİK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, maoïste, en anglais)
  • Nouvelle Turquie (information et soutien à la Guerre populaire et aux luttes, en français) [ancien blog]
    Nouvelle Turquie (nouveau site)
  • YPG (Unités de Protection du Peuple, Kurdistan "de Syrie", en anglais)
    PKK (Kurdistan "de Turquie", site en anglais)
    PYD (Parti de l'Union démocratique, Kurdistan "syrien", site en anglais)
    ActuKurde (site d'information en français)

Afrique :

Asie & Océanie :

Antifa :

Action Antifasciste Bordeaux (plus mis à jour, mais "cave aux trésors")

AA Alsace (idem)

Union Révolutionnaire Antifasciste du Haut-Rhin (URA 68, page Facebook)

Collectif Antifasciste Paris - Banlieue

Action Antifasciste Paris - Banlieue

Montpellier Antifa

Collectif Antifasciste 34

Collectif Antifasciste Rennais (AntifaBzh)

Cellule Antifasciste Révolutionnaire d'Auvergne (CARA, page Facebook)

Carcin/Quercy Antifascista (page Facebook)

Occitània Antifascista (page Facebook)

Breizh Antifa (page Facebook)

Perpignan Antifa (page Facebook)

Action Antifasciste de Pau

Union Antifasciste Toulousaine

Ipar Euskal Herria Antifaxista (Pays Basque du Nord antifasciste)

REFLEXes - site d'informations antifascistes

La Horde, portail d'information antifa

Rebellyon - rubrique "Facho"

Redskins Limoges

Droites extrêmes - blog Le Monde (site d'information bourgeois bien fourni, parfait pour le "watch")

Document : Ascenseur pour les fachos (série de 6 vidéos Youtube, Antifascisme.org, site social-démocrate)

 

Guerre pop' - Asie du Sud :

Inde Rouge (nouveau site "officiel" francophone)

Comité de Soutien à la Révolution en Inde

Comité de solidarité franco-népalais

Fil d'actu "Inde - Népal" du Secours Rouge - APAPC

J. Adarshini (excellent site en français)

Revolution in South Asia (en anglais)

Maoist Resistance (guérilla maoïste indienne - en anglais)

NaxalRevolution (Naxalite Maoist India, en anglais)

Banned Thought (en anglais)

Indian Vanguard (en anglais)

The Next Front (Népal - anglais)

Signalfire (sur la GPP en Inde et aux Philippines, le Népal et les luttes populaires dans le monde - en anglais)

Communist Party of India (Marxist-Leninist) Naxalbari (a fusionné avec le PC d'Inde maoïste le 1er mai 2014)

New Marxist Study Group (maoïste, Sri Lanka)

Parti communiste maoïste de Manipur (page Facebook)

 

Guerre pop' - Philippines :

Philippine Revolution (en anglais)

The PRWC Blogs

(tous deux remplacés apparemment par ce site CPP.ph avec notamment les archives d'Ang Bayan, l'organe officiel du Parti)

Solidarité Philippines

Fil d'actu "Philippines" du Secours Rouge - APAPC

 

Guerre pop' & Luttes armées - Amérique latine :

CEDEMA - actualité des mouvements armés en Amérique latine (+ qqs documents historiques)

 

Nuevo Peru (Pérou, basé en Allemagne, en castillan et allemand principalement)

Guardias Rojos (Pérou, page FB)

Fil d'actu "Amérique latine" du Secours Rouge - APAPC

Archives

Autres documents théoriques

 

Récapitulatif des "grandes thèses" de Servir le Peuple


À lire également, les Considérations Diverses, petits "billets" trop courts pour faire un article et donc regroupés par trois, quatre ou plus, exprimant notre CONCEPTION DU MONDE sur toute sorte de sujets. 


En finir avec la 'France', appareil politico-militaire et idéologique de nos oppresseurs ! (1) et (2) 

En finir avec la 'France' (3) : l'État bourgeois contemporain et nos tâches

Même étude sur l'État espagnol (1 et 2) ; le Royaume-Uni (1 et 2) et l'Italie.

 

APRÈS 8 SÈGLES… (Huitième centenaire de la bataille de Muret 1213 & DÉCLARATION FONDATRICE de notre Comité de Construction du PCR-Òc)

 

V. I. Lénine : "Il y a deux guerres" 

 

Le 18 Juin, une date symbolique pour les fascistes


Réflexion sur la déviation ouvriériste – Avant-propos

Réflexion sur la déviation ouvriériste : la classe ouvrière, le prolétariat et la révolution. 


Sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Rectificatif sur le Gouvernement de Bloc Populaire

Encore une fois sur le "Bloc populaire" et la QUESTION ELECTORALE


Harry Haywood contre la Théorie des Trois Mondes et les dérives réactionnaires des « prochinois »


TKP(ML) : On ne peut pas être communiste sans défendre le maoïsme


La Question nationale au 21e siècle 

Considérations diverses : un (gros) pavé sur la Question nationale...

Clarification sur l'encerclement du 'Centre' par la 'Périphérie'

 

Pour comprendre la Tempête arabe, avoir une analyse de classe correcte de la situation

(n)PCI : La révolution démocratique anti-impérialiste des pays arabes et musulmans

 

2011 : un point indispensable sur le fascisme et l'antifascisme pour les années à venir

 

Thèses fondamentales pour la construction partidaire


Sur le processus révolutionnaire

Sur le processus révolutionnaire (2) : vers le communisme

 

La "négation de la négation" et le maoïsme


Considérations diverses : Sur la question du SECTARISME

 

(Conception du monde) Le Parti révolutionnaire : ARTISAN conscient... ou 'accompagnateur contemplatif' du mouvement historique ?


Sur la 'révolution permanente' et le trotskysme

 

Le 'centre mlm' de Belgique, la Guerre populaire et le (n)PCI (sur la stratégie révolutionnaire en pays impérialiste) ; et dans la continuité :

Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (1ère partie)

et Gramsci et la théorie de la Guerre populaire en pays capitaliste très avancé (2e partie)

 

 

Sur le document "Expériences, débats et perspectives" du PC d'Équateur - Comité de Reconstruction, adressé au Mouvement communiste international

 

EXCLUSIF : Lotta Continua - "Prenons la Ville !" (1970) [avec un salut rouge et fraternel à l'AA Bordeaux ]


Manifeste Programme du (n)PCI

Présentation

du chap. 1 du Manifeste pour les lecteurs/trices francophones (valable pour tout le Manifeste)

 

(Chapitre I): PDF - WORD

 

Le Plan Général de Travail ((n)PCI)

 

 MANIFESTE COMPLET

(version non-définitive ; chap. 4 et 5 pas encore validés par les camarades italiens)

 

IMPORTANT pour la compréhension du Manifeste :

La crise actuelle, une crise par surproduction absolue de capital (en PDF)

article de 1985 paru dans Rapporti Sociali n°0

[en bas de la page en lien, icône
PDF - Télécharger le fichier pour télécharger le document]

Autres analyses d'actualité

Sarkozy en Chine : ramener le "péril jaune" dans le "droit chemin"

L'accord Iran-Turquie-Brésil, dans la droite ligne de la visite de Sarkozy en Chine

Turquie, Iran, Kurdistan, Israël : qu'en est-il ?


L'expulsion des Rroms, un nouveau (grand !) pas dans la mobilisation réactionnaire de masse


Nouvelle crise : deux Présidents en Côte d’Ivoire


Chute de Ben Ali : une victoire pour les masses


Pour la "petite" histoire : Marine Le Pen succède (comme prévu) à son père.

Retour sur les cantonales : des signaux déterminants pour l'avenir

Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Ce qui a merdé en Libye...


Défections à l’UMP : la décantation idéologique de la bourgeoisie s’accélère


Palestine : Derrière l'accord Hamas-Fatah, la Tempête arabe ?


Situation décisive au Népal 

En matière de conclusion sur la situation au Népal, et ses répercussions dans le Mouvement communiste international 

Questions-réponses sur la situation au Népal

 

Discussion sur la "gauche" en Amérique latine et la bourgeoisie bureaucratique

 

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria : l'analyse d'un communiste abertzale

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 2e partie

Sur la liquidation réformiste en Euskal Herria, 3e et dernière partie  

 

 

Considérations du 01/10/2012 : Copé, "droite décomplexée", montée du fascisme et islamophobie

Considérations diverses : Encore une fois sur la question du fascisme (22/10/2012)

Considérations diverses (26/10/2012) : 'traditions' politiques bourgeoises et fascisation ; question nationale et identitarisme ; 'émergentisme' et islamophobie

 

Considérations diverses (19/01/2013) : Retour sur la situation au Mali (osons le "cosmopolitisme" et la "géopolitique" !)

 

Mort d'Hugo Chávez au Venezuela


Considérations diverses 03-2013 - et un peu de polémique/critique, ça fait pas de mal ! (sur Chavez, le 'bolivarisme', le 'fascisme' de celui-ci et autres choses...)


Sur le capitalisme bureaucratique des pays dominés et le prétendu 'fascisme' de certains régimes réformistes bourgeois


La tragédie de Lampedusa est un crime impérialiste de plus contre l’humanité

Autres articles historiques

 

25 avril 1945 : le Peuple italien terrasse le fascisme

25 avril 1974 : la Révolution des Oeillets met fin au salazarisme

 

24 mars 1976, noche negra de Argentina : pour ne jamais oublier

La dictature militaire argentine de 1976 - 1983

 

Pierre Mulele, héros et martyr d'Afrika


Thomas sankara, leader d'un authentique processus révolutionnaire

Le 15 octobre 1987 tombait thomas sankara, le "che" africain 

 

Etudions l'histoire de la Révolution chinoise


Bref panorama historique révolutionnaire des Amériques


Quand Argala répondait (par anticipation) à certaines "lumières éclairées" du "marxisme" le plus social-chauvin...


Document historique : Déclaration "Aux Peuples d'Amérique latine" par la Junte de Coordination Révolutionnaire (Tupamaros-MIR-ELN-ERP) - 1er novembre 1974


35 ans après le coup d’État pro-soviétique, les peuples d'Afghanistan continuent de résister héroïquement aux envahisseurs impérialistes


Grande étude historique : du païs à la Commune populaire, de la communauté populaire précapitaliste à la société communiste

Illustration de la théorie par un exemple historique : la Guerre des Demoiselles en Ariège

Et en guise de récapitulatif/synthèse : Considérations diverses sur les États, les Nationalités, la Subsidiarité et le Pouvoir populaire ; ici (point 1) : Considérations diverses – fin octobre 2013 : État et révolution bourgeoise et ici : Considérations diverses : 1/ Le cœur des nations est aujourd’hui le Peuple